Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com

Publié par mat.para  -  27.Février.2018 - 11:47
3212 
 

Une rétrogradation qui explique bien des choses pour Vadim Shipachyov

Signé comme agent libre par les Golden Knights de Las Vegas, on croyait bien que Vadim Shipachyov deviendrait rapidement le visage de cette nouvelle formation. Incapable de se tailler une place dans l'alignement, on rejetait plutôt la faute sur Georges McPhee et son équipe, qui utilisait Shipachyov pour la simple raison qu'il était exempté du ballottage. Lorsque le Russe a quitté l'Amérique du Nord, McPhee s'est positionné durement sur son cas, mentionnant qu'il n'avait tout simplement pas le talent pour revêtir l'uniforme des Golden Knights et que «c'était la seule et unique raison pourquoi il a été envoyé en LAH.»

De retour dans son pays natal, Shipachyov signe un contrat avec son ancienne formation, le SKA de St.Petersburg. L'attaquant y a connu un grand succès ces dernières années. Toutefois, le club est tellement «pacté» avec la présence de nombreux ex-joueurs de la LNH que la production de Shipachyov peut largement biaiser son talent réel. On en a eu la confirmation à son arrivée dans la LNH, mais on n'y a pas cru. Pourtant, l'hécatombe se poursuit du côté de l'attaquant de 30 ans.

Rétrogradé en VHL

Invité à se joindre à l'équipe olympique russe, Shypachyov a plutôt été laissé de côté pour la majorité des joutes du tournoi. Sa production de 25 points en 21 matchs chez le SKA ne comptait plus désormais. Il n'est pas en mesure de rivaliser avec ses compatriotes pour une place dans l'alignement de l'équipe des athlètes olympiques de Russie. Une fois le tournoi olympique derrière lui, les choses allaient retomber à la normale avec son club. Malheureusement pour lui, ce n'est pas ce qui est arrivé.

Aivis Kalnins rapporte que le SKA aurait rétogradé Shipachyov en VHL, les ligues mineures de la KHL. En Russie, on considère cela comme un échec monumental de se retrouver dans cette ligue au calibre beaucoup moins important. En VHL, on ne retrouve aucun ancien joueur de la LNH et aucun joueur de l'équipe nationale. Une ligue qui regroupe presque juste des joueurs russes et le meilleur marqueur cette saison ne cumule que 32 points en 50 matchs.

Au final, Georges McPhee avait peut-être raison dans son évaluation à l'égard de Vadim Shipachyov. Pour lui, la descente aux enfers continue.




+1
  
Tags : KHL Shipachyov 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!