Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  22.Février.2018 - 12:18
3545 
 

Le remaniement du Canadien de Montréal passera par la saison morte et non la date limite des transactions

MTL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
La date limite des transactions est presque à nos portes cette saison. Ce sera lundi à 15h00 que les 31 dirigeants ne pourront plus transiger et on devra se concentrer sur la fin de la saison par la suite.

Le Canadien de Montréal est dans la position de vendeur, mais malheureusement pour le Canadien de Marc Bergevin, le marché n'est clairement pas aux vendeurs cette saison. Bien qu'il y ait des rumeurs sur beaucoup de joueurs du Canadien, il faudra modérer ses attentes par rapport au Canadien d'ici à lundi prochain, car les gros changements ne se font pas à ce moment-ci de la saison. Il y a 3 bonnes raisons d'être patient avec le Canadien d'ici à la fin de la saison.

1- Les grosses transactions se font durant l'été au repêchage

En tant que partisan de hockey, on devient partisan de transaction qui survient dans le hockey et le repêchage devient de plus en plus excitant à regarder à cause des mouvements qui y sont effectués. La date limite des transactions sert maintenant à permettre aux dirigeants d'apporter des ajustements à leurs alignements avant d'entrer en séries et comme les directeurs généraux aiment bien le dire à ce temps-ci de l'année, ce n'est pas en faisant une transaction en février qu'on s'assure d'une coupe Stanley. Néanmoins, certaines transactions ont apporté leur lot de succès dans les dernières années.

La dernière transaction impliquant un joueur de qualité qui fut réalisé à la date limite des transactions est survenue en 2014 alors que les Kings de Los Angeles faisaient l'acquisition de Marian Gaborik des Blue Jackets de Columbus. En retour, les Kings cédaient Matt Frattin, un choix de 3e ronde en 2014 et un choix de 2e ronde en 2015. Après un début de saison désastreux pour Gaborik à Columbus, il est débarqué à Hollywood et il a terminé la saison avec 16 points en 19 matchs en plus de récolter 22 points en 26 rencontres éliminatoires.

L'autre gros mouvement étant survenu à la date limite des transactions a encore été fait par les Kings de Los Angeles et cette fois, ce fut pour le joueur de centre étoile, Jeff Carter. Cette fois le prix à payer était plus élevé et si bien qu'ils ont dû donner le défenseur Jack Johnson et un choix de 1re ronde en 2013 (Marko Dano). La chance a fait en sorte que ces 2 mouvements ont rapporté 2 coupes Stanley à Los Angeles.

Le fait est que si on veut échanger Alex Galchenyuk, Max Pacioretty ou même Shea Weber, ce n'est pas à la date limite des transactions qu'on recevra le meilleur prix. Ce genre de transaction est généralement faite lors du repêchage, car on désire bâtir par le repêchage et souvent, le rang de sélection de la 1re ronde dicte le prix à payer et c'est souvent la raison pour lequel on voit un joueur comme Milan Lucic ou Dougie Hamilton changer d'adresse durant cette fin de semaine. C'est ce que doit faire le Canadien et Marc Bergevin a même déjà tenté de le faire au repêchage de 2016 avec P.K. Subban et les Canucks de Vancouver. On sait maintenant que la transaction a abouti avec les Prédateurs, mais si Bergevin avait été un peu plus visionnaire, il aurait mis la main sur le 5e choix au total des Canucks, lui permettant ainsi de sélectionner Matthew Tkachuk ou Clayton Keller par exemple.

Ainsi, les mouvements qui surviendront par le Canadien d'ici à lundi seront probablement pour des joueurs n'ayant pas de contrat pour l'an prochain; des joueurs comme Tomas Plekanec, Joe Morrow, Daniel Carr, Antti Niemi ou encore Logan Shaw. Bergevin a d'ailleurs annoncé ses couleurs mercredi en envoyant Jakub Jerabek à Washington puisque ce dernier devenait joueur autonome sans compensation.

2- La loterie change tout

On le sait maintenant, le Canadien ne sera pas des prochaines séries éliminatoires et on est rendu au point de vouloir voir notre équipe favorite perdre le plus possible pour améliorer ses chances dans la loterie Rasmus Dahlin. Si on parvient à dénicher le premier choix du repêchage, on vient littéralement de changer le visage de notre défensive, car Dahlin devient automatiquement le défenseur pouvant jouer régulièrement aux côtés de Shea Weber...en considérant qu'on le garde à Montréal, car le Canadien aime bien nous surprendre parfois.

Ainsi, la valeur de notre premier choix change, mais celle des autres formations également. La loterie détermine les 17e premières positions du repêchage et une équipe comme les Panthers ou les Islanders pourraient également être avantagé par la loterie, donc si on parvient à bâtir une transaction avec Pacioretty à l'une de ces formations, on obtient la chance de repêchage 2 fois dans le top 10 d'un repêchage reconnu pour être plus talentueux que l'an dernier. On peut faire beaucoup de scénarios, mais on doit également avoir un dirigeant qui a "le cran" de faire ce genre de mouvement et c'est ce qui amène au 3e point.

3- Est-ce que vous confiez la tâche de remaniement à Marc Bergevin?

Ça fait 6 ans qu'il est en poste et bien qu'on ait eu droit à de belles saisons régulières, le Canadien n'a jamais été perçu comme une équipe réellement prétendante à la coupe Stanley. Marc Bergevin a littéralement donné un coup de hache dans la défensive de l'équipe en plus de ne pas avoir réglé le problème du centre pendant que plein de joueurs de centre lui passaient sous le nez dans les transactions.

Garder Marc Bergevin veut dire de garder celui qui a fait régresser l'équipe dans les derniers 6 ans par manque de vision à moyen/long terme et également par amour pour ses joueurs et son personnel administratif. Les prospects de l'organisation ne se développent pas et pourtant on s'entête à garder les mêmes entraîneurs à Laval. On va chercher des joueurs que les autres équipes ne veulent plus en se disant qu'ils pourront remplir des rôles qui ne sont pas les leurs. Ce n'est pas normal qu'on ait cru que David Schlemko aurait pu jouer régulièrement sur une 1re paire défensive alors qu'il passe son temps à mettre Victor Mete dans le trouble à chaque présence. Il y a un sérieux ménage à faire tant du côté de Marc Bergevin que du côté des adjoints, du développement et des entraîneurs.

Répétons la question: Souhaitez-vous vraiment voir Marc Bergevin rebâtir cette formation?

Les attentes doivent être modérées

Nous verrons si Marc Bergevin nous surprendra d'ici à lundi, mais nos attentes doivent être modérées par rapport à la date limite des transactions. Ce sera durant l'été que les changements surviendront et on devra probablement trouver un nouveau capitaine pour l'an prochain.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41
2015-2016 22e 13e 82 38 38 6 82 0.463 216 2.63 233 2.84

Marc Bergevin - Directeur général


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 4
#121602

Dgamateur
Oui à souhaiter que le Dg soit capable de refiler quelques joueurs.
Marc Bergevin a besoin d'encadrement et de l'aide, la situation à Montréal demande une tête de hockey plus forte que Marc Bergevin.
Bergevin a un bon réseau d'ami dans la lique.
Patrick Roy a fait ses preuves et un poste d'entraineur n'est pas assez pour lui c'est pourquoi qu'il a quitter au Colorado.
Mettre Patrick Roy au poste de Président forcerait le staff hockey à performer et ne pas ménager les amis du DG.
La seul mise à pied hockey est Michel Therrien ce qui n'est pas une réussite.
L'échange se Sergachev pour Drouin un ailier qui va jouer au centre.
Pire c'est de garder en poste ceux qui performe pas comme Lefebvre et les dépisteurs qui laisse passer le talent.
Congédier Bergevin je crois qu'il serait heureux car il a réussi à avoir un contrat à long terme.



23.Février.2018 - 03:35   
   -1  
#121601

Dgamateur
Quand tu gagne à Montréal c'est la meilleur place pour être DG ou Joueur mais forcé d'admettre que le résultat du repêchage et développement du Canadien aide pas Marc Bergevin. Ceci a forcé le DG à faire des signatures et faire des échanges comme l'an passé avant le 26 février.
À moins d'un miracle je crois que Bergevin est dépassé il a eu mon appuie jusqu'à cette année.
J'aime Drouin mais on avait besoin d'un centre, maintenant on va échanger un top 6 pour un centre non établi au lieu d'échanger un défenseur non établi pour un centre établi.
Marc Bergevin est responsable des décisions Hockey.
quel est l'héritage laissé par celui-ci : les contrats signés en commençant par le sien, celui de Claude Julien etc...

23.Février.2018 - 03:21   
   -1  
#121576

recchi
Si le Canadien réussi à échanger Plekanec , Niemi , Morrow , je dirais que Bergevin a accompli son travail de vendeur si il est également capable de fourguer Alzner et Shaw , on pourra dire qu'il a fait très bien son travail et réparé une partie de ses erreurs mais si nous avons eu un choix de 5e ronde en 2019 pour Jerabek , on va probablement recevoir également des choix de 2019 pour ceux si......moins intéressant.

Moi , je ne suis pas en faveur d'échanger Pacioretty et Weber à moins qu'on nous propose une offre en or en revanche , j'échangerais leur lettre de leur chandails entre ses deux joueurs , on va devoir échanger un joueur de qualité pour combler un manque , je n'aurais rien contre le fait d'échanger Galchenyuk pour améliorer notre situation au centre , nous avons 3 ailiers gauche de qualités mais aucun bon centre.

Avec les blessures de Price , Weber et la misérable saison du reste de l'équipe sauf quelque exception , le Canadien , augmente sa chance pour la loterie Dahlin ou on peut espérer de repêcher Tkachuk ou on peu aussi bien échanger notre premier choix contre un joueur établi de la lnh.

sur le marcher des joueurs autonomes , ont peu toujours rêver à Tavares mais je serai le premier surpris à ce qu'il accepte de venir jouer à Montréal mais au moins notre année de misère aura donner sur une bonne cuvée au repêchage , on devrait être capable de au moins de patcher un de nos gros trou cet été peut-être 2,3 si Bergevin fait bien son travail.






22.Février.2018 - 14:08   
   +2  
#121574

sebas14
La job de DG à Mtl n'est pas de tout repos. Je suis de ceux qui défend encore le travail de Bergevin (70% satisfait et 30% déçu)

Il y a plusieurs facteur qui rentre en ligne pour analyser son travail. Il a pris possession du radeau de sauvetage et essai tant bien que mal de reconstruire le navire.

1- 2 saisons sur 5 on été faussé par le travail de Michel Terrien qui soutirait le meilleur de tout le monde et surtout des plombiers. Conséquence, ne pas pouvoir repêcher 2 fois ds le top 5

2- Price à volé une place en série une année. Pas de sélection ds le top 10 mettons

3- La fameuse transaction qui n'a pas fonctionné qui envoyait Subban à Vancouver pour mettre la main sur le 3e choix (Dubois) Horvat et Tanev

4- On a souvent critiqué les signature de certains joueurs autonome comme Plekanec, Alzner ou Petry. L'été passé, ne voulant pas faire les mêmes erreurs, reste intransigeant ds les dossiers Radulov (même salaire mais moins d'impôts à Dallas) et Markov (vieux et fin de carrière même si c'est un de mes joueurs préféré) Par contre, son plan B....C...et D tombe tous à l'eau (Tout agent libre qui se respect ne veut pas venir ds la jungle de Mtl) Il se rabat sur Schlemko, Streit et Hemsky (Ça plus grosse erreur était de prétendre que sa défensive était meilleur que l'an passé) Peut-il vraiment dire le contraire?!?!

5- Qd je vois ses demandes pour Pacciorety, il veut avoir un jeune centre établi pouvant jouer immédiatement pour redresser la situation le plus vite possible tout en conservant son jeune noyau intact. (je souhaite vraiment qu'il reste la tête froide et ne fasse pas les mêmes erreurs que ces prédécesseurs avec des moves de panique (Roy, McDonagh)

6- En plus, développer des jeunes avec la pression de Mtl n'est vraiment pas pour tout le monde

Pour finir, la chose que je reproche le plus de Bergevin, c'est l'embauche de Claude Julien......pu capable du système défensif de dompage de puck et d'anti-créativité offensive!

Avec un peu de recule, pas si facile d'être DG à Mtl!

22.Février.2018 - 13:39   
   -1  

- 2017-2018

9 contrats à échéances au 2018-07-01.
3 joueurs autonomes au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [C] - Phillip Danault 0,91$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Kerby Rychel 0,86$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Michael McCarron 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Jacob De La Rose 0,75$ M 2017-2018 JAR
 [L] - Daniel Carr 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [RW] - Adam Cracknell 0,68$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Chris Terry 0,65$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux