Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  13.Février.2018 - 11:51
2539 
 

Opinion | La relève chez le Canadien ne devrait pas passer par le club-école?

MTL.jpg
Photo par spectre73 ©
La saison actuelle du Canadien pousse les médias à suranalyser l'organisation dans son entier, car quand quelque chose ne fonctionne pas, on veut savoir qui est responsable. On peut bien passer par le directeur général, l'entraîneur, le personnel de recrutement professionnel ou encore le personnel de recrutement amateur, mais pour qu'une équipe évolue bien dans le temps, elle doit avoir une relève adéquate.

Ça fait quelques mois qu'on regarde la relève du Canadien à Laval et si le club principal ne fonctionne pas, le club-école n'est guère mieux. Sur 30 équipes, le Rocket de Laval se classe 27e et ne se qualifiera pas en séries pour une 5e année sur 6.

Dans l'édition 2017-18 du Canadien de Montréal, combien de joueurs ont été développés par le personnel d'entraîneur de Sylvain Lefebvre? La réponse est 5...et demi. Voici ceux qui ont tous joué, en étant des prospects, sous les ordres de Sylvain Lefebvre dans la LAH.

JoueursNombre de match jouéNombre de point
Nikita Scherbak138 matchs94 points
Charles Hudon207 matchs162 points
Jacob De La Rose133 matchs56 points
Daniel Carr139 matchs90 points
Jakub Jerabek17 matchs11 points
Brendan Gallagher (une demie-saison)36 matchs20 points


5 joueurs du Canadien, dont 2 qui sont considérés comme réguliers, sont passés par les étapes de développement conventionnel d'une équipe de la LNH en jouant dans le club-école en 6 saisons et c'est littéralement inacceptable. La LNH appartient aux jeunes maintenant et les meilleures équipes ont souvent fait sauter cet étape dans le développement de leur joueur, car ces joueurs n'avaient pas besoin de passer par la LAH pour connaître du succès.

Qui sont les meilleurs joueurs du Canadien?

JoueursNombre de matchs LAHNombre de points/victoires
Max Pacioretty82 matchs72 points
Alex GalchenyukN'a pas jouéNon-applicable
Jonathan Drouin19 matchs (Crunch de Syracuse)16 points
Shea Weber46 matchs (Admirals de Milwaukee)27 points
Jeff Petry51 matchs (Bakers Field/Springfield)28 points
Carey Price12 matchs7 victoires


Dans ce lot, seul Max Pacioretty a disputé une saison complète dans le club-école du Canadien, mais sous la gouverne de Don Lever et Guy Boucher. Hier j'écrivais un texte sur Nikita Scherbak en mentionnant que le joueur avait peut-être compris des choses et qu'il avait évolué dans la bonne direction et je disais également que le crédit devait revenir à Sylvain Lefebvre et en commentaire, on m'a démontré que Charles Hudon avait aussi pris son envol sous les ordres de Lefebvre, mais beaucoup de prospects n'ont pas donné le résultat espéré et on se doit de pointer également vers Lefebvre. Depuis l'arrivée en poste de Marc Bergevin et de son personnel hockey LNH et LAH, on a repêché un total de 39 joueurs provenant d'un peu partout sur la planète et on attend encore que ces prospects rapportent à l'organisation.

Sur ces 39 joueurs:

- 4 joueurs ont été développés ou se développent en Europe (Arturri Lehkonen, Lukas Vejdemo, Arvid Henrikson, Joni Ikonen)
- 2 joueurs ont sauté l'étape de la LAH (Alex Galchenyuk et Victor Mete)
- 4 joueurs ont été échangés (Mikhail Sergachev, Sven Andrighetto, Tim Bozon, Sebastian Collberg)
- 6 joueurs se développent dans les rangs universitaires (Jake Evans, Hayden Hawkey, Nikolas Koberstein, Casey Staum, Ryan Poehling, Cayden Primeau)
- 5 joueurs n'appartiennent plus au Canadien (Connor Crisp, Martin Reway, Dalton Thrower, Brady Vail, Erik Nystrom)

Pour ce qui est de ceux qui ont été repêchés de 2015 jusqu'à aujourd'hui, il est encore tôt pour juger, mais présentement, seul Noah Juulsen est vu comme un bon prospect pour l'organisation à court terme sinon on doit regarder du côté de Ryan Peohling, Joni Ikonen et Will Bitten, et ce, sans tenir compte des jeunes qui ont été embauchés comme joueurs autonomes.

Ce serait facile de sacrifier Trevor Timmins à la fin de la saison en blâmant la qualité des prospects, mais tout n'est pas si noir du côté de la relève du Canadien et le blâme revient peut-être beaucoup au niveau du développement aussi. Plein de facteurs entrent en ligne de compte lorsqu'on repêche un jeune joueur qu'on veut développer.

La maladie
L’état d'esprit après une rupture
Une blessure grave
Maladie psychologique

Trevor Timmins peut bien repêcher un jeune qui, lors des entrevues, offre tout ce que l'organisation peut s'attendre d'un jeune prospect de qualité, mais si le développement ne va pas comme il devrait aller, ce n'est plus de son ressort. À titre d'exemple, en 2012-2013, Sven Andrighetto jouait pour les Huskies de Rouyn-Noranda avec un certain Nikita Kucherov qui s'est fait échanger des Remparts aux Huskies. Andrighetto a obtenu un rendement de points par match de 1.85 point alors que Kucherov a eu un rendement de 1.96 point par match, donc la différence est minime entre les 2 joueurs. Aujourd'hui, Kucherov mène la LNH et se dirige vers le trophée Art Ross alors qu'Andrighetto commençait à peine à produire sur une base régulière dans la LNH avant de se blesser le 1er février dernier. On disait à l'époque qu'Andrighetto était autant, voir même plus talentueux que le #86 du Lightning, mais le résultat net après 5 ans est pour le moins différent.

Des comparaisons boiteuses comme celles-ci, on pourrait en faire toute la journée, mais une chose est sûre, si Marc Bergevin demeure en poste à la fin de la saison, il devra revoir tout son organigramme dans le département du développement, car les meilleurs joueurs du Canadien présentement se composent à environ 40% de produit provenant de l'organisation et on ne peut pas se construire une équipe prétendante à la coupe Stanley en allant chercher les meilleurs jeunes des autres équipes, surtout si on n’a rien à donner en retour.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41
2015-2016 22e 13e 82 38 38 6 82 0.463 216 2.63 233 2.84

Marc Bergevin - Directeur général


+4
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 7
#121359

Dgamateur
L'équipe de développement et repêchage du Canadien est la pire de la LNH, faut tout changer et si Marc Bergevin reste fidèle à son groupe il en assume les conséquences.
Il y a eu 1 congédiement celui de Michel Therrien et il est évident que c'est le manque de joueurs du top 6 qui est en cause pas l'entraineur.
Il est impossible de congédier le propriétaire et le plus haut gradé est le DG et si il aime trop son équipe de développement et repêchage le changement ce situe au niveau du DG.

18.Février.2018 - 10:14   
   0  
#121180

Ced244
@Lpck7540

C'est la même chose pour beaucoup de club comme CHI, ANA, BOS, CLB et bien d'autre! MB a pas les couilles de flusher son chum!

13.Février.2018 - 16:27   
   +4  
#121177

Lpck7540
@Red
les pens aussi ont peu repecher portant

Connor Sheary (90 partie dans la AHL)
0,52 pts/Mj dans la lnh (Top 6)

Jake Guenzelt (44 parties dans la AHL)
0,63 pts/Mj dansla lnh (top 6)

Bryan Rust ( 63 parties dans la AHL) 0,42 pts/Mj dans la LNH (Top 9)

Matthews Murray (72 parties dans la AHL) GGA: 2,53 et 0,918% dans la LNH (Élite)

Brian Dumolin (188 parties dans la AHL) 0,18 pts/Mj dans la LNH (Top 4-Top 6)

Tristan Jarry (86 parties dans la AHL)
(Partant)

Carter Rowney (191 parties dans la AHL)
0,19 pts/Mj dabs la lnh (Top 12)

Dominik Simon (159 parties dans la AHL) 0,48 pts/Mj dans la LNH (Top 6)

Tom Kunalkels (154 parties dans la AHL) 0,26 pts/Mj dans la LNH (Top 9)

Faut absolument que Lefevre quitte!!!!!

13.Février.2018 - 15:21   
   +2  
#121171

Ced244
Dans cette liste les Gallagher et Jurabek ne compte pas vraiment, car ils ont si peu joué et Jurabek est plus proche du statut de véréran aussi qui veut adapter so jeu au profil nord americaib

13.Février.2018 - 14:03   
   +3  
#121169

Red
Tout n'est pas rose du coté de Hockeytown, mais leur développement de prospects reste un gage de réussite. A titre d'exemple :

- Nyquist : 137 matchs AHL - 0,6 pts/Mj en NHL (TOP 6)
- Tatar : 265 matchs AHL - 0,55 pts/Mj en NHL (TOP 6)
- Mantha : 132 matchs AHL - 0,6 pts/Mj en NHL (TOP 6)
- Frk : 214 matchs AHL - 0,42 pts/Mj en NHL (TOP 9)
- Athanasiou : 86 matchs AHL - 0,45 pts/Mj en NHL (TOP 9)
- Bertuzzi : 137 matchs AHL - 0,37 pts/Mj en NHL (TOP 9)
- Glendening : 72 matchs AHL - 0,22 pts/Mj en NHL (joueur de franchise-TOP 12)

Sans ça, ce serait une catastrophe aujourd'hui. Pourtant, ils n'ont pas de Weber, Pacioretty, Price, Galchenyuk et Drouin (tous les 2 sont des 3emes choix de Draft)!

13.Février.2018 - 13:07   
   +4  
#121168

Thibault-17
très d'accord Sylvain Lefebvre n'arrive pas à bien développer ces jeunes joueurs. Le problème n'est la la AHL, regardons les Red Wings de Detroit très rare les jeunes qui ont fait le saut direct et ils ont toujours 2-3 bons espoirs qui sort d'en-bàs.

13.Février.2018 - 12:51   
   +2  
#121165

Hash1979
Le titre de l'article aurai due être ; La relève chez le Canadien ne devrait pas passer par "Sylvain Lefebvre"
Pcq ses prédécesseurs ont développé plus de joueur sur de plus courte période que lui et depuis qu'il est la les jeune qui gradué le mieux sont ceux qui ne passe pas par lui
En plus Bergevin lui a octroyé une extension de contrat en début de saison

13.Février.2018 - 12:07   
   +4  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux