Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par hockeyplayer  -  1.Février.2018 - 11:07
532 
 

Opinion : Le dilemme Galchenyuk

MTL.jpg
Photo par Nico ©
Le dilemme Alex Galchenyuk. Plusieurs veulent l'échanger, plusieurs veulent le garder. Personnellement, de l'échanger, je crois que cela serait une grande erreur. Oui, vous allez me dire qu'il s'en vient vieux et qu'il n'est plus jeune. En effet, il n'a plus 18 ans et on ne peut plus le considérer comme une recrue, mais bien comme un jeune leader. Je vais vous accorder ce point. Mais, il y a plusieurs jeune qui se développe un peu plus sur le tard et ça pourrait être le cas de l'américain. Je vous expliquer pour quelles raisons je dis cela.

Premièrement, Galchenyuk a raté une saison au complet dû à une blessure au genou et c'était l'année de son repêchage. En effet, il n'avait joué que deux parties en saison régulière cette année là. Malgré tout, il a réussi à se faire repêcher troisième au total. On le sait tous que, pour un jeune, cela peut être fatal. Bref, on peut dire qu'il a raté une année au complet de son développement et cela peut expliquer qu'il se développe un peu sur le tard.

Pour continuer, je vais vous donner des exemples de joueurs qui se sont développés sur le tard comme ce pourrait être le cas d'Alex.
1) jonathan huberdeau. Oui, celui-ci a complétement explosé cette saison. Il compte 48 points en 48 parties ce qui est très bon. Mais, le quebecois a été repêché 1 année avant Galchenyuk. Avant, sa meilleure saison était de 59 points. Galchenyuk 56. De plus, huberdeau a joué durant les deux dernières saisons avant celle de cette année avec Barkov et Jagr. Il était la ligne de confiance de l'entraîneur. Il était toujours sur la patinoire, en tout cas beaucoup plus souvent que Galchenyuk qui a croupi très souvent sur la troisième et quatrième ligne. On s'entend que jouer avec des flynn, king et ott c'est différent que de jouer avec Barkov et jagr. ( qui l'année passée a réussi 46 points et l'année d'avant 66.) En plus, sans sa blessure, Galchenyuk avait des chances de finir la saison avec son plus haut taux de point, car l'année dernière c'était sa meilleure saison au niveau du ratio point/partie.
2) Mikael Granlund. Ce jeune en est un qui a, également, explosé sur le tard. Granlund a été repêché deux ans avant Galchenyuk. Il s'en va sur ses 26 ans au mois de Février. Donc, son explosion, il l'a eu l'année dernière (69 points) à 24 ans. Auparavant, il a eu des saisons de 44, 39 et 41 points. Galchenyuk a déjà eu une saison de 30 buts et 56 points à l'âge de 22 ans! Granlund a explosé lorsque son entraîneur l'a changé de position, soit du centre à l'aile. C'est à partir de là que le Finlandais a commencé à produire à la hauteur des attentes...me voyez-vous venir?

Revenons au cas de Galchenyuk. Bien que vous pouvez dire le contraire, sa place est au centre et je vais vous donner des preuves pour appuyer mon point. Ses meilleurs moments ont tous été au centre. Par exemple, avant sa blessure l'année dernière. Il faisait la pluie et le beau temps au centre de Radulov. En effet, avant sa blessure, il avait 23 points en 25 parties jouées. Il était également dans le top 15 des meilleurs pointeurs dans la ligue nationale au complet. Ensuite, même quand il est revenu de sa blessure, contrairement à ce que les gens peuvent croire, il n'a pas si mal joué avant que l'entraîneur chamboule ses trios. En effet, il a réussi 4 points à ses 4 premières parties suite à sa blessure, ce qui est pas si mal. Tout cela, encore au centre. Par la suite, la première fois que Michel Terrient l'a mis au centre de Pacioretty et Gallagher, il a eu encore plusieurs beaux «flash» comme le démontre sa fiche de 10 points en 14 parties. ( dont son premier tour du chapeau) Bref, on peut voir qu'Alex est davantage meilleur lorsqu'il est placé au centre, malgré ce que les entraîneur et notre très cher directeur général peuvent penseé. Je veux dire, les statistiques sont à l'appuie, on ne peut pas dire le contraire. Galchenyuk a besoin d'avoir la rondelle, de la contrôler, etc. Il génère beaucoup plus de choses lorsqu'il est au centre.

Parlez moi pas des mise en jeu par pitié...Nathan Mackinnon est 45% sur les mises en jeu et on en fait pas un plat. Parlez moi pas de son aspect defensif, vous pensez que Drouin est bon défensivement? Vous pensez que Mackinnon est parfait, que Mcdavid est parfait? On a besoin de but et Galchenyuk est meilleur au centre et Drouin le contraire. Arrêtons de dire qu'il faut échanger Galchenyuk, on a un talent brut dans notre cours et on voudrait l'échanger? Je vous l'accorde, si le retour est exeptionnel, alors oui. Mais, je doute qu'une équipe donne un centre numéro un ou un défenseur top 3 pour lui...

+3
  
Tags : Alex Galchenyuk 

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#120910

thusk-
@Supersim777

Possiblement le message le plus intelligent concernant Galchenyuk que j'ai entendu depuis un très long moment.

Galchenyuk n'a jamais été sa contribution offensive qui a été critiqué au centre mais le centre est supposé être le premier à se replier. Quand tu ne le fais pas, ton trio a beau marquer 70 buts à 5v5 mais en accorde 85, ton premier trio reste à moins 15 et tu n'est pas plus avancé au score final.

Par exemple avec Danault marque moins de buts mais en accorde beaucoup moins car Danault back beaucoup pour aider ces défenseurs. Donc ton ratio que ton premier trio va te donner pour les buts a bien plus de chances d'être positif.

1.Février.2018 - 21:28   
   +3  
#120898

Supersim777
Je crois que les attentes étaient trop exagérées lors du repêchage de Galchenyuk (notre futur centre #1 à 80 points/saison selon plusieurs). Je crois qu'il reste tout de même un ailier de top 6 très dangereux et très talentueux qui devrait connaître plusieurs saisons de 60-65 points et de 25 buts et plus. C'est le genre de joueur qu'on a besoin afin de progresser. Avec lui et Drouin, ça nous fait 2 très bons potentiels AILIERS de top 6.

1.Février.2018 - 15:16   
   +3  

- 2017-2018

12 contrats à échéances au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [C] - Tomas Plekanec 6$ M 2016-2018 JA
 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [C] - Phillip Danault 0,91$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Michael McCarron 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Jacob De La Rose 0,75$ M 2017-2018 JAR
 [L] - Daniel Carr 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [G] - Antti Niemi 0,7$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Adam Cracknell 0,68$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Chris Terry 0,65$ M 2017-2018 JA
 [R] - Kyle Baun 0,63$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Joe Morrow 0,58$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux