Fermer

Publié par spectre73  -  22.Janvier.2018 - 13:31
1408  
 

L'entraîneur de l'Océanic de Rimouski en colère après une victoire

LHJMQ.jpg
Le travail de journaliste n'est pas toujours le plus facile et on en a eu la preuve pas plus tard que dimanche soir au Colisée Financière Sunlife de Rimouski.

L'Océanic a vaincu les Islanders de Charlottetown par la marque de 3 à 1 dans un match en demi-teinte. En effet, les Rimouskois ont entamé l'engagement sur les talons, mais ils ont repris du poil de la bête lors de la 2e période, tout en se fiant sur la solidité de leur jeune gardien de 18 ans, Colten Ellis.

Si on était content dans le camp de l'Océanic pour la victoire, l'entraîneur-chef Serge Beausoleil a tenu à revenir sur le match qu'ils ont disputé à Sherbrooke la semaine dernière et il a voulu parler particulièrement du jeune Alexis Lafrenière lors de son point de presse.




Alexis Lafrenière a été le tout premier choix du repêchage de 2017 de la LHJMQ et c'est l'Océanic qui a obtenu ce premier choix par le biais d'une loterie comme dans la LNH. Ce qui a soulevé l'ire de Beausoleil, c'est un article parue dans le journal de Québec qui a été publié le 19 janvier dernier à la suite d'un revers que ses hommes avaient subi aux mains du Phoenix de Sherbrooke. Alors que le match était 1 à 1, Lafrenière a causé un revirement dans son territoire, ce qui a mené au 2e but du Phoenix et qui devenait le but gagnant par le fait même.

Ce que Serge Beausoleil allègue dans son point de presse, c'est que le hockey est un sport d'équipe et que même si Lafrenière a fait cette erreur, le reste de l'équipe n'a pas fait en sorte de réparer l'erreur commise. Néanmoins, l'article relate les faits de ce match, car à la base, l'erreur a bel et bien été commise par le jeune homme, mais elle n'a pu être réparée par la suite. Le seul but marqué du match par l'Océanic revient d'ailleurs à Lafrenière et parfois les entraîneurs ressentent le besoin de protéger leur jeune joueur et c'est exactement ce que Serge Beausoleil a fait.

Alexis Lafrenière est le meilleur marqueur des Rimouskois avec 51 points, dont 25 buts en 40 matchs et on peut certainement dire que le prodige de 16 ans démontre pourquoi il fut le premier choix du dernier repêchage. Il a obtenu le statut de joueur spécial par la CHL, ce qui lui a permis de débuter sa carrière junior dès l'âge de 15 ans. Il sera admissible au repêchage amateur de la LNH pour 2020 et s'il continue sur sa belle progression, il pourrait sortir en première ronde. C'est probablement la raison pour lequel on suit un peu plus de près l'attaquant de St-Eustache, car on lui prévoit une brillante carrière.

Sur une note plus personnelle, ce ne sera pas la première fois qu'un entraîneur tente de protéger l'un de ses poulains et encore moins lorsqu'il s'agit d'un jeune homme de 16 ans qui apprend à chaque jour avec son équipe. Néanmoins, un journaliste sportif se doit de rapporter des faits et l'un des faits saillants de ce match aura été ce revirement causé en territoire défensif menant à un but de l'adversaire. Bien qu'il ne faille pas incomber tout le blâme sur Alexis Lafrenière, il faut tout de même prendre en considération ce jeu.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux