Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  3.Janvier.2018 - 04:18
937 
 

Nos voeux pour 2018 aux 31 franchises de la LNH (division Métropolitaine)

NHL.jpg
Photo par Michael Miller ©
Après la division Atlantique hier, nous nous attaquons à la Métropolitaine aujourd'hui. Si la lutte fait rage un peu partout dans le classement de la ligue, que dire sur l'extrême adversité que représente la division Métropolitaine. La bataille parmi les 8 équipes de la division n'est pas près de s'arrêter et encore toutes les équipes peuvent espérer faire partie des 5 élus pour se qualifier pour les séries.

- Philadelphie Flyers, 11e avec 40 points (16/15/8)

Les Flyers restent une énigme perpétuelle. En dehors du fait qu'il souffre encore d’avoir laissé partir Sergei Bobrosky pour quasiment rien, il est difficile de cerner cette équipe tant elle peut avoir des performances différentes selon le momentum du moment. Si elle a enchaîné au courant du mois de décembre une dizaine de défaites consécutives, l'équipe semble progressivement revenir à des standards plus intéressants, notamment depuis que le capitaine Claude Giroux a été décalé à l'aile. Ce changement profite à Giroux ainsi qu'à l'équipe puisque l'ancien centre enfile les points depuis ce changement. Ce qu'on leur souhaite pour l'année 2018? Il faut absolument pour la stabilité de l'équipe qu'elle se trouve enfin un gardien numéro 1. Sans gardien constant, l'équipe n'a aucune chance de briller. Chaque année maintenant depuis 7/8 saisons, les Flyers changent de gardien, sans laisser une chance à un jeune de s'établir. Peut-être qu'une transaction pour récupérer Petr Mrazek serait une bonne solution pour l'équipe.

- Hurricanes de la Caroline, 8e à l'Est avec 44 points (18/13/8)

L'équipe de la Caroline a récemment battu le Canadien dans un match qui ressemblait à celui de la dernière chance pour le CH dans la lutte pour les séries. Mais les jeunes loups de l'équipe des Hurricanes, ne lâchent rien et sont en train de réaliser une spectaculaire remontée au classement. Avec l'un des meilleurs bilans de la conférence sur le mois de décembre, ils ne sont plus qu'a 1 point d'une place en série. Que leur souhaiter ? Un peu plus de calme et de stabilité au niveau administratif. Avec des rumeurs de ventes et de délocalisations hebdomadaires, la franchise à un avenir un peu flou. Si leurs performances continuent dans le même sens et que l'équipe se stabilise, nul doute que le public qui fait défaut présentement sera de retour à la PNC Arena.

- Blue Jackets de Colombus, 5e à l'Est 49 points (23/15/3)

Les troupes de coach Tortorella ne réalisent pas la même saison que l'année passée. Suite à leur saison historique, les attentes sont plus élevées et une non-qualification en série serait tout sauf satisfaisante. Ce qu'on leur souhaite pour cette année 2018? Voilà encore une équipe à qui on souhaite "la santé". Avec une ligne de centre décimée par les blessures (Wennberg et Dubinsky ainsi qu'Atkinson à l'aile) ce sont trois éléments offensifs essentiels de l'équipe qui font défaut pour une longue période. L'équipe a d'ailleurs depuis ses blessures un bilan comptable assez mauvais ( 3 victoires seulement sur les 10 dernières rencontres)

- New York Islanders, 9e à l'Est 44 points ( 20/16/4)

Mayday, Mayday, équipe offensive cherche défense ! Voilà qui pourrait résumer facilement le début de saison de l'équipe de Long Island. Si offensivement c'est une véritable explosion avec John Tavares et le très surprenant Josh Bailey, accompagnés par le toujours très bon buteur Anders Lee. La seconde unité offensive n'est pas en reste puisque l'un des favoris pour le trophée Calder à savoir Matt Barzal est en train de prouver qu'il a l'étoffe d'un très grand joueur. Combiné à la présence du toujours très bon Jordan Eberle, l'équipe marque but sur but. Assez pour se qualifier en série et conserver son capitaine sur le marché des joueurs? Ce qu'on leur souhaite pour 2018? De réussir à convaincre John Tavares de rester. Il est le visage de la franchise, son meilleur joueur, et a encore de très belles années devant lui. Il faut pour l'équipe absolument réussir à le resigner, sous peine de le voir partir pour rien, alors qu'il est la plus grosse valeur de l'équipe. Il est vraisemblable que plus Tavares attend, plus l'équipe va casser sa tirelire pour le faire resigner. Peut-on s'attendre à un contrat comme celui de McDavid ? C'est envisageable tant le joueur à d'importance pour son équipe.

- New York Rangers, 7e à l'Est 47 points ( 21/13/5)

Si Montréal et New York ont débuté leur saison de la même manière catastrophique, lorsque l'un ne s'est pas relevé, l'autre a pris les choses en main pour se repositionner rapidement. New York a souffert d'un début de saison très lent et le poste d'Alain Vigneault était même menacé durant un certain temps. Cependant, l'équipe est bourrée de talent, et la présence de vétérans a permis à l'équipe de repartir sur de bonnes bases. C'est sûrement l'une des dernières opportunités pour le grand Lundy de remporter la coupe Stanley, lui qui monte chaque année un peu plus dans le classement des gardiens les plus victorieux de l'histoire. Ce qu'on leur souhaite pour 2018? De continuer leur parcours un peu plus loin en série. Cette équipe semble très complète, et pétrie de talent à tous les étages. Si le départ de Derek Stepan a fait mal à la ligne de centre, il a permis de donner plus de temps de jeu à certains jeunes qui semblent près à prendre les rênes de l'équipe.

- Pittsburgh Penguins, 10e à l'est avec 43 points (20/18/3)

Si une équipe déçoit présentement, ce sont bien les Penguins. Double tenant de la coupe Stanley, l'équipe semble être fatiguée de ses récents exploits. Elle qui a fini par deux fois ses saisons au plein coeur de l'été, est fatiguée, et à sûrement besoin d'un changement de cycle. Alors qu'on parle ici et là de transaction autour de Kris Letang, c'est aussi offensivement que l'équipe déçoit. Malkin et Crosby sont un ton en dessous de leurs standards, et même si Phil Kessel tient son rang, les jeunes Guentzel et Sheary ne produisent pas au même rythme que pendant les séries de la saison passée. Ce qu'on leur souhaite pour 2018? Une cure de jouvence. Après tant de matchs en 2 saisons ( plus de 200 rencontres) et une défensive de bric et de broc, il va falloir pour se qualifier en série que les Penguins retrouvent un semblant de fraîcheur, qu'elle soit physique ou même mentale. Cependant, si l'offensive se remet à produire de la même façon que par le passé, ils redeviendront instantanément des favoris pour la victoire finale tant le talent est impressionnant dans l'escouade offensive.

- Capitals de Washington, 2e à l'est avec 53 points(25/13/3)

Comme chaque année, les Caps répondent présents en saison régulière. S’ils en ont arraché un peu en début de saison, ils se sont vite replacés à la mi-saison, et on ne voit pas très bien comment ils pourraient rater les séries, encore cette année. Sous l'impulsion d'un Alex Ovechkin toujours un peu plus dans l'histoire, et d'un Kuznetsov performant, l'équipe ne fait pas de vague, mais c'est progressivement replacée en tête de sa division. Cependant, si par le passée elle semblait armée pour remporter la Stanley, le groupe qui la compose cette année semble moins talentueux que par le passé. Ce qu'on leur souhaite pour 2018? D'aller remporter la Coupe Stanley. Si Ovechkin veut laisser son nom un jour sur la coupe, il faut commencer à s'alarmer. Bien qu'il ne soit pas à la fin de sa carrière, il ne va pas en rajeunissant et il ne va plus avoir énormément d'opportunité de le faire. Cependant cette année, les Caps n'arriveront pas en série dans la peau du grandissime favori. Est-ce la bonne solution pour enfin accéder à une finale de la Coupe Stanley? Réponse mi-avril.

- New Jersey Devils, 3e à l'est avec 51 points (22/10/7)

C'est LA surprise de ce début de saison. Qui aurait parié que les Devils, qui ont fini au fin fond du classement la saison passée, allaient en l'espace d'un été passé à une équipe qui va sûrement jouer les séries. Bien que rien n'est encore fait, il faut souligner l'excellent travail réaliser par les dirigeants de l'équipe. L'arrivée du jeune Hischier tout d'abord est une très bonne chose, tant le Suisse démontre match après match qu'il va être un grand joueur dans la ligue. Sa rapidité et sa vision du jeu font merveille avec un Taylor Hall plus dangereux que jamais offensivement. Mais que dire également du développement des jeunes? Entre Gibbons, Bratt ou encore Butcher, l'équipe réalise des merveilles avec de très très jeunes joueurs. L'arrivée de Sami Vatanen contre Adam Henrique est une bonne chose, car elle va renforcer le secteur défensif de l'équipe, qui manquait un petit peu de talent jusqu'à présent. Il faut également souligner l'excellente saison de Schneider dans les cages. Ce qu'on leur souhaite pour 2018? De continuer sur leur lancée de fin 2017. Si le début d'année avait été catastrophique, notamment offensivement, la nouvelle saison a transformé l'équipe. Les jeunes sont très intéressants, et il faut espérer pour l'équipe qu'ils continuent leur progression.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#120120

Red
Après le match d'hier soir, qui a dit que les Penguins n'avaient pas de profondeur :

Simon - Crosby - Sprong
Rust - Malkin - Kessel
Hornqvist - Guentzel - Sheary
Hagelin -Sheahan - Kuhnhackl
(Reaves - Rowney)

Ils pourraient se servir de Hagelin et d'un défenseur pour trouver un centre TOP 9!?

6.Janvier.2018 - 01:38   
   0  
#120040

marco.morgan
Les Flyers ont laissé partir Bobrovsky parce qu'il était nul en série et il l'est toujours.

3.Janvier.2018 - 10:19   
   0  

Réseaux sociaux