Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  28.Décembre.2017 - 12:50
1193 
 

Les Oilers, nouveau cas d'école pour la répartition du talent à travers les lignes?

EDM.jpg
Photo par IQRemix ©
Plombés par un mauvais début de saison, les Oilers semblent revigorés depuis quelques semaines, en misant notamment sur une offensive bien plus performante. Mis au pied du mur, Todd McLellan s’est en effet retrouvé contraint de modifier son approche vis-à-vis de l’attaque, en séparant notamment le duo formé par Connor McDavid et Leon Draisaitl.

En replaçant l’Allemand au poste de deuxième centre, le technicien albertain a prouvé qu’il était prêt à bousculer ses habitudes. En début de saison, il avait pourtant argumenté en faveur d’une ligne rassemblant les deux piliers offensifs du club. Dans l’esprit de McLellan, les ailiers évoluant aux côtés de McDavid se devaient en effet d’avoir certaines qualités essentielles afin de marcher sur son tempo, Draisaitl s’imposant ainsi comme un partenaire de choix sur sa droite:

« Ces joueurs doivent être capables de jouer au même rythme que Connor et de penser le jeu à sa façon. Il faut qu’ils soient en mesure d’improviser, car il est très créatif et peut se placer à plusieurs positions. Il faut qu’ils puissent prolonger des jeux » avait-il avancé, dans des propos repris le 3 octobre par Jonathan Willis, de The Athletic. « L’une des choses que Leon a pour lui, c’est que lorsqu'il se trouve dans la zone offensive et que quelque chose se produit, il a cette capacité à arracher le disque, ou bien à mettre son corps en opposition, de sorte que l’action se poursuit et qu’on peut rester plus longtemps dans la zone adverse, avec nos meilleurs joueurs. »

En centrant ses plans d'attaque autour de McDavid, l’entraîneur-chef se privait donc consciemment de profondeur sur ses deux autres lignes. Une philosophie payante en 2016/17, mais qui semble avoir révélé ses limites cette saison. Départ de Jordan Eberle oblige, les Oilers devaient dès lors se montrer inventifs afin de dynamiser leur top-6, sans compromettre le troisième trio.

Finalement, c’est par le biais d’une hiérarchie des centres réorganisée que McLellan semble être parvenu à générer un nouvel élan offensif pour sa formation. Draisaitl pivotant la seconde ligne, Jujhar Khaira a par exemple fait de belles étincelles à ses côtés, tandis que McDavid s’est lui découvert une chimie intéressante avec le jeune Jesse Puljujarvi. Nugent-Hopkins, de son côté, a également bénéficié de renfort sur son trio, en récupérant le vétéran Patrick Maroon.

Mise en avant par le succès des Penguins, mais aussi par les récentes performances de Vegas, la répartition du talent sur les lignes offensives semble donc avoir de nouveau porté ses fruits en LNH. Avec cet alignement remanié, utilisé depuis maintenant plus de 10 matchs, Edmonton a retrouvé la production qui lui faisait défaut depuis la reprise. Au classement, les Oilers ont pu se rapprocher du quatrième as, à la faveur notamment d’une série de 4 victoires, interrompue hier par une défaite riche en buts face aux Jets de Winnipeg (4-3). Ce rebond, visible dans la colonne des points, l’est également dans les statistiques avancées.

Dans les chiffres, le décalage entre les mois de novembre et décembre est très significatif. À 5-contre-5, les locataires du Rogers Place ont su se transformer au fil des dernières semaines. À seulement 48,57% en novembre (20ème total de LNH), le pourcentage de buts marqués (GF%) à forces égales des Oilers a grimpé jusqu'à 58,33% ce mois-ci, soit le 6ème meilleur ratio de la Ligue. Un total que l’on peut attribuer à la dangerosité retrouvée par l'équipe dans le territoire ennemi. De 46,28% en novembre, le CorsiF d’Edmonton dans les zones dangereuses (dans et autour de l’enclave adverse, principalement) est passé à 57,67% en décembre, soit un bond de la 24ème à la 5ème place.

Régulière sur le plan de la possession depuis octobre (53,16% de CorsiF à 5-vs-5, soit le 3ème meilleur de la Ligue), la formation de Todd McLellan semble aussi être en mesure de soutenir ce tempo au fil des prochaines semaines. Avec leur efficacité retrouvée, les Oilers présentent actuellement un pourcentage de Buts attendus (Expected Goals, ou xG%) à forces égales assez prometteurs, avec un bon 53,87% (seuls les Hurricanes font mieux).

Une tendance rassurante qui, couplée à l’éveil de Cam Talbot, pourrait permettre à Edmonton de vendre cher sa peau dans la course aux Séries. Et au vu du départ calamiteux de la franchise à l’automne dernier, cette simple perspective devrait déjà ravir les partisans albertains.


Statistiques: naturalstattrick.com, corsica.hockey.

 Oilers de Edmonton - ( EDM )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 25e 13e 49 22 24 3 47 0.449 133 2.71 156 3.18
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 243 2.96 207 2.52
2015-2016 29e 14e 82 31 43 8 70 0.378 199 2.43 242 2.95

Peter Chiarelli - Directeur général


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

OILERS D'EDMONTON - 2017-2018

15 contrats à échéances au 2018-07-01.
5 joueurs autonomes au 2018-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Mark Fayne 3,63$ M 2014-2018 JA
 [C] - Ryan Strome 2,5$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Patrick Maroon 2$ M 2015-2018 JA
 [C] - Mark Letestu 1,8$ M 2015-2018 JA
 [C] - Michael Cammalleri 1$ M 2017-2018 JA
 [LW] - Drake Caggiula 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Matthew Benning 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Anton Slepyshev 0,93$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Darnell Nurse 0,86$ M 2014-2018 JAR
 [G] - Laurent Brossoit 0,75$ M 2016-2018 JAR
 [RW] - Jesse Puljujarvi 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [RW] - Iiro Pakarinen 0,73$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Yohann Auvitu 0,7$ M 2017-2018 JA
 [D] - Joey LaLeggia 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Dillon Simpson 0,68$ M 2017-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



OILERS D'EDMONTON - 2017-2018

15 contrats à échéances au 2018-07-01.
5 joueurs autonomes au 2018-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Mark Fayne 3,63$ M 2014-2018 JA
 [C] - Ryan Strome 2,5$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Patrick Maroon 2$ M 2015-2018 JA
 [C] - Mark Letestu 1,8$ M 2015-2018 JA
 [C] - Michael Cammalleri 1$ M 2017-2018 JA
 [LW] - Drake Caggiula 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Matthew Benning 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Anton Slepyshev 0,93$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Darnell Nurse 0,86$ M 2014-2018 JAR
 [G] - Laurent Brossoit 0,75$ M 2016-2018 JAR
 [RW] - Jesse Puljujarvi 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [RW] - Iiro Pakarinen 0,73$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Yohann Auvitu 0,7$ M 2017-2018 JA
 [D] - Joey LaLeggia 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Dillon Simpson 0,68$ M 2017-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux