Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  21.Novembre.2017 - 06:32
895  
 

Une autre sélection appelée en renfort en cas d'absence de la Russie aux JO 2018?

HCK.jpg
Photo par Chase N. ©
Alors que la possibilité d'une édition des JO d'hiver sans la Russie flotte toujours dans l'actualité, les relations entre Moscou et le Comité International Olympique (CIO) paraissent toujours aussi glaciales. Face à des menaces de disqualification, liées aux différents scandales de dopage ayant entaché le sport russe ces derniers mois, la Douma a ainsi élaboré hier un projet de loi permettant à la KHL d'interdire à l'ensemble de ses joueurs (étrangers compris) de prendre part aux Jeux qui se tiendront à Pyeongchang dans quelques semaines.

Dans ce contexte extrêmement tendu, la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) est elle pris entre deux feux. Interrogé par l'agence russe TASS, son président, René Fasel, a lui indiqué que la KHL se devait de respecter les statuts et les règlements de son organisation, en permettant aux joueurs étrangers de se rendre en Corée du Sud. Face à cette crise, le dirigeant suisse a également voulu jouer la carte de l'apaisement:

"Nous espérons que le CIO laissera l’équipe russe se rendre à Pyeongchang" a-t-il ajouté, dans des propos traduits par Radio-Canada. "Nous n’avons pas de gros problème de dopage dans le hockey, et aucun joueur de hockey masculin n’est cité dans le rapport McLaren."

En attendant, la FIHG ne s'interdit toutefois pas d'étudier d'autres options. Selon le journaliste Aivis Kalnins, proche des cercles de la KHL, l'organisation internationale pourrait ainsi choisir d'appeler une autre sélection afin de remplacer les équipes russes masculine et féminine, pour peu que celles-ci soient disqualifiées par le CIO. Arrivés en seconde position de leurs groupes de qualification respectifs pour le tournoi olympique, la Biélorussie, la Lettonie et la France seraient ainsi les formations ayant le plus de légitimité sportive pour s'octroyer la place laissée vacante par les Russes.

Kalnins tempère toutefois cette information en ajoutant que les décideurs en charge du dossier demeurent très prudents. Pour l'heure, la conformité même de ce processus est encore à déterminer. Ainsi, toute décision ne devrait être prise qu'après le nouvel an.





+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux