Fermer

Publié par inyoureye  -  6.Novembre.2017 - 08:10
1732  
 

Repêchage | La sélection des gardiens de but lors des premiers tours est loin d'être un gage de succès en LNH

HCK.jpg
Photo par Bri Weldon ©
À l'heure actuelle, lors de la campagne 2017-2018, un total de 70 gardiens de but ont participé à au moins une partie en LNH. De ce nombre, treize n'ont jamais fait l'objet d'une sélection lors d'un repêchage de la LNH. Chalie Lindgren, Martin Jones, Casey Desmith, Maxime Lagacé, Aaron Dell, Cam Talbot, Antti Niemi, Carter Hutton, Eddie Lack, Sergei Bobrovsky, Antti Raanta, Keith Kindkaid et Mike Condon composent cette liste. Talbot, Bobrovsky, Jones et Raanta sont les partants pour leur formation respective.

Parmi les 57 gardiens de but ayant été repêché demeurant sur cette liste, seuls 24 ont été repêchés en première ou en deuxième ronde lors d'un repêchage. Jon Quick (3e), Craig Anderson (3e), Ben Bishop (3e), Matthew Murray (3e), Frederik Andersen (3e), Braden Holtby (4e), Mike Smith (5e), Ryan Miller (5e), Pekka Rinne (8e), Jaroslav Halak (9e), Brian Elliott (9e) et Henrik Lundqvist (7e) figurent parmi les 33 autres gardiens de but ayant été sélectionnés à une ronde supérieure à deux.

Lors des cinq derniers repêchages de la LNH, un seul gardien de but a été sélectionné lors du premier tour. En 2015, les Capitals de Washington ont sélectionné le portier russe Ilya Samsonov. Depuis, le hockeyeur n'a pas disputé une seule partie en LNH. Mackenzie Blackwood (2015, NJD), Tyler Parsons (2016, CGY), Filip Gustavsson (2016, PIT), Evan Fitzpatrick (2016, STL), Thatcher Demko (2014, VAN), Vitek Vanecek (2014, WSH), Brandon Halverson (2014, NYR), Zachary Fucale (2013, MTL), Philippe Desrosiers (2013, DAL), Eric Comrie (2013, WPG) et Ukko-Pekka Luukkonen (2017, BUF) ont été repêchés en deuxième ronde au cours des cinq derniers repêchages. Seul Eric Comrie a disputé une partie en LNH parmi ce groupe de portiers.

Avec autant d'équipes pouvant compter sur un gardien de but de premier n'ayant pas été repêché ou ayant été repêché à un rang tardif, on constate que plusieurs candidats de qualité sont disponibles à cette position. Sacrifier un choix de premier ou de deuxième tour pour obtenir un portier est une tendance à la baisse dans le circuit Bettman. Du moins, c'est ce que l'on constate au cours des cinq dernières années. Si l'on regarde le succès qu'ont connu jusqu'à présent les choix de premier ou de deuxième tour, ce n’est guère un gage de succès pour les équipes ayant réalisé ces choix.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux