Fermer

Publié par spectre73  -  1.Novembre.2017 - 11:58
1641  
 

Top 10 des gardiens numéro un dont le mois d'octobre est à oublier

NHL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Le premier mois d'activité est maintenant complété dans la LNH et comme à chaque début de saison, on a eu droit à des surprises et à quelques déceptions. Cette année, plusieurs gardiens #1 ont connu un mauvais début de saison, ce qui s'est reflété sur les performances de leurs équipes dans certains cas.

Les standards en matière de statistiques pour un gardien ne cessent d'être à la hausse. Dans les années 90, un gardien qui avait une moyenne de but alloué sous la barre des 2.40 et un pourcentage d'efficacité au-dessus de 0.910%, c'était un gardien dominant dans le circuit Bettman. Maintenant, les chiffres "normaux" pour un gardien partant se situent plus autour de 2.15 et 0.925%. Voici donc les 10 gardiens #1 dont le mois d'octobre a été particulièrement difficile pour eux et également pour leurs équipes respectives.

10. Semyon Varlamov (Colorado: 4-3-0)

Après une saison désastreuse l'an dernier, Semyon Varlamov se disait prêt à mettre ça derrière lui et à entreprendre la saison 2017-18 sur de nouvelles bases. Ça a bien commencé, mais les Av's sont vite retombés sur terre dans les 2 dernières semaines et il en fut de même pour Varlamov qui affiche une moyenne de 3.01 buts par match et un pourcentage d'efficacité de 0.904%.

Semyon Varlamov - (G) - NYI - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 NYI 5 2 2 0 2.76 0 0.923 5$ M
2018-2019 COL 49 20 19 9 2.89 2 0.909 5,9$ M
2017-2018 COL 51 24 16 6 2.69 2 0.92 5,9$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



9. Devan Dubnyk (Minnesota: 3-3-1)

Le gardien Devan Dubnyk a toujours offert d'excellentes performances aux partisans du Wild depuis qu'il s'est amené dans une transaction en 2015. Cette saison, c'est très difficile pour le gardien de 31 ans alors qu'il affiche une moyenne de 3.03 et un pourcentage d'efficacité de 0.905%. La saison est encore jeune et Dubnyk peut jouer plus de 65 matchs par saison, donc il aura l'occasion de se remettre sur pied, mais peut-être que le déclin de sa carrière s'en vient plus rapidement qu'on le pensait.

Devan Dubnyk - (G) - MIN - [ 33 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 MIN 6 0 4 0 4.29 0 0.867 4,333$ M
2018-2019 MIN 67 31 28 6 2.53 2 0.913 4,333$ M
2017-2018 MIN 60 35 16 7 2.48 5 0.918 4,333$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



8. Matthew Murray (Pittsburgh: 7-2-1)

Le double champion de la coupe Stanley connaît du succès collectivement en ayant récolté la victoire dans 7 de ses 10 départs, mais c'est personnellement que c'est un peu plus difficile. On connaît le gardien comme étant calme, solide et toujours devant la rondelle lorsqu'elle le frappe, mais ça semble être plus difficile pour lui cette saison.

Sa moyenne de 3.05 et son pourcentage d'efficacité de 0.903% ne lui donne pas l'aire d'un gardien champion de la coupe Stanley, mais peut-être est-ce dû à la fatigue, eux qui n'ont peut-être pas récupéré à 100% des 2 derniers printemps.

Matthew Murray - (G) - PIT - [ 25 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 PIT 7 4 2 0 3.23 0 0.914 3,75$ M
2018-2019 PIT 50 29 14 6 2.7 4 0.92 3,75$ M
2017-2018 PIT 49 27 16 3 2.84 1 0.907 3,75$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



7. Cam Talbot (Edmonton: 3-5-1)

Quelle fut la surprise de voir les Oilers se pointer en séries éliminatoires l'an dernier avec un Cam Talbot plus solide que jamais. Il a permis à cette équipe de connaître du succès en réparant les nombreuses erreurs de sa jeune défensive, mais cette saison, ça semble plus difficile d'en faire autant. Les 30 autres formations voient maintenant les Oilers comme une menace et attaquent davantage le filet, ce qui semble donner du mal à Talbot. Sa moyenne de 3.10 buts alloués par match et son pourcentage d'efficacité 0.904% démontre qu'il reçoit beaucoup de tirs, mais ne peut tout faire seul.

Cam Talbot - (G) - CGY - [ 32 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 CGY 1 0 1 0 0 0 0.85 2,5$ M
2018-2019 EDM-PHI 35 11 17 3 3.3 1 0.892 4,167$ M
2018-2019 EDM-PHI 31 10 15 3 3.25 1 0.894 4,167$ M
2017-2018 EDM 67 31 31 3 2.99 1 0.908 4,167$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



6. Craig Anderson (Ottawa: 4-2-3)

Ce fut une saison émotive l'an dernier, mais cette année, Anderson est beaucoup moins solide qu'il ne le fut la saison dernière. Il a donné 3 buts ou plus dans 6 de ses 9 départs durant lequel il n'a signé que 4 victoires. Sa moyenne de but alloué de 3.14 et son pourcentage d'efficacité de 0.895% ne seront pas suffisants si les Sénateurs veulent se qualifier en séries au printemps prochain.

Craig Anderson - (G) - OTT - [ 38 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 OTT 4 1 3 0 4.38 0 0.906 4,75$ M
2018-2019 OTT 50 17 27 4 3.56 2 0.901 4,75$ M
2017-2018 OTT 58 23 25 6 3.24 2 0.898 4,2$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



5. Henrik Lundqvist (New York Rangers: 3-4-2)

La carrière de King Henrik est sur la pente descendante depuis 2015 et la pente semble être abrupte pour le gardien des Rangers. Âgé de 35 ans, le gardien suédois en a pour encore 3 autres saisons à 8.5 millions annuellement et force est d'admettre que ce contrat commence à peser très lourd sur la masse des Rangers.

N'ayant aucune relève potable devant le filet, le directeur général Jeff Gorton pourrait se retrouver en mauvaise posture à très court terme, car rien n'indique que Lundqvist pourra redonner des performances comme il l'a fait lorsqu'il a touché au trophée Vézina en 2012. Il a toujours été tributaire des succès de son équipe, mais cette saison il est l'une des raisons des insuccès de celle-ci et s'il ne se ressaisit pas, Alain Vigneault risque de payer pour ça.

Henrik Lundqvist - (G) - NYR - [ 37 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 NYR 3 1 1 0 4.07 0 0.904 8,5$ M
2018-2019 NYR 52 18 23 10 3.09 0 0.907 8,5$ M
2017-2018 NYR 63 26 26 7 2.97 2 0.915 8,5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



4. Brian Elliott (Philadelphie: 5-2-1)

Elliott a une fiche positive avec les Flyers, car l'attaque produit à un rythme effréné, mais le Brian Elliott que l'on a connu à Saint-Louis est bel et bien parti. On se disait que le système de Ken Hitchcock avantageait grandement le gardien de 32 ans, mais ce fut de plus en plus clair depuis qu'il s'est joint aux Flames l'an dernier et aux Flyers cette année.

Encore une fois, les Flyers tentent de faire un gardien #1 avec 2 gardiens #2 et bien qu'il récolte des victoires, la moyenne de 3.23 et pourcentage de 0.884% d'Elliott les rattrapera dans les prochains mois et ce sera difficile de connaître du succès.

Brian Elliott - (G) - PHI - [ 34 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 PHI 2 0 1 0 5.26 0 0.911 2$ M
2018-2019 PHI 26 11 11 1 2.99 1 0.907 2,75$ M
2017-2018 PHI 44 23 11 7 2.58 1 0.909 2,75$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



3. Cory Schneider (New Jersey: 5-1-0)

Un autre gardien que nous ne sommes pas habitués de voir parmi les pires du circuit. L'américain de 31 ans a toujours affiché des statistiques personnelles reluisantes depuis qu'il est au New Jersey, mais c'est les victoires qui ne venaient pas. Cette saison, c'est tout le contraire, car Schneider n'a qu'une seule défaite en 6 départs, mais ne parvient pas à maintenir de bons chiffres personnels.

Sa moyenne de 3.26 et son pourcentage d'efficacité 0.909% n'aide pas la cause des nouveaux Devils qui, malgré une fiche de 8 victoires en 10 matchs, seraient probablement invaincus s'ils avaient pu compter davantage sur Schneider.

Cory Schneider - (G) - NJD - [ 33 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 NJD 5 0 3 0 4.36 0 0.899 6$ M
2018-2019 NJD 26 6 13 4 3.09 1 0.908 6$ M
2017-2018 NJD 40 17 16 6 2.86 1 0.907 6$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



2. Frederik Andersen (Toronto: 6-5-0)

Frederik Andersen
connaissait du succès en début de saison en ayant remporté 5 de ses 6 premiers matchs, mais c'est après que ça s'est gâté. On trouvait qu'il ne jouait pas à la hauteur des attentes malgré une fiche gagnante pour son équipe, mais les Maple Leafs ont perdu un peu de leur lustre avec une fiche de 7-5-0.

Les partisans des Leafs ne paniquent pas, car Andersen a connu un lent départ l'an dernier et il est tout de même parvenu à signer 33 victoires en 66 départs, mais il devra se ressaisir et vite, car bien que les Leafs aient une attaque à faire peur, la défensive n'est pas encore parfaite et ils auront besoin d'un gardien solide pour remonter au classement et se classer en séries 2 fois de suite pour la 1re fois depuis 2002-03 et 2003-04.

Frederik Andersen - (G) - TOR - [ 30 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 TOR 6 4 2 0 2.44 0 0.893 5$ M
2018-2019 TOR 60 36 16 7 2.78 1 0.917 5$ M
2017-2018 TOR 66 38 21 5 2.73 5 0.918 5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



1. Carey Price (Montréal: 3-6-1)

Non seulement il est rare de voir des gardiens comme Henrik Lundqvist, Cory Schneider ou Devan Dubnyk se retrouver dans ce top 10, mais il est d'autant plus rare et surprenant de voir Carey Price s'y retrouver.

Le récipiendaire des trophées Hart et Vézina de 2015 connaît le pire début de saison de sa carrière. Alors habitué à connaître du succès en octobre, Carey Price présente une ronflante fiche de 3-6-1, jumelé à une moyenne de 3.64 et un pourcentage de 0.883%. Comme on s'amuse à le dire depuis 10 ans, ainsi va Carey Price, ainsi va le Canadien et c'est d'autant plus vrai cette saison alors que la troupe de Claude Julien présente un dossier de 4-7-1.

Est-ce que Price fait partie des problèmes du Canadien? Oui.
Est-ce que Price fait partie de la solution? Oui également.

Ce sera donc à lui de se retrousser les manches et de connaître des performances plus inspirantes, sans quoi le Canadien espérera être aussi chanceux que les Devils le furent l'an dernier en sélectionnant le tout premier choix du repêchage. N'oublions surtout pas que l'homme de 30 ans joue à la position la plus difficile de tout le circuit, celle d'être gardien pour le Canadien de Montréal. Autant il peut entendre "CAREY CAREY!!" durant un match contre les Panthers, autant il se fera huer sur un arrêt de routine lors du match suivant, mais malgré son début de saison discutable, Price demeure l'un des meilleurs du circuit et il est toujours au sommet de sa carrière présentement.

Carey Price - (G) - MTL - [ 32 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 MTL 6 3 2 1 3.54 1 0.906 10,5$ M
2018-2019 MTL 66 35 24 6 2.49 4 0.918 10,5$ M
2017-2018 MTL 49 16 26 7 3.1 1 0.9 6,5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 23:10:33



Plusieurs autres gardiens nous viennent en tête lorsqu'on regarde le mois d'octobre dans la LNH et pas beaucoup affichent des statistiques dignes d'un gardien #1, donc peut-être devrait-on être patient et attendre que la saison progresse afin de les voir rebondir et remonter parmi les meilleurs.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux