Fermer

Publié par spectre73  -  25.Octobre.2017 - 12:45
1760  
 

Les limites de contrat | Un impact positif provenant du lock-out de 2012

NHL.jpg
Photo par captcanuk ©
La LNH est entrée en lock-out en 2012 après qu'on n'ait pas pu s'entendre sur un nouveau contrat de travail avant l'échéance en septembre cette année-là. Les grands perdants dans tout ça furent les partisans, car le hockey fait partie du quotidien de bien des amateurs, notamment au Canada.

On sait tous que le nerf de la guerre de ce lock-out était la répartition des gains engendrés par la LNH entre les patrons et les joueurs, mais il a tout de même eu des bénéfices qui en sont ressortis au final. L'entente est survenue en janvier, une saison de 48 matchs a eu lieu et l'un des grands changements qui est survenu a été la longueur maximale des contrats octroyés aux joueurs. Depuis 5 ans, les dirigeants peuvent donner un maximum de 8 ans de contrat à un joueur de leur organisation ou un maximum de 7 ans à un joueur qu'on acquiert par le marché des joueurs autonomes et on se rend compte aujourd'hui que ça a du bon, car beaucoup trop de longs contrats étaient donnés à gauche et à droite par le passé.

Joueurs/ÉquipesContratAnnée de signatureStatut actuel du contrat
Vincent Lecavalier (Tampa Bay11 an / 85 millions2008Racheté
Rick DiPietro (NY Islanders)15 ans / 67.5 millions2006Racheté
Christian Ehrhoff (Buffalo)10 ans / 40 millions2011Racheté
Brad Richards (NY Rangers)9 ans / 60 millions2011Racheté
Ilya Kovalchuk (New Jersey)15 ans / 100 millions2010Retraite
Ilya Bryzgalov (Philadelphie)9 ans / 51 millions2011Racheté


Ce n'est qu'un maigre échantillon de ceux qui ont signé de longs contrats et qui n'ont pas été en mesure de garder une constance afin d'honorer ces contrats. Certaines équipes paient encore le rachat de ces contrats et c'est pour ça que la limite de contrat fut adoptée à la reprise des activités. Ce sont des ententes qui ne sont plus actives, mais il reste encore des joueurs actifs qui sont en mesure de jouer et dont le contrat devient de plus en plus lourd à porter pour leur organisation.

Joueurs / équipesContratAnnée de signature
Shea Weber (Nashville*)14 ans / 110 millions2012 par offre hostile
Zach Parise (Minnesota)13 ans / 98 millions2012
Marian Hossa (Chicago)12 ans / 63 millions2009
Henrik Zetterberg (Détroit)12 ans / 73 millions2009
Johan Franzen (Détroit)11 ans / 43.5 millions2009
Roberto Luongo (Vancouver)12 ans / 64 millions2009
Jordan Staal (Caroline)10 ans / 60 millions2012


Ce sont tous des joueurs ayant signé des contrats avant l'entrée en vigueur de la nouvelle convention. Depuis, certains d'entre eux ont ralenti et ils ne sont peut-être plus en mesure de donner le rendement espéré lors de leur signature et on en vient même à se demander à quoi pensaient ces équipes lorsqu'elles ont donné de tels termes.

Un joueur comme Shea Weber deviendra de moins en moins performant au fil des années, mais comptera tout de même pour plus de 7.5 millions sur la masse salariale du Canadien, et ce, jusqu'à l'âge de 41 ans. Il y a cependant la clause permettant à l'équipe de retirer le contrat lorsque le joueur prend sa retraite, mais s'il ne la prend pas, Weber pourrait jouer jusqu'à 41 ans tout en ayant ralenti et il viendrait entraver la masse salariale du directeur général en poste.

Il y a cependant des joueurs qui méritent toujours ces millions pour l'instant comme Sidney Crosby, Alex Ovechkin, Evgeni Malkin, Duncan Keith et Ryan Suter, mais ceux-ci ralentiront tôt ou tard et leur contrat deviendra également des embûches majeures pour leurs formations respectives. Un contrat maximum de 8 ans permet de pouvoir garder une certaine latitude tant pour l'équipe que pour le joueur et advenant une transaction, c'est plus facile de bouger ces joueurs que s'ils avaient des contrats de 12 ou 13 ans.

Il va de soi que les contrats seront de nouveau soulevés lors des prochaines négociations de convention collective, car les montants annuels augmentent de plus en plus alors que le plafond salarial ne fait pas d'énorme bond depuis la signature en 2013. La présente convention se terminera en 2022 et maintenant que nous sommes rendus à mi-chemin, regardons la fluctuation du plafond depuis les 5 dernières années.

2012-13: 70.2 millions
2013-14: 64.3 millions
2014-15: 69 millions
2015-16: 71.4 millions
2016-17: 73 millions
2017-18: 75 millions

On a eu droit à des rachats d'amnistie en 2013 afin de pouvoir respecter le nouveau plafond fixé à 64.3 millions, mais avec le plafond qui augmente à coup de 2 millions par année, on peut concevoir qu'il sera à près de 85 millions en 2022. La majorité des dirigeants de la ligue signent leurs joueurs en prévision d'une augmentation du plafond, mais il doit augmenter pour ça, car ces dirigeants pourraient se peinturer dans le coin avec certains contrats.

Ce sera donc intéressant de voir la progression dans les 5 prochaines années, car on prévoit encore un autre lock-out en 2022 et ça risque d'être tout autant difficile qu'il y a 5 ans.

0
  
Tags : Contrat LNH Lock-out 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux