Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  12.Octobre.2017 - 12:40
3478 
 

Mark Scheifele se prononce | Quels sont les cinq joueurs les plus redoutables à affronter?

WPJ.jpg
Photo par Johnny V ©
Dans un superbe entretien avec l'équipe du Players Tribune, Mark Scheifele révèle qu'il est un vrai «hockey nerd.» L'attaquant des Jets avoue qu'il regarde énormément de matchs de hockey dès qu'il le peut. En adoptant cette idéologie marginale aux autres habitudes des joueurs de la LNH, Scheifele peut analyser toutes les façons de jouer de différents joueurs, de différentes équipes ainsi que de se mettre à jour sur les habitudes de ses adversaires sur la patinoire. C'est en effectuant ces analyses approfondies que Scheifele peut évoquer cinq joueurs de la LNH qui sont les plus redoutables à affronter sur la patinoire.

Erik Karlsson (Ottawa)

Le multirécipiendaire du trophée Norris peut se vanter de créer des maux de tête à l'attaquant des Jets. En effet, la façon dont il patine et qu'il ne lâche pas ses adversaires a de quoi impressionner Scheifele.

«C'est incroyable l'an passé ce qu'il a fait. Il avait la cheville complètement détruite et il était le meilleur sur la patinoire quand même. Lorsque tu l'affrontes, tu crois patiner assez vite pour l'avoir dépassé et soudainement, il se rapproche d'une vitesse incroyable et ça l'air tellement facile.»

Heureusement pour Scheifele, les Jets n'affrontent pas souvent les Senators compte tenu des Conférences d'appartenance. Il est intéressant de voir comment Karlsson peut avoir une réputation en ce sens puisque normalement, ce qui ressort de son jeu, c'est sa capacité à créer des jeux et à les compléter sur le plan offensif. Toutefois, Scheifele ne se gêne pas pour affirmer que le défenseur suédois et le meilleur défenseur «two-way» qu'il a affronté jusqu'ici.

Carey Price (Montréal)

«Il a le don de nous faire paraître idiot.»

Ce sont les mots utilisés par Mark Scheifele lorsque vient le temps de parler de Carey Price. L'attaquant mentionne qu'il est définitivement le gardien le plus redoutable de la LNH de par son calme et sa technique quasi parfaite. Il explique sa théorie par une situation survenue l'an dernier contre les Canadiens, alors que Scheifele était fin seul dans l'enclave. Après son tir, l'opportunité était tellement parfaite que Scheifele s'est mis à célébrer déjà dans sa tête avant de constater que Price a fait l'arrêt facilement avec son plastron.

L'attaquant souligne la façon dont le gardien analyse ses adversaires lorsque vient le temps d'une confrontation. En effet, la façon dont Price se déplace n'est jamais laissée au hasard et aucun mouvement gauche-droite ne semble difficile. Scheifele termine en mentionnant que plusieurs gardiens trichent lorsque vient le temps d'affronter un surnombre, mais dans le cas de Price, son positionnement est tellement parfait qu'il n'a nul besoin d'adopter cette stratégie.

Sidney Crosby (Penguins)

Fasciné par les jeux spectaculaires que réalise le capitaine des Penguins, ce n'est pas ce qui fait en sorte qu'il soit l'un des plus dominants à affronter dans la LNH selon Scheifele. En effet, la constance mentale qu'affiche Crosby demeure le point le plus important dans la dominance de Crosby à travers le circuit.

«Cela va au-delà des statistiques et des jeux spectaculaires. Il serait facile de parler de tous ces buts impossibles du revers que seul Crosby réalise. Pour moi, c'est sa constance mentale qui m'impressionne. 99,9% du temps, Sid prend la bonne décision avec la rondelle. Pour un joueur, c'est presque impossible d'avoir une telle vision du jeu.»

C'est effectivement ce qui décrit le mieux Sidney Crosby. Qualifié comme le meilleur joueur de la LNH, il n'a certes pas la vitesse de McDavid ou le tir sur réception d'Ovechkin. C'est au niveau de sa vision du jeu, des décisions qu'il prend, mais aussi de tout son talent brut combiné à cela qui en fait un joueur redoutable. Pas étonnant qu'il rend les joueurs de son trio encore meilleurs qu'ils le sont en réalité. Scheifele reconnait cette qualité et pour lui, avoir une intelligence aussi développée sur la patinoire tout en agissant à pleine vitesse, il faut être un «superordinateur.»

Roman Josi (Nashville)

Voilà un joueur que les Jets affronteront plus souvent que ceux mentionnés précédemment. Qualifié comme «un défenseur calme, mais tannant en même temps», Scheifele mentionne qu'on ne peut comprendre à quel point c'est difficile de joueur contre Roman Josi. En effet, l'attaquant des Jets soulève à quel point Josi peut passer du «défenseur qui donne des coups de bâtons et des mises en échec solides au quatrième attaquant sans même s'en rendre compte.»

Scheifele croit que le fait de ne pas obtenir des points comme le font Burns ou Karlsson met Josi dans une classe de sous-évalué. En effet, l'arrière des Preds n'est pas le défenseur flamboyant ni celui qui remplira le filet à tous les matchs, mais comme Scheifele l'explique, il ne fera pas d'erreurs et ne te lâchera jamais même quand il appuie l'attaque. Pour conclure, Scheifele souligne le fait que Josi peut s'acclimater avec n'importe quel défenseur et c'est ce qui en fait une perle au sein d'une organisation.

Connor McDavid (Edmonton)

«Le plus rapide de la ligue. Les meilleures mains de la ligue. Et il n'a que 20 ans. C'est un peu épeurant.»

Scheifele ne mâche pas ses mots lorsque vient le temps de parler de l'attaquant des Oilers. En effet, il explique que la toute première fois qu'il l'a vu joué, il croyait que «ce gars-là avait été créé dans un laboratoire.» Il explique que présentement, il n'y a pas un club à travers le circuit qui sache comment contrecarrer la vitesse de Connor McDavid. La capacité qu'a le capitaine des Oilers a tourné sur lui-même et de retrouver sa rapidité dans les deux premières enjambées impressionne largement Scheifele.

En terme d'intelligence sur la patinoire, communément appelé le «hockey IQ,» Scheifele compare McDavid à Crosby, même si l'attaquant des Oilers patine plus vite que le capitaine des Penguins. Un compliment des plus incroyables, car avoir la même capacité de pensée alors que le jeu se déroule encore plus rapidement devant toi, ce n'est pas donné à tout le monde. Scheifele, un partenaire d'entraînement à McDavid et ancien coéquipier au sein de l'équipe Nord-Américaine, soulève qu'à la manière dont le capitaine des Oilers travaille en dehors de la glace, il affichera facilement une progression similaire à Sidney Crosby.

Mark Scheifele - (C) - WPJ - [ 24 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2017-2018 WPJ 26 13 19 32 1.23 9 6,125$ M
2016-2017 WPJ 79 32 50 82 1.04 18 6,125$ M
2015-2016 WPJ 71 29 32 61 0.86 16 6,125$ M

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

JETS DE WINNIPEG - 2017-2018

20 contrats à échéances au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes au 2018-07-01.
14 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Kevin Cheveldayoff



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Tobias Enstrom 5,75$ M 2013-2018 JA
 [D] - Jacob Trouba 2,81$ M 2016-2018 JAR
 [G] - Connor Hellebuyck 2,25$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Shawn Matthias 2,13$ M 2016-2018 JA
 [G] - Michael Hutchinson 1,15$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Adam Lowry 1,13$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Tucker Poolman 0,93$ M 2017-2018 JAR
 [R] - Joel Armia 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Joshua Morrissey 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Marko Dano 0,85$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Nicolas Petan 0,76$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Nelson Nogier 0,71$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Brandon Tanev 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Matt Hendricks 0,7$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Buddy Robinson 0,65$ M 2017-2018 JA
 [LW] - J.C. Lipon 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Michael Sgarbossa 0,65$ M 2017-2018 JA
 [D] - Cameron Schilling 0,65$ M 2017-2018 JA
 [G] - Eric Comrie 0,65$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Julian Melchiori 0,63$ M 2016-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



JETS DE WINNIPEG - 2017-2018

20 contrats à échéances au 2018-07-01.
6 joueurs autonomes au 2018-07-01.
14 joueurs autonomes avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Kevin Cheveldayoff



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Tobias Enstrom 5,75$ M 2013-2018 JA
 [D] - Jacob Trouba 2,81$ M 2016-2018 JAR
 [G] - Connor Hellebuyck 2,25$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Shawn Matthias 2,13$ M 2016-2018 JA
 [G] - Michael Hutchinson 1,15$ M 2016-2018 JAR
 [L] - Adam Lowry 1,13$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Tucker Poolman 0,93$ M 2017-2018 JAR
 [R] - Joel Armia 0,93$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Joshua Morrissey 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Marko Dano 0,85$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Nicolas Petan 0,76$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Nelson Nogier 0,71$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Brandon Tanev 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Matt Hendricks 0,7$ M 2017-2018 JA
 [RW] - Buddy Robinson 0,65$ M 2017-2018 JA
 [LW] - J.C. Lipon 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Michael Sgarbossa 0,65$ M 2017-2018 JA
 [D] - Cameron Schilling 0,65$ M 2017-2018 JA
 [G] - Eric Comrie 0,65$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Julian Melchiori 0,63$ M 2016-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux