Fermer

Publié par mathieu.choquette-scott  -  4.Octobre.2017 - 13:28
1279  
 

Dossier | Quelle sera la clé du succès pour les Bruins cette saison?

BOS.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
C'est ce soir que la saison 2017-2018 prendra son envol pour de bon dans la LNH, avec la présentation des premiers matchs de saison régulière. Cette année, il y a de quoi être excité, puisque de nombreuses formations dans la ligue semblent avoir le potentiel de participer aux séries d'après saison, ce qui laisse présager de chaudes luttes soir après soir. Parmi ces clubs prétendants, les Bruins de Boston tenteront de participer au bal printanier pour une deuxième année de suite, après l'avoir raté en autant d'occasion précédemment. Ce sont de nombreux visages familiers que retrouveront les partisans bostonnais demain soir, face aux Predators de Nashville, puisque le noyau de l'équipe a été inchangé au cours de l'entre-saison. C'est donc dire que Patrice Bergeron, Brad Marchand, Zdeno Chara et Tuukka Rask feront encore office de têtes d'affiche du club. Or, cet ordre pourrait bien être chamboulé, avec le retour de jeunes comme David Pastrnak et Brandon Carlo, ainsi que la venue appréhendée de Charlie McAvoy. À l'aube de la saison 2017-2018, quelle sera la clé du succès des Bruins de Boston, dans une conférence de l'Est des plus compétitives?

De la stabilité à l'attaque
À l'avant, la formation des Bruins compte une bonne quantité de joueurs qui étaient présents la saison dernière. En effet, l'équipe n'a pas perdu d'armes offensives vitales via le repêchage d'expansion ou le marché des agents libres. La principale nouvelle de l'été a certes été la prolongation de David Pastrnak, qui a explosé la saison dernière. D'ailleurs, afin de se classer parmi les premiers de classe dans l'Atlantique, les Bruins auront besoin d'un Pastrnak en pleine possession de ses moyens, puisqu'une baisse de production de sa part aurait des effets néfastes. Outre Pastrnak, l'offensive viendra principalement des bâtons de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Krejci. Afin d'augmenter la production globale, l'entraîneur Bruce Cassidy devra espérer un rebond de la part de David Backes, qui n'a inscrit que 38 points en 74 parties, dont 17 buts. L'homme de 6 millions, qui devrait œuvrer sur le deuxième trio, devra en offrir un peu plus s'il veut honorer son contrat de 5 ans, signé la saison dernière. Idem pour Ryan Spooner, qui a vu sa production réduite à 39 points, lui qui a été la cible de maintes rumeurs de transactions.

Sans avoir fourni d'électrochocs à leur attaque, les Bruins semblent tabler sur un meilleur apport de certains combiné avec la continuité chez d'autres afin d'amener des points sur la table. La saison dernière, ils s'étaient tout de même classés 13e au chapitre des buts marqués. Ceci dit, le problème à cet époque résidait dans le manque de production en profondeur et rien n'assure qu'une amélioration surviendra de ce côté.

La défensive saura-t-elle être à la hauteur?
Menée par le vétéran Zdeno Chara, la défensive des Bruins nous offre quelques nouveautés cette année. Avec le départ de Colin Miller vers Vegas, un poste était ouvert et le jeune Charlie McAvoy a répondu présent pour remplir ce trou. Âgé de seulement 19 ans, il représente la relève à Zdeno Chara, qui malgré une efficacité toujours présente, reste âgé de 40 ans. Cet ajout de sang neuf ne peut qu'être bénéfique pour l'unité défensive des Bruins, qui s'est classée au 9e rang la saison dernière. Qui plus est, la révélation de la saison dernière chez les arrières bostonnais, Brandon Carlo, aura l'occasion de consolider son statut chez les Bruins, lui qui devrait être le partenaire de Chara. Dès le retour de blessure de Krug, Boston pourra compter sur un top 4 appréciable, particulièrement si McAvoy joue à la hauteur des attentes fondées en lui. Au niveau de la profondeur, l'équipe compte sur des joueurs comme Adam McQuaid ou Paul Postma, qui devraient s'acquitter du rôle de support qui leur sera accordé.

La défensive devrait donc offrir de bonnes performances, même si le rendement attendu de McAvoy n'est pas garanti. Il y a toutefois de quoi être excité par la venue du dauphin de Zdeno Chara, alors qu'il a offert de l'excellent jeu lors de son séjour avec l'équipe en séries l'année dernière. Pour ce qui est du vétéran leader, il devra être en mesure encore cette année de prendre une grande charge de travail, lui qui terminera son contrat au terme de la présente saison.

La clé du succès: le repos de Tuukka Rask
Depuis son arrivée avec les Bruins, Rask est le gardien numéro un incontesté du club. En effet, il affiche d'excellentes statistiques, qui tendent toutefois à baisser lors des dernières campagnes. Une corrélation peut être établie avec sa grande charge de travail, lui qui n'est pas le gardien le plus imposant physiquement. Cependant, afin d'offrir du repos à leur principale portier, il faudrait que les Bruins comptent sur des auxiliaires de qualité et c'est là que le problème réside. En effet, lors des trois dernières campagnes combinées, Rask compte 102 victoire, contre seulement 25 réparties entre cinq autres gardiens. D'ailleurs, il suffit de comparer les statistiques de Rask lorsqu'il joue plus de 60 matchs (saisons 2014 à 2017) contre ces même chiffres lorsqu'il demeure sous cette marque (2012-2014) pour constater qu'il est primordial d'offrir moins de glace au Finlandais.

Pourcentage d'arrêt (+ de 60 matchs)Pourcentage d'arrêt (- de 60 matchs)
0,9170,930


Cette année, le rôle de gardien numéro deux reviens à Anton Khudobin, qui a connu une bonne fin de campagne l'année dernière, après un dur départ. Toutefois, est-il en mesure d'offrir de bonnes performances et ce pour plus de 20 parties?

Malgré son rôle limité au sein de l’organisation, il semble que le substitut pourrait être la clé du succès chez les Bruins. S'il n'est pas en mesure de performer pour reposer Rask au maximum ce dernier pourrait se fatiguer rapidement et ainsi affecter les résultats globaux de l'équipe. Est-ce que les Bruins, sous Bruce Cassidy, seront en mesure de faire fi de la concurrence et se tailler une place parmi les huit meilleures formation de l'Est?

 Bruins de Boston - ( BOS )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 3e 2e 82 49 24 9 107 0.598 257 3.13 212 2.59
2017-2018 4e 2e 82 50 20 12 112 0.61 267 3.26 211 2.57
2016-2017 14e 8e 82 44 31 7 95 0.537 232 2.83 209 2.55

Don Sweeney - Directeur général


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#117972

Bruins17
@Ketchup
Oui seront du match mais sans Bergie, Backes et Krug.
Ces deux dernier devrais être du match de lundi vs Colorado.
Bergeron au jour le jour :(

5.Octobre.2017 - 14:55   
   0  
#117970

Ketchup
J'ai hate de voir comment cela va aller ce soir :)
j'espere que les Bjork, DeBrusk, McAvoy, et Grzelcyk seront tous en uniforme :)

5.Octobre.2017 - 08:29   
   0  
#117967

Bruins17
L'édition 2017/2018 des Bruins est un mélange de vétéran et de jeunesse.
L'équipe de Bruce Cassidy sera plus axé sur la vitesse et les jeunes apporterons un nouveau souffle à cette équipe.
Les jeunes DeBrusk et Björk amènerons de la fougue à leur trio respectif , Björk sera à surveiller lui qui a beaucoup de talent offensif et très conscient de jeu défensif.
Pour se qui est de McAvoy tout à été dit sur lui et sera à considérer pour le Calder remis à la recrue de l'année.
Les Carlo ,McAvoy et Grzelcyk apporterons un souffle nouveau à cette defensive. Chacun de ces jeunes ont été jumeler à des vétérans qui saurons les guideras.
Rask sera encore une fois une pièce maîtresse de cette équipe et sera seconder par Khudobin qui a bien fini l'année et connu un très bon camp.
Les Pastnrak, Marchand , Krecji et Bergeron serons encore une fois les chefs de cette nouvelle ère qui commence sous Bruce Cassidy.

Brad Marchand/Patrice Bergeron/Anders Bjork
Jake DeBrusk/David Krejci/David Pastrnak
Matt Beleskey/Ryan Spooner/David Backes
Tim Schaller/Riley Nash/Noel Acciari
Extra : Frank Vatrano - Austin Czarnik (blesser)

Zdeno Chara/Brandon Carlo
Kevan Miller/Charlie McAvoy
Matt Grzelcyk/Adam McQuaid
Extra: Paul Postma - Torey Krug (blesser)

Tuukka Rask
Anton Khudobin

4.Octobre.2017 - 20:49   
   +1  

BRUINS DE BOSTON - 2019-2020

19 contrats à échéances au 2020-06-21.
11 joueurs autonomes au 2020-06-21.
8 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Don Sweeney



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Torey Krug 5,25$ M 2016-2020 JA
 [R] - Charlie Coyle 3,2$ M 2015-2020 JA
 [G] - Jaroslav Halak 2,75$ M 2018-2020 JA
 [D] - Kevan Miller 2,5$ M 2016-2020 JA
 [D] - Zdeno Chara 2$ M 2019-2020 JA
 [D] - Matt Grzelcyk 1,4$ M 2018-2020 JAR
 [RW] - Chris Wagner 1,25$ M 2018-2020 JA
 [RW] - Brett Ritchie 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joakim Nordstrom 1$ M 2018-2020 JA
 [LW] - Anders Bjork 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Zach Senyshyn 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Jake DeBrusk 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Jakub Zboril 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Karson Kuhlman 0,75$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Jeremy Lauzon 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [G] - Maxime Lagace 0,7$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Peter Cehlarik 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Alex Petrovic 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Ryan Fitzgerald 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux