Fermer

Publié par mathieu.choquette-scott  -  3.Octobre.2017 - 13:10
1727  
 

C'est la fin pour Ville Leino | Retour sur une carrière au succès aussi grand qu'éphémère

RET.jpg
L'heure de la retraite a sonné pour l'ancien attaquant de la LNH Ville Leino, maintenant âgé de 33 ans. Avec 286 parties en LNH et plusieurs autres en ligues européennes, on peut dire que Leino a connu passablement de succès où il est passé, du moins presque. Retour sur une carrière qui a culminé aussi rapidement qu'elle a périclité.

L'époque de la Liiga
C'est en 2002-2003 que la carrière professionnelle de Leino commence, alors qu'il prend part pour une première fois à des matchs des Ilves de Tampere, en Finlande. Dominant avec l'équipe junior affiliée, Leino obtient un poste permanent dès la saison suivante, au terme de laquelle il affiche un rendement de 24 points en 54 parties. Suivant une courbe de progression constante, c'est en 2007-2008 que Leino éclot avec une récolte de 77 points en 55 parties, assez pour attirer l'oeil de recruteurs. C'est avec l'organisation des Red Wings que le Finlandais décide d'entamer son aventure en Amérique du Nord.

L'aventure dans la LNH
Sa première campagne sur le nouveau continent s'est principalement passé à Grand Rapids, où est situé le club ferme des Red Wings. Cela ne l'a pas empêché de connaître passablement de succès offensif, avec 46 points en 57 parties. Même son de cloches en séries, où il a accumulé 13 points en 10 joutes, avant d'être promu dans la LNH pour la fin de parcours des Wings.

La saison suivante n'est toutefois pas signe de continuité, alors que la production offensive à laquelle il nous avait habitué était tout sauf existante. Après avoir disputé 42 parties avec les Wings, l'équipe décide de l'échanger aux Flyers de Philadelphie en cours de saison, avec qui il terminerait sa saison recrue. Après une fin de saison sans histoire, Leino a littéralement explosé en séries éliminatoires. Formant un trio plus qu'efficace avec Daniel Brière et Scott Hartnell, Leino inscrit 21 points en 19 parties, aidant les siens à atteindre la finale de la Coupe Stanley, finalement remportée par les Hawks. D'ailleurs, cette performance en séries lui a valu d'égaler certains records du circuit chez les recrues, comme la plus grand production. La saison suivante, dernière de son contrat, Leino a poursuivi sur sa lancée, avec une production à la régulière de 53 points en 81 parties. Quelques temps plus tard, Leino rentabilisait ses récents succès offensifs avec un contrat de 6 ans évalué à 27 millions $ avec les Sabres. Ce fût toutefois sa seule réjouissance de l'expérience à Buffalo, alors que les blessures et les insuccès offensifs ne l'ont pas lâché d'une semelle. Au terme d'une saison sans but, Leino fut racheté par les Sabres en 2014.

Le retour en Europe
C'est donc en Europe que Leino a choisi de poursuivre sa carrière, dans l'espoir de faire oublier une fin en queue de poisson dans la LNH. C'est sans fracas que l'ailier gauche terminera sa carrière en Suède, avec Vaxjo. Ce sont donc les séries 2010 qui resteront dans la mémoire collective lorsque viendra temps de se remémorer Ville Leino. Malgré cet exploit, la descente aux enfers à Buffalo est venu jeter un voile sur une carrière, lui qui qualifiera plus tard cette expérience de "prison", faisant référence au fait qu'il ne pouvait plus échapper à la pression que lui imposait son lourd contrat.




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux