Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  7.Septembre.2017 - 12:24
890 
 

La LNH d'aujourd'hui | primer la vitesse à la robustesse

NHL.jpg
Photo par Anna Enriquez ©
Qui sont les meilleurs joueurs de la LNH en 2017?

Connor McDavid

Sidney Crosby

Patrick Kane

Nicklas Backstrom

Brad Marchand


Ce sont les 5 joueurs ayant obtenu le plus de points la saison dernière et ils ont tous quelque chose en commun, la vitesse.

Connor McDavid
est une fusée sur patin et il a soulevé la foule du Rogers Place l'an dernier et dans la LNH d'aujourd'hui, c'est le type de joueur qu'on veut voir. On a souvent entendu parler du terme "power forward" ou attaquant de puissance en disant que toutes les équipes aimeraient avoir ce type de joueur dans leur alignement, car la LNH est une ligue robuste qui ne fait pas de cadeau à personne.

Plusieurs excellents joueurs sont encore de ce type et ils connaissent du succès. On n'a qu'à penser à Jamie Benn, Blake Wheeler, Evgeni Malkin ou Ryan Getzlaf, mais sur l'aspect vitesse, ils ne sont pas dans la classe d'un McDavid ou d'un Crosby,

On peut donc se demander si les "power forward" sont en voie de laisser leur place aux petits joueurs rapides.

Repêcher de la vitesse

AnnéeJoueursPoidsGrandeur
2017Nico Hischier176 livres6 pieds 1
2016Auston Matthews216 livres6 pieds 3
2015Connor McDavid190 livres6 pieds 1
2014Sam Reinhart (2e)193 livres6 pieds 1
2013Nathan MacKinnon195 livres6 pieds


Dans ces 5 repêchages, 4 de ceux-ci ont généré des attaquants au tout premier rang et dans ces 4, seul Auston Matthews est au-dessus de la barre des 200 livres. De plus, aucun de ceux-ci n'est plus grand que 6 pieds 4. Nous aurions pu faire l'exercice sur plusieurs sélections, mais il s'agit plutôt de représenter la tendance qui semble vouloir s'installer d'y aller avec de plus petits gabarits avec nos vedettes de demain.

On peut tout de même penser à des joueurs comme:

Jonathan Drouin
(5 pieds 11, 188lbs)
Jack Eichel
(6 pieds 2, 201lbs)
Mitch Marner (6 pieds, 170lbs)
William Nylander
(6 pieds, 190lbs)

On constate également que les meilleurs joueurs juniors ne sont pas nécessairement des joueurs de gros gabarit.

Dans la LHJMQ, le tout premier choix de l'encan 2017, Alexis Lafrenière mesure 6 pieds et pèse 180 livres, mais il a été étincelant avec les Vikings de St-Eustache dans le Midget AAA. Celui de la OHL se nomme Ryan Suzuki et mesure 6 pieds et pèse 183 livres et finalement le premier attaquant choisi en WHL s'appelle Connor McClennon et mesure 5 pieds 7 et pèse 156 livres.

La protection des joueurs avant tout

Les règles de la LNH ont évolué depuis l'époque où l'on voyait Scott Stevens faire sa loi avec ses épaules. Dans ce temps, on préconisait ce style de jeu, car la croyance était de jouer l'homme avant de jouer la rondelle et le spectacle que ça donnait était excitant et encore plus quand ladite mise en échec menait à une bagarre.

C'est par la suite que le fléau des commotions cérébrales est survenu dans la LNH et, bien que les joueurs en subissaient à répétition avant, on a décidé de vouloir protéger les joueurs de mieux en mieux. Le lock-out de 2004-05 fut un premier pas dans cette direction, car à la reprise des hostilités, on n'avait plus le droit de retenir un joueur ou de l'empêcher de se diriger vers la rondelle, ce qui a réduit le nombre de mises en échec percutantes.

Près de 10 ans plus tard est survenue la règle des dégagements refusés hybrides afin d'éviter des blessures lorsque 2 joueurs étaient en bataille pour la possession de rondelle. On a également accentué les punitions pour coup à la tête et changé les baies vitrées pour éviter tout contact avec celles-ci.

La philosophie de "l'ancien hockey" voulait que chaque équipe embauche un bagarreur afin de protéger leurs joueurs de talent, mais les bagarreurs sont en voie d'extinction aujourd'hui, car c'est maintenant la LNH qui s'occupe de protéger ses joueurs de talent parce que ce sont ces joueurs qui remplissent les coffres de ses équipes. C'est une bonne chose, car le hockey est un sport de talent, de vitesse et d'exécution et le fait de pouvoir laisser ces joueurs de talent démontrer ce qu'ils peuvent faire, ça donne un spectacle encore plus relevé que de voir une bagarre sur la glace.

Petits et rapides

Plusieurs formations ont des petits joueurs rapides dans leur formation et ils sont maintenant en mesure de tirer leur épingle du jeu. Johnny Gaudreau ne mesure que 5 pieds 9 et il cumule 204 points en carrière en 232 matchs. Brendan Gallagher, malgré ses 5 pieds 9, n'hésite pas à se placer devant le gardien de but et marque ses buts de cette façon en plus d'être considéré comme une petite peste sur la glace et on ne peut pas parler de petite peste sans citer le nom de Brad Marchand qui est présentement au summum de sa carrière du haut de ses 5 pieds 9.

Ce vent de changement ne se fait pas sans dommage, car certains gros joueurs du style "power forward" semblent avoir un peu plus de difficulté à suivre la parade comme ce fut le cas avec Milan Lucic avant de se joindre aux Oilers d'Edmonton. Alors habituée d'offrir des performances de 60 points par saison, sa production offensive fut réduite à la baisse chez les Bruins et c'est pourquoi on a décidé de l'échanger à Los Angeles.

On peut également regarder du côté de Dustin Brown qui n'est plus l'ombre de lui-même depuis 5 ans alors qu'on le considérait comme l'un des meilleurs attaquants de puissance à l'époque. D'autres gros joueurs ont connu des difficultés offensivement et également physiquement comme c'est présentement le cas de Nathan Horton qui ne sera plus jamais capable de jouer sur une glace professionnelle à cause d'une blessure dégénérative au niveau du dos.

On veut du spectacle

La banque de partisan de la LNH est très forte au Canada, mais la ligue passe en second plan aux États-Unis derrière la NFL et la MLB. C'est pourquoi la LNH travaille d'arrache-pied pour accentuer le spectacle de son jeu en voyant des joueurs de talent effectuer de beaux jeux. Il y a eu un pas en ce sens lorsqu'on a décidé d'implanter le système 3 vs 3 dans le match des étoiles, ce qui constitue l'un des événements de promotion d'envergure pour la direction de Gary Bettman.

Le hockey peut être spectaculaire et la LNH tente de le démontrer, au grand plaisir de ses partisans.

+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!