Fermer

Publié par mat.para  -  13.Juin.2017 - 09:39
4984  
 

Surpayer un gardien pour gagner la Coupe, un mal qui n'est pas si nécessaire...

MTL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Les spéculations sur le prochain contrat de Carey Price sont alimentées un peu partout dans le monde hockey actuellement. Plusieurs parlent d'un salaire à long terme qui pourrait être le plus lucratif pour un gardien à travers la ligue. On s'avance même sur un chiffre tout à fait exorbitant de 10 M$ par saison. Étant donné que Montréal a de la difficulté à inscrire des buts et à avoir un joueur de centre de premier plan, doit-on vraiment perdre tout cet argent pour un gardien de but ? Ce montant pourrait-il servir à combler de meilleurs besoins ? Sans nous avancer sur la possibilité de voir le CH échanger Carey Price, observons tout de même les salaires des gardiens qui ont soulevé le trophée Lord Stanley au cours des dernières années.

GardiensMoy. efficacitéMoy. buts allouésSalaire
Matt Murray / M-A Fleury0,937 / 0,9241,70 / 2,56628 333$ / 5,75 M$
Matt Murray / M-A Fleury0,923 / 0,8752,08 / 3,03628 333$ / 5,75 M$
Corey Crawford0,9242,316 M$
Jonathan Quick0,9112,585,8 M$
Corey Crawford0,9321,846 M$
Jonathan Quick0,9461,411,8 M$
Tim Thomas0,9401,985 M$
Antti Niemi0,9102,63826 875$


En observant ce tableau, on peut en retirer que dans les sept dernières finales de la Coupe Stanley, aucun gardien ne soutirait un salaire aussi imposant que ce que l'on veut octroyer au gardien des Canadiens. Dans tous ces gardiens, il ne serait pas réaliste de dire qu'ils sont meilleurs que Carey Price au niveau talent. Pourtant, ils ont tous ce que Price n'a pas passé proche d'avoir: une ou plusieurs Coupes. Sans un salaire ahurissant qui plus est. De plus, les clubs qui se sont présentés devant ces gardiens possédaient tous des joueurs d'attaque imposants qui produisent de façon constante en plus de présenter une défensive impeccable. C'est là que la réflexion devient corsée. Doit-on investir auprès de bons joueurs plutôt que de condamner la masse salariale avec un salaire de 10 M$ ?

Ne pas se fier au marché

Actuellement, le marché des gardiens de but est en demande en raison du repêchage d'expansion. C'est donc dire que le prix des salaires risque tout de même d'augmenter. Or, le prix qu'on a payé dans l'échange de Ben Bishop n'est pas si élevé que cela pour un gardien partant. Montréal tirerait-il profit de transiger Price ailleurs ? Si l'on observe également au niveau salarial, on peut situer un peu les prochaines demandes de Price en comparant ce qui se donne aux autres hommes masqués de la ligue:

1. Henrik Lundqvist (9.5 M$)
2. Sergei Bobrovsky (8,5 M$)
3. Pekka Rinne (7 M$)
4. Tuukka Rask (7 M$)
5. Carey Price (7 M$)
6. Braden Holtby (7 M$)

Quand on dit que le salaire ne vient pas en lien avec la capacité de traîner un club jusqu'au moment de soulever Coupe, on peut clairement le constater avec ce court décompte en ordre de salaire. D'ailleurs, aucun de ces gardiens n'a été d'office pour l'obtention d'une Coupe Stanley. Malgré les divers besoins de chaque club, Montréal semble être celui qui manque le plus d'éléments pour passer au niveau supérieur dans les six équipes présentées ci-haut. Est-il vraiment pertinent de payer grassement un gardien qui peut aussi cesser de performer d'un moment à l'autre ? On sait que Montréal s'appuie grandement sur son gardien. Avec un salaire de 10 M$, on peut oublier plusieurs options pour éviter de ne s'appuyer que sur lui justement.

MTL - CONTRATS À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019




-1
  
Tags : Price Montréal 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#115627

Hash1979
Le problème n'est pas de surpayés un gardien le vrai problème est de surpayés un gardien et une défensive et sacrifier l'attaque

14.Juin.2017 - 00:01   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

11 contrats à échéances au 2019-07-01.
4 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Joel Armia 1,85$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Jordie Benn 1,1$ M 2016-2019 JA
 [G] - Antti Niemi 0,95$ M 2018-2019 JA
 [D] - Brett Kulak 0,9$ M 2018-2019 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,87$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Artturi Lehkonen 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Lukas Vejdemo 0,79$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Mike Reilly 0,73$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2018-2019 JA
 [C] - Hunter Shinkaruk 0,65$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,65$ M 2017-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux