Publié par mat.para  -  25.Mai.2017 - 15:11
1845  
 

Chronique vintage | Le 22 mai 1995, une date sombre dans l'histoire des Nordiques alors que sa vente est officialisée

COL.jpg
Photo par Claude Brochu ©
Cette date mythique marque donc l'arrivée de l'Avalanche du Colorado au sein de la LNH et par conséquent, le retrait de l'équipe chérie de la ville de Québec en ses Nordiques. La franchise fut, à l'époque, achetée à Gary Davidson au coût de 215 000$. C'est donc en 1971 que les Sharks de San Francisco déménagent à Québec pour la création des Nordiques. Occupant une place de choix au sein de la défunte Association mondiale de hockey, le club est entraîné par nul autre que Maurice Richard, grande icône du hockey québécois, lors des débuts de la franchise en 1972. En peu de temps, les Nordiques grandissent en tant qu'organisation jusqu'à mettre la main sur la Coupe Avco lors de la saison 1976-1977.

Dans la LNH...

Ce n'est que 79 que les Nordiques transfèrent au sein de la LNH. Ses débuts ne sont point fructueux, mais petit à petit, la franchise prend une place notoire au sein de la LNH. Plusieurs histoires sont encore contées de nos jours impliquant le fleurdelisé, notamment l'incident du repêchage d'Eric Lindros, la mort de John Kordic, le fameux but d'Alain Côté, etc. Si près du but ultime, les Nordiques n'ont malheureusement pas réussi à mettre la main sur la Coupe Stanley en 16 saisons dans la LNH. Le 25 mai 1995, Marcel Aubut signe l'acte de vente qui cloue l'histoire de la franchise québécoise, qui déménagera ses actifs au Colorado. La saison suivant le déménagement, la troupe dirigée à l'époque par Marc Crawford, remporte la Coupe Stanley, au grand malheur des partisans.

Les Nordiques ont quitté Québec avec un club solide, bourré de jeunes espoirs qui, au fil des années, se sont révélés être des joueurs d'impact au sein de l'Avalanche. Nous n'avons qu'à penser à Joe Sakic, Peter Forsberg, Stéphane Fiset, Jocelyn Thibault et même Martin Rucinsky, qui a permis à l'Avalanche de mettre la main sur Patrick Roy en lors de la saison 1995-1996. Cela fait donc 22 ans que le club est parti et encore, l'espoir de les voir renaître de leurs cendres un jour habite de nombreux partisans.

Et au Colorado...?

À l'envers de la médaille, on retrouve un club basé au Colorado qui, entre 1995 et 2006, s'est révélé comme étant une dynastie redoutable à travers la LNH. Au cours de ces années, c'est 10 présences en séries éliminatoires, dont deux Coupes Stanley. Malheureusement, les succès d'un club pendant un nombre important de saisons créent habituellement un précédent tôt ou tard. C'est pourquoi que depuis 2010, l'équipe bat de l'aile, ballottant entre la reconstruction et la petite lueur d'espoir en 2013-2014 lorsque Patrick Roy a pris les reines du club.

Aujourd'hui, l'Avalanche n'est certes plus ce qu'elle était à l'époque. On peine à se classer pour les séries et l'avenir du club est plus qu'incertain. Toutefois, sous l'aspect économique, le Colorado a soutenu son équipe à 100% du temps et outre la saison qui vient de se terminer, l'Avalanche se classe habituellement en milieu de peloton au niveau du chiffre d'assistance au match à domicile. Le 25 mai restera gravé dans la mémoire des partisans des Nordiques et la cicatrice ne vient pas à bout de se refermer depuis toutes ces années. Croyez-vous en un retour des Nordiques dans un avenir proche ?


0
  
Tags : Nordiques Vintage 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

L'AVALANCHE DU COLORADO - 2018-2019

21 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
15 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Joe Sakic



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [G] - Semyon Varlamov 5,9$ M 2014-2019 JA
 [L] - Colin Wilson 3,94$ M 2015-2019 JA
 [D] - Patrik Nemeth 2,5$ M 2018-2019 JA
 [D] - Nikita Zadorov 2,15$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Mark Barberio 1,45$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Sven Andrighetto 1,4$ M 2017-2019 JAR
 [LW] - J.T. Compher 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Sheldon Dries 0,93$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Andrei Mironov 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Dominic Toninato 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Alexander Kerfoot 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [LW] - Gabriel Bourque 0,9$ M 2018-2019 JA
 [R] - Mikko Rantanen 0,89$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Vladislav Kamenev 0,83$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Marko Dano 0,8$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Anthony-John Greer 0,74$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Anton Lindholm 0,72$ M 2016-2019 JAR
 [G] - Pavel Francouz 0,69$ M 2018-2019 JA
 [D] - Ryan Graves 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [G] - Spencer Martin 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Ryan Graves 0,65$ M 2018-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux