Fermer

Publié par inyoureye  -  14.Avril.2017 - 10:59
Abonnez-vous:

1561  
 

La saison misérable de Loui Eriksson n'a sans doute pas aidé au congédiement de Willie Desjardins

VAN.jpg
Le premier juillet dernier, l'organisation des Canucks de Vancouver croyait faire une excellente addition en mettant sous contrat l'agent libre Loui Eriksson pour les six prochaines saisons. Cette lucrative entente de 36 millions de dollars en laissait plusieurs sceptiques à ce moment. Considéré comme étant un ajout clé sur le premier trio des Canucks, Eriksson n'a guère fait mieux dans ce rôle que son prédécesseur Radim Vrbata la saison précédente. En 2015-2016, Radim Vrbata a disputé plusieurs rencontres aux côtés des jumeaux Sedin. À ce moment, il avait totalisé 27 points en 63 rencontres pour un salaire annuel moyen de 5 millions de dollars. La haute direction des Canucks a procédé à l'embauche de Loui Eriksson en espérant améliorer leur situation. Or, l'ancien des Bruins de Boston a fait pire que son prédécesseur avec une production offensive de 24 points en 65 parties. Pendant ce temps, Radim Vrbata a retrouvé ses talents de marqueur en Arizona avec une récolte de 55 points en 81 parties pour un salaire annuel d'un million de dollars.

Les mauvaises performances de l'ensemble des joueurs des Canucks de Vancouver y compris celles de Loui Eriksson ont coûté le poste d'entraîneur-chef de Willie Desjardins. Au final, un joueur comme Loui Eriksson qui a obtenu un temps de jeu moyen de près de 19 minutes cette saison se doit de produire davantage. Cette situation est très inquiétante chez la concession canadienne puisque le hockeyeur de 31 ans est encore sous contrat pour les cinq prochaines saisons à un salaire annuel moyen de six millions de dollars. Dans la perspective de passer en mode reconstruction, le contrat du vétéran pourrait être un obstacle majeur pour la haute direction des Canucks pour entreprendre cette direction. Rappelons que le salaire du premier trio des Canucks totalise un montant de 20 millions de dollars. Le trio de Daniel Sedin, Henrik Sedin et Loui Eriksson a été l'un des pires de la LNH lors de la saison régulière de 2016-2017.

En conclusion, il est temps pour Loui Eriksson de mettre cette mauvaise saison derrière lui et de finalement en donner pour son argent à la haute direction des Canucks de Vancouver. Si les performances de ce dernier continuent de chuter, cette signature pourrait forcément jouer fort dans la balance dans un futur congédiement du directeur général de cette concession, Jim Benning.

Loui Eriksson - (LW) - VAN - [ 35 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 VAN 49 6 7 13 0.27 -2 6$ M
2018-2019 VAN 81 11 18 29 0.36 -11 6$ M
2017-2018 VAN 50 10 13 23 0.46 0 6$ M

Statistiques générées le 2021-01-15 23:43:06


Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 20: Bilan du Championnat mondial junior, rumeurs et actualité NHL)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#114330

Djbigkane
@Ketchup
Un très bon joueur de 2e trio, mais un mauvais joueur de 1er trio. Et surtout signé trop longtemps et pour 1,5M$/an de trop selon moi.

Sa saison de l'an passé est le reflex de l'équipe au complet qui a mal joué aussi.

L'avenir a Vancouver est loin d'être rose.

15.Avril.2017 - 00:45   
   +1  
#114321

Ketchup
vraiment surévalué comme joueur...
dire qu'on a perdu séguin pour cela.

14.Avril.2017 - 14:16   
   -1  

CANUCKS DE VANCOUVER - 2020-2021

11 contrats à échéances au 2021-06-23.
7 joueurs autonomes au 2021-06-23.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2021-06-23.
Dirigé par monsieur Jim Benning



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [C] - Brandon Sutter 4,38$ M 2016-2021 JA
 [LW] - Tanner Pearson 3,75$ M 2017-2021 JA
 [LW] - Sven Baertschi 3,37$ M 2018-2021 JA
 [D] - Jordie Benn 2$ M 2019-2021 JA
 [G] - Thatcher Demko 1,05$ M 2019-2021 JA
 [C] - Adam Gaudette 0,95$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Elias Pettersson 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Quintin Hughes 0,92$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Olli Juolevi 0,86$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Josh Teves 0,7$ M 2019-2021 JA
 [D] - Brogan Rafferty 0,7$ M 2019-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-01
Fin de la saison : 2021-05-01
Date limite des transactions : 2021-02-23
Début du marché des agents libres : 2021-06-23



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux