Fermer

Publié par spectre73  -  10.Avril.2017 - 13:38
2157  
 

Top 10 des équipes ayant un plus grand écart de point cette saison par rapport à la saison dernière

TOP10.jpg
Photo par JamesTeterenko ©
Une saison de la LNH amène toujours son lot de surprise et de déception lorsqu'elle se termine et c'est ce qui fait que la LNH de l'ère moderne est toujours plus excitante à suivre, car il y a une belle parité, même avec 30 équipes actives. Bien qu'il soit détesté partout où il va sur le continent, Gary Bettman est parvenu à faire de la LNH une ligue dans lequel tout est possible lorsque les séries éliminatoires débutent.

Les partisans se font des attentes et font des prédictions, mais comme toujours, des surprises et des déceptions surviennent. Voici un top 10 des équipes ayant un plus grand écart de point cette saison par rapport à la saison dernière.

10. Kings de Los Angeles

Saison 2015-16: 102 points
Saison 2016-17: 86 points
Différence: -16 points

La saison des Kings se résume ainsi:

Blessure de Jonathan Quick
Manque d'attaque

Ce sont les 2 raisons principales de l'exclusion des Kings malgré l'excellente saison de Peter Budaj en tant que gardien #1 par intérim. Le gardien slovaque a pu permettre aux Kings d'espérer jusqu'au retour de Jonathan Quick et jusqu'à la date limite des transactions, car il passait dans une transaction amenant le géant Ben Bishop en Californie. Dean Lombardi a tenté le tout pour le tout en faisant également l'acquisition du vieillissant Jarome Iginla, mais en vain, car le portrait des séries s'est soldé par une récolte de 94 points dans l'Ouest et sans eux. Deux questions s'imposent à Los Angeles:

Comment réglera-t-on le problème offensif?
Qui secondera Jonathan Quick?

 Kings de Los Angeles - ( LAK )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 30e 15e 82 31 42 9 71 0.378 199 2.43 259 3.16
2017-2018 13e 7e 82 45 29 8 98 0.549 237 2.89 202 2.46
2016-2017 22e 10e 82 39 35 8 86 0.476 199 2.43 201 2.45

Rob Blake - Directeur général



9. Flames de Calgary

Saison 2015-16: 77 points
Saison 2016-17: 94 points
Différence: +17 points

Après un début de saison difficile pour Sean Monahan, Brian Elliott et Johnny Gaudreau, ils ont fini par se ressaisir pour classer leur équipe en série pour une 1re fois sous les ordres de Glen Gulutzan. L'entraîneur-chef en sera à ses premières séries depuis qu'il est dans la LNH et il devra compter sur un Brian Elliott en pleine forme et qui s'est repris de belle façon après son mauvais début de saison. Les jeunes Flames pourraient créer une surprise en battant les Ducks, mais ce sera difficile, car cette équipe est encore en progression. Le point d'interrogation demeure toujours la position de gardien de but même s'ils comptent sur le duo Elliott-Johnson.

 Flames de Calgary - ( CGY )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 3e 1e 82 50 25 7 107 0.61 289 3.52 223 2.72
2017-2018 20e 11e 82 37 35 10 84 0.451 216 2.63 243 2.96
2016-2017 18e 8e 82 45 33 4 94 0.549 222 2.71 219 2.67

Brad Treliving - Directeur général



8. Wild du Minnesota

Saison 2015-16: 87 points
Saison 2016-17: 106 points
Différence: +19 points

Ayant fait les séries l'an dernier avec un maigre total de 87 points, le Wild a embauché un entraîneur de saison régulière en Bruce Boudreau. Jumelé au brio du gardien Devan Dubnyk, Boudreau est parvenu à aller chercher 19 points de plus que l'an dernier et à classer son équipe en série, mais également au 5e rang au total dans la LNH. Le Wild a de la profondeur à toutes les positions, mais certains vétérans pourraient en donner plus comme Jason Pominville et Zach Parise entre autres.

 Wild du Minnesota - ( MIN )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 21e 11e 82 37 36 9 83 0.451 210 2.56 233 2.84
2017-2018 9e 5e 82 45 26 11 101 0.549 250 3.05 229 2.79
2016-2017 5e 2e 82 49 25 8 106 0.598 263 3.21 206 2.51

Paul Fenton - Directeur général



7. Canadien de Montréal

Saison 2015-16: 82 points
Saison 2016-17: 103 points
Différence: +21 points

Le Canadien de Montréal va en fonction de Carey Price encore cette année. L'an dernier, les blessures l'ont tenu à l'écart du mois de novembre jusqu'à la fin et l'absence de caractère et de leadership leur a fait rater les séries. Ils s'en sont remis de plus belle cette saison avec un Carey Price en santé, un nouveau défenseur #1 et une attaque parsemée de surprise avec Paul Byron et Philip Danault, notamment.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général



6. Panthers de la Floride

Saison 2015-16: 103 points
Saison 2016-17: 81 points
Différence: -22 points

Saison difficile pour les Panthers pour lequel les attentes étaient élevées. Une saison extraordinaire l'an dernier menée par les jeunes joueurs et un vétéran gardien en santé, mais cette saison, la dégringolade a débuté lors du camp d'entraînement quand Jonathan Huberdeau s'est blessé pour près de 4 mois.

Le congédiement injuste de Gerard Gallant ainsi que la chimie qui ne s'est pas installé au sein d'un groupe de joueur modifié durant la dernière saison morte aura causé l'exclusion de l'équipe en séries cette saison. Cette difficile campagne ne se sera pas fait sans dommages, car le directeur général et entraîneur-chef par intérim, Tom Rowe s'est vu montrer la porte cet avant-midi afin de redonner la chaise de directeur général à Dale Tallon, lui qui avait accepté un poste dans l'administration de l'organisation en janvier 2016.

 Panthers de la Floride - ( FLO )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 19e 10e 82 36 32 14 86 0.439 264 3.22 273 3.33
2017-2018 16e 9e 82 44 30 8 96 0.537 245 2.99 243 2.96
2016-2017 23e 13e 82 35 36 11 81 0.427 205 2.5 231 2.82

Dale Tallon - Directeur général



5. Maple Leafs de Toronto

Saison 2015-16: 69 points
Saison 2016-17: 95 points
Différence: +26 points

Rares sont les équipes qui sont en mesure de repêcher le tout premier choix d'un repêchage et de se classer en séries la saison suivante. C'est en alignant pas moins de 7 recrues que Mike Babcock est parvenu à classer son équipe dans une série qui ne devrait malheureusement pas durer très longtemps contre les Capitals de Washington. Une saison d'apprentissage extraordinaire pour les jeunes Leafs et des séries qui seront tout autant instructives pour eux.

 Maple Leafs de Toronto - ( TOR )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 6e 82 46 28 8 100 0.561 286 3.49 249 3.04
2017-2018 7e 4e 82 49 26 7 105 0.598 270 3.29 230 2.8
2016-2017 14e 8e 82 40 27 15 95 0.488 250 3.05 234 2.85

Kyle Dubas - Directeur général



4. Stars de Dallas

Saison 2015-16: 109 points
Saison 2016-17: 79 points
Différence: -30 points

Une attaque dévastatrice l'an dernier qui venait combler les lacunes défensives et devant le filet leur a permis de cumuler 109 pointsau classement. Cette saison, l'attaque n'a pu répéter l'exploit, ce qui a exposé davantage les gardiens finlandais Kari Lehtonen et Antti Niemi. La défensive n'est toujours pas à point chez les Stars, car plusieurs effectifs sont jeunes et manquent d'expérience.

Cette mauvaise saison aura malheureusement coûté le travail du réputé entraîneur, Lindy Ruff qui, après un passage de 15 saisons avec les Sabres, n'aura pu dirigé que 4 saisons à Dallas. Le directeur général Jim Nill devra revoir son alignement tant en attaque qu'en défensive, car il manque trop d'éléments pour qu'elle soit compétitive sur une base régulière.

 Stars de Dallas - ( DAL )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 16e 7e 82 43 32 7 93 0.524 209 2.55 200 2.44
2017-2018 19e 10e 82 42 32 8 92 0.512 231 2.82 222 2.71
2016-2017 25e 11e 82 34 37 11 79 0.415 222 2.71 260 3.17

Jim Nill - Directeur général



3. Blue Jackets de Columbus

Saison 2015-16: 76 points
Saison 2016-17: 108 points
Différence: +32 points

Peu de gens voyaient John Tortorella mener son équipe en séries cette saison. L'expérimenté entraîneur aura su démontrer qu'il a une bonne équipe entre les mains et qu'elle est capable de grandes choses lorsqu'elle est en santé. C'est d'ailleurs le mot-clé de cette saison chez les Jackets, car comparativement aux dernières saisons, le gardien Sergei Bobrovsky est demeuré en santé toute la saison. Ce sont les 2 artisans de cette belle saison, ce qui devrait leur rapporter un trophée Jack Adams et Vézina respectivement. L'autre étape pour l'entraîneur au caractère bouillant, ce sera de faire gagner cette organisation en séries, car historiquement, ils n'ont que 2 victoires en 10 matchs éliminatoires depuis leur création en 2000.

 Blue Jackets de Columbus - ( CBJ )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 13e 8e 82 47 31 4 98 0.573 256 3.12 231 2.82
2017-2018 15e 8e 82 45 30 7 97 0.549 236 2.88 226 2.76
2016-2017 4e 3e 82 50 24 8 108 0.61 247 3.01 193 2.35

Jarmo Kekalainen - Directeur général



2. Oilers d'Edmonton

Saison 2015-16: 70 points
Saison 2016-17: 103 points
Différence: +33 points

Ça aura pris 10 ans. Le dernier match éliminatoire des Oilers remonte au 19 juin 2006 durant lequel ils subissaient la défaite aux mains des Hurricanes de la Caroline qui soulevait une 1re coupe Stanley de leur jeune histoire. Afin de mettre les choses en perspective, le président américain était Georges W. Bush et le réseau social Twitter n'avait pas encore été créé, mais c'est maintenant chose du passé, car mené par le meilleur pointeur en saison régulière, Connor McDavid et sa bande se mesureront aux finalistes de la coupe Stanley de l'an dernier, les Sharks de San Jose. Si McDavid fut le meneur en attaque, Cam Talbot aura été celui en défensive, car le gardien #1 de la formation a été sensationnel durant toute la saison régulière.

 Oilers de Edmonton - ( EDM )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 25e 14e 82 35 38 9 79 0.427 229 2.79 271 3.3
2017-2018 23e 12e 82 36 40 6 78 0.439 229 2.79 262 3.2
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 243 2.96 207 2.52

Peter Chiarelli - Directeur général



1. Avalanche du Colorado

Saison 2015-16: 82 points
Saison 2016-17: 48 points
Différence: -34 points

Le record de 71 défaites détenu par les Sharks de l'édition 1992-93 aurait été difficilement atteignable par l'Avalanche, mais les 56 obtenus cette saison constituent un record d'équipe peu enviable pour la troupe de Joe Sakic. L'organisation devra revoir son plan de reconstruction, car même avec des joueurs de talent comme Nathan MacKinnon, Matt Duchene, Gabriel Landeskog et Tyson Barrie, la chimie ne s'opère pas et on devra retourner sur la table à dessin du côté de Denver.

Ce sera l'organisation à surveiller cet été, car avec la quantité de rumeurs qui ont circulé durant la saison, il serait inconcevable que Sakic, s'il est toujours à son poste, revienne avec la même formation et le même entraîneur. Patrick Roy avait peut-être un don de voyance lorsqu'il a remis sa démission au mois de septembre?

 L'Avalanche du Colorado - ( COL )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 17e 8e 82 38 30 14 90 0.463 258 3.15 244 2.98
2017-2018 17e 8e 82 43 30 9 95 0.524 255 3.11 236 2.88
2016-2017 30e 14e 82 22 56 4 48 0.268 165 2.01 276 3.37

Joe Sakic - Directeur général



Tel que mentionné plus haut, on a eu droit à des surprises et à des déceptions pendant la saison 2016-17 de la LNH. Il reste maintenant à savoir quelles seront celles des séries éliminatoires qui débuteront mercredi.

Et vous, quelles sont vos surprises et vos déceptions cette saison?

+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux