Fermer

Publié par spectre73  -  23.Février.2017 - 14:59
1099  
 

1000e match derrière un banc de la LNH pour Claude Julien | portrait de son parcours jusqu'à maintenant

MTL.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Le Canadien de Montréal affrontera les Islanders de New York ce soir au Centre Bell et ce sera une soirée bien spéciale pour l'entraîneur-chef Claude Julien, car il dirigera un 1000e match en carrière dans la LNH.

Maintenant âgé de 56 ans, Julien a une réputation qui n'est plus à faire dans la LNH, mais certains partisans incontestés des Nordiques de Québec se rappelleront avoir vu Julien endosser l'uniforme bleu durant 14 rencontres entre 1984 et 1986. L'ancien défenseur a mis un terme à sa carrière de joueur en 1992 en l'ayant passé dans la AHL en majorité.

Les meilleurs entraîneurs n'étaient nécessairement les meilleurs joueurs

4 ans après avoir accroché ses patins, Claude Julien décroche un emploi dans la LHJMQ à la barre des Olympiques de Hull. Il ne lui faudra pas plus d'une saison pour remporter la coupe Memorial en 1997 et il se présentera même au championnat mondial junior de 1999 et 2000 dans lequel il remportera les médailles d'argent et de bronze respectivement.

Du junior à la AHL

Après avoir mené le Canada à la médaille de bronze, l'organisation du Canadien lui offre la chance d'entraîner le club-école dans la AHL, soit les Bulldogs de Hamilton. Pendant 3 saisons, Julien mène les Dogs en séries 1 fois et ils se rendent même jusqu'en finale de conférence, et tout ça pendant que Michel Therrien entraîne le Canadien pendant son premier passage.

La carrière de Julien se développe à un rythme effréné, car il a la réputation d'être un entraîneur rigoureux, mais juste et à l'écoute de ses joueurs et c'est le 17 janvier 2003 que sa chance arrive enfin. André Savard décide de congédier Michel Therrien chez le Canadien alors qu'il reste 36 matchs à disputer dans la saison.

Un premier passage intéressant

On passe d'un entraîneur recru à un autre chez le Canadien avec Claude Julien qui a prouvé être capable de mener une équipe en série et même jusqu'à un championnat. Avec un Canadien plutôt faible offensivement, il ne parvient pas à amener l'équipe en série en 2003, mais ce n'est que partie remise, car la saison suivante, ils terminent avec 93 points et devront affronter les Bruins de Boston. Après 4 matchs, les Bruins mènent cette série 3 à 1, mais c'est alors que le Canadien se retrousse les manches et décide de bien jouer à un point tel qu'ils remporteront les 3 matchs suivants afin de gagner cette série et, pour la 1re fois de la longue histoire de la flanelle, effectuer une remonter de 1-3 dans une série.

La 2e ronde se termine de façon plus rapide avec un balayage de la part des champions de la coupe Stanley, le Lightning de Tampa Bay, mais les partisans du Canadien auront pu vivre une frénésie qu'ils n'avaient pas vécue depuis quelques saisons. Après le lock-out de 2004-05, Julien revient à la barre du Canadien dans une ère où le hockey est très différent et après avoir connu un bon début de saison, le Canadien s'effondre en 2e moitié de saison si bien que Julien se fait congédier par Bob Gainey alors qu'il reste 41 matchs à disputer dans la saison. Gainey parvient à mener l'équipe en série, mais s'incline en 6 matchs contre les Hurricanes.

Une bonne équipe, mais une décision douteuse

Le 13 juin 2006, Lou Lamoriello décide d'embaucher Claude Julien avec les Devils du New Jersey. Avec un Martin Brodeur en grande forme et une bonne défensive dans l'ensemble, Julien parvient à amasser 47 victoires en 79 matchs, mais subitement, Lamoriello décide qu'avec seulement 3 matchs à jouer en saison régulière, qu'il allait congédier Claude Julien.

La raison que Lamoriello a donnée aux médias est qu'il croyait que Julien n'était pas prêt à entreprendre les séries 2007 à la tête de son équipe. Il prend donc les rênes et mène les Devils jusqu'en 2e ronde et au final, on ne saura jamais si Claude Julien aura pu faire vraiment mieux.

Pas plus d'un an sans travail

La majorité d'entre vous connaît Claude Julien pour son passage avec les Bruins de Boston. Plusieurs partisans du Canadien ont appris à le détester de par la rivalité qu'il y a entre le Canadien et les Bruins, mais Julien a vraiment fait du bon travail avec les Bruins. Gagnant du trophée Jack Adams en 2009, l'Ontarien a pu soulever la coupe Stanley au printemps 2011 et rappelons-le, les rumeurs de congédiement planaient déjà au-dessus de sa tête. Il a été à 1 but près d'être congédié alors que les Bruins affrontaient le Canadien en 1re ronde et ça s'est terminé par un but de Nathan Horton en prolongation lors du 7e match.

Quoi qu'il en soit, non seulement il soulevait la coupe en 2011, mais il a presque failli récidiver en 2013 en rendant ses Bruins en finale contre les Blackhawks de Chicago. Cette finale s'est terminée en 6 matchs à l'avantage des Hawks, mais Claude Julien est quand même passé près d'une 2e coupe Stanley en 3 ans. Ce qui prouve sa qualité en tant qu'entraîneur c'est surtout le fait d'avoir passé une décennie avec les Bruins, mais près de 7 ans avec une épée de Damoclès au-dessus de sa tête sans rien pouvoir y faire. À 3 matchs des 1000 en carrière, Don Sweeney et Cam Neely ont décidé que c'était assez et l'ont congédié et plusieurs partisans des Bruins pensent encore que c'est à tort, et ce, même si Bruce Cassidy a remporté 4 de ses 5 premiers matchs.

De retour là où tout a commencé

Une semaine plus tard, on apprend l'embauche de Julien à la barre du Canadien. Ironiquement, Julien vient en relève à Michel Therrien pour la 2e fois en moins de 15 ans et selon Marc Bergevin, il s'agit d'une embauche équivalente à la signature d'une superstar. Claude Julien est de loin mieux outillé pour affronter le marché montréalais et il a une bague de la coupe Stanley au doigt.

Après les 15 premiers matchs de la saison, personne tant chez le Canadien que chez les Bruins n'aurait pu croire que Claude Julien aurait dirigé son 1000e match à l'endroit où il a dirigé son tout premier. Néanmoins, il est sous contrat pour 5 ans après cette saison et Marc Bergevin croit qu'il est l'homme qui rapportera la coupe Stanley à Montréal pour une 25e fois en plus de 105 ans d'histoire.

Ce sera maintenant à lui de lui fournir tous les outils nécessaires pour y arriver.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux