Fermer

Publié par mat.para  -  19.Février.2017 - 03:41
2601  
 

Après un excellent début de campagne, le Canadien se trouve en situation bien précaire en vue des séries

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
Avant les Fêtes, le Canadien pouvait se vanter d'être parmi l'élite de la ligue. Maintenant, au mois de février, on ne peut en affirmer autant, surtout avec une fiche de 2-7-1 lors des dix dernières rencontres. Les évaluations de personnel et la recherche du véritable problème ont été évoquées et analysées sous tous ses angles. Plusieurs croient en une transaction majeure pour relancer le club, d'autres mentionnent que le problème se trouverait à l'interne. Malgré les divergences d'opinions, les solutions faciles des partisans et des médias, un point demeure: le Canadien pourrait rapidement se faire expulser du tableau des séries sans qu'on ait le temps de crier au secours. Le Canadien totalise 59 parties au classement, soit le plus grand nombre de toute la division Atlantique. Dans leur rétroviseur, plusieurs équipes se bousculent pour se frayer un chemin vers le sommet.

La perte du premier rang entraînerait une chute drastique

Présentement, l'état des forces dans la division Atlantique permet de constater que la stabilité du Canadien au premier rang sera mise à rude épreuve d'ici la fin de la campagne. En effet, les Sénateurs gagnent du terrain ces derniers temps, les plaçant à deux points du Tricolore avec trois matchs en main. C'est donc dire qu'il y a de grandes chances de voir le Canadien tomber de son trône d'ici peu. Derrière, on retrouve une formation floridienne qui a renoué récemment avec tous ses joueurs blessés depuis longtemps. En effet, l'arrivée de Tom Rowe derrière le banc des Panthers ne présageait rien de bon, mais les retours de Barkov, Huberdeau et de Bjugstad rendent la tâche beaucoup plus facile au nouvel entraîneur. Avec deux matchs en main sur le CH, les Panthers affichent six points de retard, mais leur fiche de 7-2-1 lors des dix derniers matchs à de quoi souffler dans le dos des bleus-blanc-rouges. C'est donc dire que si le Canadien continue dans la lignée de défaite, c'est au troisième rang de l'Atlantique qu'il pourrait se trouver. Et encore là, gare aux Bruins, puisqu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

En effet, les Bruins se trouvent un peu dans la même situation que les Panthers, statistiquement parlant. À un match de Montréal, ils accusent six points de retard, mais leur entrée dans le top trois de l'Atlantique peut survenir n'importe quand. La Floride et Boston s'échangent la troisième position à qui mieux mieux avec les Maple Leafs en arrière-plan, eux qui ont deux matchs en main sur le Canadien. Présentement, dans l'Atlantique, l'écart est tellement mince que le dessin des séries peut changer de soir en soir. Huit points séparent la première de la sixième place et les équipes derrière le Canadien connaissent toutes des bons moments actuellement. Au final, Montréal devra rapidement trouvé ses repères, car si la tendance se maintient, une expulsion du top trois de l'Atlantique ne leur assurerait pas de se classer comme quatrième as. Le meilleur deuxième semble bien en selle avec une récolte de 76 points pour les Rangers. C'est donc dans l'Atlantique que le quatrième as se disputera et avec le peu d'écart entre les clubs, les grands perdants risquent d'être les joueurs du Canadien, si les piètres performances se poursuivent. L'accumulation de points au classement est en constante hausse chez les Panthers, les Sénateurs, les Bruins et les Sabres alors qu'à Montréal, la récolte se veut plutôt sous une courbe descendante. Qui plus est, les Islanders et les Flyers pourraient également donner un dernier coup pour s'emparer du quatrième as, ce qui expulserait définitivement le Canadien des séries, si leur chute se poursuit.

Pour consulter le classement, cliquer ICI


 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#113289

thusk-
Honnêtement je suis a me demander si le CH ne devrait pas échanger Carey Price.

Le CH n'est pas du tout prêt à avoir une équipe aspirante. Ils ont une équipe correct devant un gardien élite.

1- pas de centre #1, nommez moi la dernière équipe à avoir gagner la coupe sans sans #1 élite? NJ en 2003 avec gomez?
2- défensivement actuellement après Weber c'est pas la creme. Heureusement qu'il y a un bon prospec en sergachev.
3- groupe de prospect : il est pauvre, il a aucun jeune de talent à part Sergachev et sinon ça s'annonce pour être tous des joueurs de profondeurs. Rien pour être réjoui
4- Le coeur de l'équipe va couter très cher. Radulov tombe ufa et galchenyuk à resigné cet été, pacioretty et price à resigné l'an prochain... Bergevin devra êre inovateur.

Le ch n'est pas à 1 ou 2 oueur de la coupe et dans un an et demi, cette équipe risque d'être plus mauvaise qu'actuellement. Le CH est peut-être condamné à être une équipe de saison pour les 10 prochaines saisons. La plus belle chose qui pourrait arriver au CH, c'est que Price ne resigne pas ou que Bergevin ait le culot de faire une liquidation pour refaire la banque de jeune (car très difficile d'être compétitif sans avoir des jeunes de qualité à rabais)

19.Février.2017 - 22:12   
   0  
#113271

Bruins17
Il serais temps que le monde se rendre compte que le CH est trop petit , aucun centre #1 depuis combien d'année !
Depuis plusieurs année ainsi vs Price ainsi vs le CH ...est-ce ça que les partisans veuille ?
Sa fait combien d'année que lorsque Price goal sa tête ou disons va très bien que le CH se positionne très bien avec une équipe plus que ordinaire mais Price fausse la donne.
Aujourd'hui Price ne fait plus les arrêter ou est juste ordinaire alors ont vois le vrai visage du CH soit un club très ordinaire.
Bergevin est aussi aveugler que les partisans et l'équipe de marketing (font un travail remarquable) fait dire des choses à Bergevin et maintenant Julien dans les point de presse.

19.Février.2017 - 13:08   
   +2  
#113267

Yan99
Est-ce une mauvaise chose ? Moi je crois que non. Ça sera une claque en plein visage pour tout le monde advenant le cas d'une glissade au classement. Non seulement pour les joueurs, mais aussi pour Bergevin. C'est bien beau dire que les échanges sont difficiles à réaliser, mais quand tu refuses d'échanger tes jeunes joueurs alors que tu peux obtenir des gars qui peuvent t'aider à long temps, faut le faire.

No way que y'a juste : Hanzal, Shattenkirk, Duchene, Iginla et Landeskog sur le marché. Il y a forcément d'autres noms qui circulent dont on a pas les infos encore.

À Montréal, nous avons Price. Avec 2 ans de contrat, on va devoir prendre des décisions. Price à beau avoir retrouver son aplomb (je suis sûr que c'était juste contre Therrien ses performances plus qu'ordinaires), si tu scores pas, tu aides pas. Si tu joues comme des douilles en défensive, tu aides pas.

Lui, debout entre ses deux poteaux, voit le game mieux que n'importe qui. Pas mal sûr que si on rate les séries ou qu'on se fait sortir en première ronde car on a pas eu d'aide extérieur, il va être tout sourire en négociant son futur contrat de 8 ans avec le CH. Pas mal sûr que ça sera l'inverse même. Il est possible que sa décision doit déjà prise dans sa tête, qu'elle soit positive ou négative pour le club et les partisans.

Il veut gagner comme tout joueur.

Oui, la fiche 13-1-1 du début d'année est bien joli, mais qui nous faisait gagner ? Les performances de Price, une hausse offensive des gars de soutiens comme Byron, Danault, Mitchell et compagnie et d'un jeu défensif boosté par l'arrivé nouvel de Weber. Galchenyuk roulait et était en feu avec ses compagnons.

Là, plus rien fonctionne. Les joueurs de soutiens ne produisent plus autant, ce qui est NORMAL et nos canons offensifs sont deux...Soit Pacio et Radulov. Plekanec produit pas, Lekhonen est appelé à être plus défensif qu'offensif (il est encore jeune par contre), Shaw fait rien pentoute, Gallagher semble avoir perdu de sa fougue et Galchenyuk fait son frustré car il est bougé un peu partout.

À la défense, Emelin c'est Emelin. Un 4e gros max, 5e et 6e def dans plusieurs équipes. Pas offensif, mais on voit une amélioration défensive dans son cas...Mais c'est pas suffisant, surtout pas comme 2e. Weber joue bien, mais joue mal à la fois. Blessé ? Pression ? Je sais pas, à suivre. Mais avec notre 1er def dans des conditions ainsi, c'est mort. Markov a 39 ans, on lui demandera pas la lune. C'est sûrement notre meilleur défenseur depuis sa blessure, voire depuis plusieurs années à Montréal. Petry est honnête dans son job, sans plus. Un bon 4e.
Beaulieu est une plaie défensivement, des passes de partout. Et ensuite c'est le bal des 6e def. Pateryn, Nesterov et tout ceux dans le club des Ice Caps.

Tu ne peux pas espérer gagner avec de pareils joueurs s'il ne produisent pas tous en MÊME TEMPS, comme ce fût le cas en début de saison. Tu ne peux pas espérer te rendre loin en série quand toutes les équipes que tu risques de croiser on 3-4 joueurs top 6 et un vrai top 4 à la défensive (et potentiellement un bon gardien numéro 1).

Assit dans son bureau, Bergevin se doit de réagir. Se doit de se retrousser les manches.

19.Février.2017 - 10:53   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

13 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
3 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux