Fermer

Publié par mat.para  -  1.Février.2017 - 03:17
1712  
 

Les Blackhawks ne prévoient pas bouger le 1er mars, malgré les léthargies courantes chez certains joueurs étoiles

CHI.jpg
Photo par BagoGames ©
Habituellement, Stan Bowman est un acteur principal lors de la journée limite des transactions. Les nombreuses transactions réalisées par le passé ne font que le prouver, même si quelques-unes d'entre elles ne se sont pas avérées très utiles pour l'organisation lors des séries suivantes:

27 février 2012: Les Blackhawks acquièrent Johnny Oduya (Winnipeg) contre un choix de 2e et de 3e ronde.
27 février 2015: Les Blackhawks acquièrent Kimmo Timonen (Philadelphie) contre un choix de 2e et de 4e ronde conditionnel.
28 février 2015: Les Blackhawks acquièrent Antoine Vermette (Arizona) contre Klas Dahlbeck et un choix de 1ere ronde.
25 février 2016: Les Blackhawks acquièrent Andrew Ladd, Jay Harrison et Matt Fraser (Winnipeg) contre Marko Dano, un choix de 1ere et de 3e ronde.
26 février 2016: Les Blackhawks acquièrent Christian Erhoff (Los Angeles) contre Rob Scuderi
26 février 2016: Les Blackhawks acquièrent Dale Weise et Tomas Fleischmann (Montréal) contre Philip Danault et un choix de 2e ronde.

Si la plupart des transactions visent à renforcer la profondeur du club, il semble que Stan Bowman ait appris de ses erreurs quant à l'an dernier. En effet, Andrew Ladd ne s'est tout simplement pas acclimater aux trios des Hawks. Quant à Weise et Fleischmann, les deux anciens porte-couleurs du Canadien de Montréal n'ont pas été en mesure de se tailler une place régulière dans l'alignement. Au final, Chicago s'est incliné en première ronde contre les Blues. Si on ne peut mettre la faute sur les acquisitions, tout porte à croire que Bowman se fiera à l'esprit d'équipe déjà en place afin d'avancer en séries.

«Il y a un point beaucoup plus important que d'ajouter de la profondeur et c'est la chimie qui règne dans l'équipe. Nous avons une dynamique différente cette saison avec un plus grand nombre de jeunes joueurs et il n'est pas toujours favorable d'ajouter des éléments de l'extérieur, pour ensuite baisser ces jeunes joueurs dans l'alignement et essayer de leur trouver de nouveaux rôles,» explique Bowman à Mark Lazerus du Chicago Sun Times.

Avec de jeunes joueurs tels que Vinnie Hinostroza, Ryan Hartman et Nick Schmaltz qui s'améliorent de partie en partie, il serait regrettable de les remplacer bêtement par des joueurs de location. D'autant plus que par les années passées, la stratégie ne s'est pas avérée très gagnante. Mentionnant que «le marché est au ralenti» en raison des nombreuses équipes en quête d'une place en séries, Bowman reconnait que les prix sont clairement à la hausse à cause de ces mêmes raisons. De plus, le peu de marge de manoeuvre que possède le directeur général avec le cap salarial rend la tâche très difficile pour l'organisation de Chicago dans la quête d'un joueur d'impact pour les séries. Si l'on se fie aux propos du directeur général, les Hawks entreront en séries en gardant leurs jeunes soldats dans l'alignement pour l'une des rares fois ces dernières années. Toutefois, si l'on se fie à l'historique et au pedigree de Bowman, le scénario pourrait très bien changer rendu au 1er mars.




Les léthargies actuelles modifieront-elles le plan ?

Présentement, au sein de l'alignement des Hawks, on retrouve trois joueurs en pleine léthargie offensive. En effet, Artem Anisimov (11 parties), Artemi Panarin (9 parties) et Patrick Kane (9 de ses 11 dernières parties) n'ont pas secoué les cordages contre les gardiens adverses. Ce trio connu spécialement pour sa dangerosité offensive traverse une période bien creuse qui pourrait pousser Bowman à réviser ses plans pour le 1er mars. Si Jonathan Toews semble avoir retrouvé sa touche offensive en compagnie de Marian Hossa, on ne peut en dire autant de ces trois joueurs, considérés comme le coeur de l'attaque à Chicago. Présentant une fiche de 5-5 lors des dix dernières rencontres, les léthargies communes des gros canons commencent à se faire sentir sur le rendement de l'équipe en général. Même si les jeunes joueurs qui partagent les deux derniers trios jouent de mieux en mieux, on ne peut combler un apport offensif comme le fait le trio d'Anisimov-Kane-Panarin habituellement. C'est donc dire que la possibilité que Stan Bowman sorte à nouveau une carte cachée de sa manche demeure envisageable, malgré les propos tenus récemment. Bougeront-ils ou conserveront-ils la chimie actuelle d'ici le 1er mars ?

 Blackhawks de Chicago - ( CHI )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 20e 10e 82 36 34 12 84 0.439 267 3.26 291 3.55
2017-2018 25e 13e 82 33 39 10 76 0.402 228 2.78 254 3.1
2016-2017 3e 1e 82 50 23 9 109 0.61 240 2.93 212 2.59

Stan Bowman - Directeur général






+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#112696

Djbigkane
Un moment donner Chicago on besoin de leur choix.

2.Février.2017 - 02:41   
   0  
#112676

Red
La question que l'on peut se poser :

Les Chicago Blackhawks n'auraient-ils pas gagné la Stanley cup 2015 sans l'apport de Vermette (20 matchs de playoff - 7 points)?

Pourquoi cette question? Il en a couté leur 1st pick 2015 pour la Draft. Aujourd'hui, il est aux Ducks et n'aura joué que 39 matchs pour Chicago.

Or, étaient encore présent au moment du choix :
- Merkley (choix des Coyotes)
- Sebastian Aho : 49 Mj NHL - 30 Points
- Brandon Carlo : 53 Mj NHL - 12 Points
- Daniel Sprong ou Jeremy Roy

Or, Drafté Aho à l'époque, serait tellement bénéfique aujourd'hui, à l'heure où ils ont du mal a comblé des manques tout en étant étranglé par le Salary Cap. Imaginez aujourd'hui :

Aho - Toews - Hossa
Panarin - Anisimov - Kane
Panik - Hinostroza - Hartman

1.Février.2017 - 07:22   
   +1  

BLACKHAWKS DE CHICAGO - 2019-2020

9 contrats à échéances au 2020-06-21.
4 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Stan Bowman



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [G] - Corey Crawford 6$ M 2014-2020 JA
 [G] - Robin Lehner 5$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Drake Caggiula 1,5$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Erik Gustafsson 1,2$ M 2018-2020 JA
 [D] - Slater Koekkoek 0,93$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Brendan Perlini 0,87$ M 2019-2020 JAR
 [C] - Dylan Strome 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Matthew Highmore 0,78$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Alexandre Fortin 0,71$ M 2017-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux