Fermer

Publié par mat.para  -  30.Décembre.2016 - 13:58
2932  
 

Jaroslav Halak avec les Jets, un scénario plus que possible?

WPJ.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
La nouvelle a eu l'effet d'une bombe cet après-midi alors qu'on annonçait que le gardien des Islanders, Jaroslav Halak, était placé au ballottage par son organisation. L'ancien porte-couleur du Tricolore était au coeur de nombreuses spéculations depuis quelque temps, mais aucun mouvement n'avait été effectué jusqu'à ce midi. Bien sûr, la machine à rumeurs tournera rapidement jusqu'à demain afin de savoir où Halak retondra. Son salaire de 4,5 M$ peut bloquer certaines organisations pour le réclamer, mais plusieurs faits réels indiquent qu'une des destinations de choix pour le gardien slovaque serait à Winnipeg.

Un gardien partant ou auxiliaire ?

Peu importe ce qui arrivera d'ici demain, le rôle de Jaroslav Halak pourrait bien être modifié. Les Jets composent avec Michael Hutchinson comme auxiliaire à Connor Hellebuyck et à titre de second, on ne peut dire qu'il a livré la marchandise. Ses pauvres moyennes parlent d'elle-même et quant au jeune Hellebyuck, nous avons déjà abordé le fait que son ascension au titre de gardien partant s'est peut-être fait trop rapidement, lui qui démontre un problème de constance. Winnipeg est l'une des pires équipes au chapitre des buts alloués cette saison, malgré une défensive et une offensive assez solide. Les deux gardiens combinés affichent une moyenne de buts alloués de 2,89, soit la neuvième pire du circuit. Pourtant, les Jets se trouvent en milieu de peloton lorsqu'on observe les tirs reçus par rencontre, ce qui démontre clairement une certaine inefficacité entre les deux poteaux.

Jaroslav Halak
pourrait bien représenter le coup de pouce que les Jets recherchent pour atteindre les séries, alors que la course pour l'obtention d'une place sera corsée jusqu'à la fin. Devant leur gardien, une équipe capable de rivaliser avec les meilleurs se dresse, mais l'appui d'un gardien établi ne ferait pas de tord. Halak peut certainement partager le filet avec Hellebyuck pour le restant de la saison et agir à titre de mentor, compte tenu de son parcours dans la LNH. En effet, chamboulé de premier à second plusieurs fois tout au long de sa carrière, Halak est le genre de vétéran qui peut faire grandir un jeune gardien tel que Hellebyuck. Outre les Jets, les Kings pourraient être dans la course, mais avec le retour de Quick qui plane de plus en plus, le moment est peut-être trop tard pour mettre la main sur un tel contrat.

Les fameux chiffres

En effet, Halak dispose d'un contrat valide encore pour la prochaine saison, empochant 4,5 M$ par année. Les Kings ne possèdent seulement qu'un peu plus d'un million en espace salarial et avec le contrat de Toffoli à renouveler l'an prochain, il est difficile de croire que les Kings jetteraient leur dévolu sur le gardien slovaque. Bref, les spéculations en reviennent encore aux Jets. Ceux-ci possèdent actuellement 6,2 M$ d'espace sur leur masse salariale et l'an prochain, Kevin Cheveldayoff, directeur général des Jets, n'aura pas de contrat de haute importance à négocier. Stafford, Dano, Burmistrov, Thorburn, Postma et Chiarot verront tous l'autonomie dès cet été et si certains pouvaient décrocher des extensions de contrat, leur ''cap hit'' ne serait pas assez important pour empêcher d'absorber le salaire d'Halak. De plus, Ondrej Pavelec deviendra également joueur autonome sans compensation et il est clair que les Jets ne lui consentiront pas de nouveau contrat. C'est donc un 2,95 M$ par saison de plus dans les poches des Jets.

Côté salarial, les Jets ne se mettent pas dans le trou en absorbant le contrat d'Halak, ce que bien peu d'autres organisations peuvent se permettre. Or, il n'y a pas juste la masse salariale accueillante qui fait que le gardien pourrait trouver preneur chez les Jets. Ceux-ci possèdent la septième priorité pour réclamer un joueur au ballottage. Voici l'ordre exact:

Colorado
Arizona
Vancouver
Buffalo
New York Islanders
New Jersey
Winnipeg


Si l'on peut écarter New Jersey de la carte en raison de la présence de Cory Schneider, les autres clubs ne possèdent tous pas l'espace nécessaire pour accueillir le contrat d'Halak. En dépit qu'Arizona, Buffalo et Colorado puissent bénéficier des services du gardien, il semble que le problème ne soit situé qu'au niveau des chiffres, comme la majorité des soucis des organisations dans le hockey actuel. Au final, il semble que Winnipeg soit la destination la plus plausible pour Jaroslav Halak, mais il ne faudrait pas écarter la possibilité que les trente autres organisations décident de passer leur tour. Qui plus est, d'autres équipes pourraient être tentées de mettre la main sur le gardien en raison du repêchage d’expansion en juin prochain. Encore là, la question du contrat serait l'élément majeur en jeu et la décision d'acquérir Halak ne deviendrait qu'une simple assurance pour ne pas perdre les gardiens en place.

Jaroslav Halak - (G) - BOS - [ 34 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2018-2019 BOS 40 22 11 4 2.36 5 0.924 2,75$ M
2017-2018 NYI 54 20 26 6 3.15 1 0.908 4,5$ M
2016-2017 NYI 28 12 9 5 2.72 2 0.915 4,5$ M

Statistiques générées le 2019-06-26 15:10:09


+2
  
Tags : Ballottage Halak 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#111854

Hash1979
J'ai déjà écrit comme commentaire que un bon gardien vétéran pour les jets serais une bonne amélioration pour appuyer hellebuyck alors je souhaite à Halak de partir des NYI pour les jets

30.Décembre.2016 - 15:27   
   -1  

JETS DE WINNIPEG - 2018-2019

16 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Kevin Cheveldayoff



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Tyler Myers 5,5$ M 2012-2019 JA
 [D] - Nathan Beaulieu 2,4$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Ben Chiarot 1,4$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Brandon Tanev 1,15$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Andrew Copp 1$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Joe Morrow 1$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Bogdan Kiselevich 0,93$ M 2018-2019 JA
 [C] - Par Lindholm 0,93$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Kyle Connor 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Patrik Laine 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Neal Pionk 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Alex Broadhurst 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [G] - Eric Comrie 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Nicolas Kerdiles 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [RW] - Dennis Everberg 0,65$ M 2018-2019 JA
 [D] - Cameron Schilling 0,65$ M 2018-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux