Fermer

Publié par mat.para  -  23.Décembre.2016 - 04:28
1991  
 

Andrej Sekera s'impose de plus en plus comme étant le défenseur de premier plan chez les Oilers

EDM.jpg
Le défenseur slovaque connait actuellement beaucoup de succès chez les Oilers, au point de le considérer comme étant le vrai défenseur numéro un de l'équipe. Signé à titre de joueur autonome à l'été 2015, le salaire de 5,5 M$ soulevait les questionnements sur les habiletés qui venaient avec. Sekera a connu des productions offensives respectables chez les Sabres, et ce, de façon constante. Une saison au-delà des attentes en 2013-2014 chez les Hurricanes démontrait que cet ancien choix de troisième ronde avait le potentiel pour avoir un impact direct en défensive. Or, la Caroline décide d'échanger Sekera à Los Angeles, où il tombe de deuxième défenseur à quatrième et même cinquième.

Une fois qu'il s'est amené à Edmonton, plusieurs le voyaient comme étant le premier défenseur tant espéré, en ne se basant que sur sa saison de 44 points en 2013-2014. Malgré un pauvre différentiel de -15, Sekera conclut la campagne 2015-2016 avec 30 points. Un rendement qui répond aux attentes, mais on en demande certainement plus au niveau défensif. Cette saison, Sekera se voit octroyer beaucoup plus de responsabilités et malgré l'arrivée d'Adam Larsson, il semble que le Slovaque se soit attribué lui-même le titre de défenseur numéro un à l'aide de ses performances. Présent sur l'avantage numérique, il cumule plus de 22 minutes par rencontre et produit de façon constante. Capable de relancer l'attaquant à merveille, il est à la base de plusieurs jeux menant à des buts importants. De plus, il est constamment sur la patinoire contre les meilleurs trios adverses et son différentiel n'en est point affecté jusqu'ici. Sekera joue au niveau de son salaire et c'est tout à l'avantage de l'organisation, puisqu'il est signé jusqu'en 2021. Âgé de 30 ans seulement, Sekera sera l'exemple à suivre pour des jeunes défenseurs comme Dranell Nurse et Oscar Klefbom et avec Kris Russel et Adam Larsson, la brigade défensive ne s'est jamais mieux portée à Edmonton.

Andrej Sekera - (D) - DAL - [ 33 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 EDM 24 0 4 4 0.17 +3 5,5$ M
2017-2018 EDM 36 0 8 8 0.22 -15 5,5$ M
2016-2017 EDM 80 8 27 35 0.44 +14 5,5$ M

Statistiques générées le 2019-07-17 03:03:58



+1
  
Tags : Sekera Oilers 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

OILERS D'EDMONTON - 2019-2020

16 contrats à échéances au 2020-06-21.
12 joueurs autonomes au 2020-06-21.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Darnell Nurse 3,2$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Sam Gagner 3,15$ M 2017-2020 JA
 [D] - Brandon Manning 2,25$ M 2018-2020 JA
 [G] - Mike Smith 2,1$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Zack Kassian 1,95$ M 2017-2020 JA
 [D] - Matthew Benning 1,9$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Markus Granlund 1,3$ M 2019-2020 JA
 [C] - Kyle Brodziak 1,15$ M 2018-2020 JA
 [RW] - Kailer Yamamoto 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Tomas Jurco 0,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Ethan Bear 0,72$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Patrick Russell 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Josh Archibald 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Brad Malone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Josh Currie 0,69$ M 2018-2020 JA
 [D] - Keegan Lowe 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux