Fermer

Publié par mat.para  -  14.Décembre.2016 - 19:50
2132  
 

L'an dernier, à pareille date, les Penguins effectuaient une transaction qui changea le visage de la défensive

PIT.jpg
Les Penguins n'ont jamais été reconnu pour leur profondeur en défensive et le 14 décembre 2015, cette perception allait changer la donne puisque Jim Rutherford mettait la main sur Trevor Daley. En retour, les Blackhawks recevaient le vétéran Rob Scuderi. L'arrivée de Daley fut un énorme coup de la part du directeur général puisqu'il trouvait enfin le défenseur idéal pour s'allier avec Kris Letang. Autant Daley peut s'avérer offensif, autant son efficacité défensive a amené les Penguins à être plus complet sur la patinoire. Le défenseur de 32 ans a cependant perdu de la valeur à travers les années, au grand plaisir de Rutherford et des partisans des Penguins.

D'une importante transaction à un échange de bon procédé

Lors de l'été 2015, Trevor Daley était échangé par les Stars en compagnie de Ryan Garbutt pour les amener tous deux à Chicago. En retour, Dallas mettait la main sur Patrick Sharp et Stephen Johns, ce qui s’avérait être une très grosse transaction lors de cette période morte. Toutefois, Daley ne s'est pas implanté comme prévu à Chicago, amassant six passes en 29 rencontres. Sa valeur baissait au point de n'être échangé que contre un défenseur dont les bonnes années sont derrière lui. En effet, Scuderi n'était plus qu'un simple sixième défenseur et les Penguins faisaient une affaire d'or. Jumelé à Letang, Daley s'est mis a cumulé les points pour la troupe de Mike Sullivan. Malheureusement, une blessure l'a mis à l'écart pour les dernières séries éliminatoires, mais cette saison, il poursuit son bon travail à la ligne bleue.

Il est évident que l'acquisition de Trevor Daley fut le début d'un long retour vers le sommet pour les Penguins, qui tardaient à se mettre en marche à cette étape-ci de la saison 2015-2016. Le défenseur de 33 ans joue plus de 20 minutes par rencontre, tout en se faisant octroyé du temps en avantage numérique sur la deuxième vague. Une excellente acquisition à un prix modique, l'arrière des Pens écoule actuellement la dernière année de son contrat. Sera-t-il signé à nouveau ou l'organisation fera confiance en Derrick Pouliot pour assurer la relève ?

Trevor Daley - (D) - DET - [ 35 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 DET 44 2 6 8 0.18 -3 3,178$ M
2017-2018 DET 77 9 7 16 0.21 -5 3,178$ M
2016-2017 PIT 56 5 14 19 0.34 +7 3,3$ M

Statistiques générées le 2019-06-24 22:05:00


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

PENGUINS DE PITTSBURGH - 2018-2019

12 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Jim Rutherford



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Chris Wideman 1$ M 2018-2019 JA
 [C] - Zachary Aston-Reese 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Marcus Pettersson 0,79$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Ben Sexton 0,73$ M 2017-2019 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,68$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Theodor Blueger 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Ethan Prow 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Chris Summers 0,65$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Garrett Wilson 0,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Zach Trotman 0,65$ M 2018-2019 JA
 [RW] - Jimmy Hayes 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Teddy Blueger 0,65$ M 2018-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux