Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  3.Décembre.2016 - 08:37
1897 
 

Les récentes prédictions de TSN concernant les chances des équipes canadiennes à accéder aux séries

NHL.jpg
Photo par Pmx ©
Gary Lawless, du réseau TSN, s'est prononcé, quoique bien hâtivement, sur le pourcentage de chance que les équipes à saveur uniquement canadienne ont de participer au tournoi printanier. Après le quart de la saison maintenant derrière nous, il semble que les chances de certaines équipes se soient volatilisées un peu plus. D'autres luttent pour se tailler une place et cette bataille perdurera jusqu'à la fin. Voici ces prédictions selon Gary Lawless:

1. Canadiens de Montréal- 95%

Le tricolore a connu un excellent début de saison et avec les acquisitions effectuées cet été, il ne fait nul doute qu'ils ont leur place au sein des huit équipes présentes en série. Malgré une baisse de régime offensif notoire lors des cinq dernières rencontres, la troupe de Michel Therrien a tous les outils pour y parvenir. Cependant, afin de maintenir la cadence démontrée en début de saison et pour bien performer en série, Marc Bergevin devra solidifier son top 4 défensif, tout en tentant d'attirer un bon centre de second plan via transaction. D'ici la limite des transactions, l'agenda de Bergevin sera rempli, car la priorité, à voir les derniers matchs, non seulement un centre fiable de deuxième trio serait utile, mais un bon ailier à Galchenyuk et à Radulov pourrait bien servir également. L'offensive étant à plat, Bergevin ne pourra combler les lacunes via le club-école, ce qui implique forcément une transaction tôt ou tard.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 28e 15e 12 4 7 1 9 0.333 30 2.5 45 3.75
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41
2015-2016 22e 13e 82 38 38 6 82 0.463 216 2.63 233 2.84

Marc Bergevin - Directeur général



2. Sénateurs d'Ottawa- 75%

Une hausse de 20% selon l'analyse présaison de Lawless et les Sénateurs avec l'offensive qui vient tout juste de débloquer, semblent bien partis pour revenir dans le décor des séries d'après-saison. Pierre Doiron a renforcé ses gardiens de but avec l'arrivée de Mike Condon, étant donné les absences répétées de Craig Anderson. Le top 4 défensif semble en mesure de se démarquer avec Phaneuf et Ceci qui jouent du très bon hockey dans un système de jeu qui met en valeur les défenseurs. Mark Stone et Mike Hoffman s'exposent à nouveau comme un duo terrifiant pour les gardiens adverses, au grand plaisir de Guy Boucher, puisque ce tandem tardait à se mettre en marche. N'en demeure pas moins qu'un trou est laissé vacant dans le top 6 offensif en raison de la perte de Clarke MacArthur et Doiron se met déjà à table concernant ses intentions d'acquérir un attaquant polyvalent.

 Sénateurs d'Ottawa - ( OTT )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 9e 6e 12 5 2 5 15 0.417 43 3.58 37 3.08
2016-2017 12e 6e 82 44 28 10 98 0.537 206 2.51 210 2.56
2015-2016 19e 11e 82 38 35 9 85 0.463 230 2.8 241 2.94

Pierre Dorion - Directeur général



3. Oilers d'Edmonton- 65%

Les jeunes Oilers ont débuté la saison sous les chapeaux de roues, mais ce n'était qu'une question de temps avant que le train pogne son mur. Après quelques défaites d'affilées et certaines léthargies en offensive, le jeu des Oilers semble s'être stabilisé. Ce sera la clé pour les Oilers afin d'accéder aux séries: la constance. Lorsqu'une équipe est constituée de jeunes talents, tous les autres clubs savent que cette équipe peut marquer énormément de buts. Une fois le jeu resserrer, c'est là que l'on voit la vraie nature d'une équipe. Les Oilers l'ont appris et les ajustements ont été apportés. Maintenant, c'est la recherche de la constance qui guidera les Oilers jusqu'en série et jusqu'à présent, Cam Talbot et Connor McDavid sont les meneurs de danse pour la troupe de Todd McLelan. L'ajout d'un défenseur droitier, comme Lawless le mentionne, pourrait certes aider l'équipe pour la relance de l'attaque.

 Oilers de Edmonton - ( EDM )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 30e 14e 10 3 6 1 7 0.3 22 2.2 33 3.3
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 243 2.96 207 2.52
2015-2016 29e 14e 82 31 43 8 70 0.378 199 2.43 242 2.95

Peter Chiarelli - Directeur général



4. Jets de Winnipeg 45%

Un pourcentage qui n'a pas bougé depuis le début de la saison, car autant les performances de Mark Scheifele et de Patrik Laine nous laissent croire que l'équipe est dominante, autant que le problème de profondeur offensive nuira aux chances de Jets. En effet, il semble que l'équipe ne s'appuie que sur un seul trio, celui de Scheifele. De temps à autre, le deuxième trio fonctionne, surtout lorsque Blake Wheeler s'y joint, au profit de Nicolaj Ehlers. Également, la présence de deux jeunes gardiens inexpérimentés dans le filet nuit à la constance de l'équipe, malgré une belle défensive devant eux. Le retour de Trouba aidera certainement la brigade défensive, mais les Jets devront se battre jusqu'à la fin pour accéder au tournoi printanier. D'ici la limite des transactions, force est d'admettre que l'ajout de joueurs dans les trios de bas ne ferait aucun tort à la profondeur quasi absente des Jets.

 Jets de Winnipeg - ( WPJ )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 13e 6e 11 6 3 2 14 0.545 33 3 32 2.91
2016-2017 21e 9e 82 40 35 7 87 0.488 246 3 255 3.11
2015-2016 25e 11e 82 35 39 8 78 0.427 212 2.59 236 2.88

Kevin Cheveldayoff - Directeur général



5. Flames de Calgary- 45%

Les attentes étaient élevées en ce qui concerne les Flames. Avec l'ajout, enfin, d'un gardien numéro un en Brian Elliott, combiné à une excellente défensive, les Flames semblaient avoir tous les outils en leur possession. Malheureusement, un lent départ des gros canons comme Johnny Gaudreau et Sean Monahan a ralenti les ardeurs. Du côté des gardiens, Chad Johnson a littéralement volé le poste d'Elliott jusqu'ici puisque l'ancien gardien des Blues n'est pas en mesure de livrer des performances de qualité pouvant guider son club vers la victoire. C'est là qu'on peut se poser la question: le congédiement de Bob Hartley en a-t-il valu la chandelle ?

 Flames de Calgary - ( CGY )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 21e 12e 12 6 6 0 12 0.5 27 2.25 33 2.75
2016-2017 18e 8e 82 45 33 4 94 0.549 222 2.71 219 2.67
2015-2016 26e 12e 82 35 40 7 77 0.427 229 2.79 257 3.13

Brad Treliving - Directeur général



6. Maple Leafs de Toronto- 35%

Malgré l'engouement réel du début de saison envers les jeunes tels qu'Auston Matthews, William Nylander et Mitchell Marner, il semble que les Leafs ne soient pas encore rodés pour accéder aux séries. Les performances de Frederik Andersen seront la ligne directrice à savoir si oui ou non la troupe de Mike Babcock se classera. Le problème à Toronto: ils comptent de buts, mais en permettent énormément. La brigade défensive n'est pas solide, guidée par Morgan Rielly, qui ne peut tout faire à lui seul. Les Leafs possèdent une banque incroyable d'espoir, mais s'en serviront-ils pour attirer un défenseur top 4 d'ici la limite des transactions ? L'ajout d'un excellent défenseur aiderait certainement à pousser les Leafs jusqu'à la porte des séries.

 Maple Leafs de Toronto - ( TOR )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 13e 7e 12 7 5 0 14 0.583 47 3.92 43 3.58
2016-2017 14e 8e 82 40 27 15 95 0.488 250 3.05 234 2.85
2015-2016 30e 16e 82 29 42 11 69 0.354 192 2.34 240 2.93

Lou Lamoriello - Directeur général



7. Canucks de Vancouver- 20%

Ce n'est pas une surprise pour personne, les Canucks sont réellement mauvais cette saison. La reconstruction de l'équipe se poursuit, mais à voir les allures qu'elle prend, cela pourrait prendre encore quelques années. Jake Virtanen, l'un des meilleurs espoirs offensifs de l'équipe avec Bo Horvat, joue maintenant dans la ligue américaine, incapable de se tailler une place dans le poreux alignement des Canucks. Le pauvre Ryan Miller doit trouver le temps long à Vancouver. Le trio des Sedin avec Loui Eriksson n'a fait des flammèches qu'à la Coupe du monde, puisque depuis le début de la saison, ces trois joueurs sont au beau fixe quant à leur production. Eriksson se devait d'être la pièce maîtresse de l'offensive des Canucks et avait comme mandat de relancer ses deux compatriotes suédois. L'échec est monumental et maintenant, les Canucks doivent mettre en place une offensive bâtie autour de Bo Horvat.

 Canucks de Vancouver - ( VAN )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2017-2018 13e 6e 11 6 3 2 14 0.545 31 2.82 26 2.36
2016-2017 29e 13e 82 30 43 9 69 0.366 178 2.17 241 2.94
2015-2016 28e 13e 82 31 38 13 75 0.378 186 2.27 239 2.91

Jim Benning - Directeur général


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!