Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  26.Novembre.2016 - 14:02
1760  
 

À la loupe: l'éveil de Connor Brown

TOR.jpg
Les Maple Leafs connaissent actuellement un début de saison intéressant pour une franchise en reconstruction, compensant leur bilan mitigé de 8-8-4 par des tonnes de promesses sur l'avenir de cet effectif jeune et enthousiasmant. Portée par la vista des Mitch Marner, James van Riemsdyk, William Nylander et autres Tyler Bozak, l'escouade offensive torontoise se positionne actuellement comme la huitième meilleure attaque de la Ligue Nationale, avec 62 buts marqués depuis la reprise des hostilités. Derrière les têtes d'affiche de l'armada ontarienne, le jeune Connor Brown (22 ans) se montre lui aussi capable d'apporter sa pierre à l'édifice, affichant pour l'heure une récolte de 8 points (3 buts, 5 assistances, ratio de +4), dont 4 inscrits la semaine dernière lors du même match, face aux Panthers de la Floride (6-1).

Connor Brown - (RW) - OTT - [ 25 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 TOR 82 8 21 29 0.35 +11 2,1$ M
2017-2018 TOR 82 14 14 28 0.34 0 2,1$ M
2017-2018 series TOR 7 1 2 3 0.43 0 2,1$ M
2016-2017 TOR 82 20 16 36 0.44 +4 2,1$ M

Statistiques générées le 2019-09-17 19:18:43



Nous abordions déjà le cas de la ligne Kadri/Komarov il y a quelques semaines dans un papier centré sur l'ailier finlandais, en soulignant ainsi le fait que les deux partenaires de jeu travaillaient fort dans l'ombre des jeunes avants des Leafs pour satisfaire à des tâches plus discrètes (mises au jeu, charges). Alors jumelé à Milan Michalek, ce tandem expérimenté semblait plutôt en retrait en matière de contribution offensive, Komarov ayant par exemple attendu longtemps avant d'inscrire son premier filet de la saison (le 11 novembre dernier, face à Philadelphie). Dans l'optique de relancer la production de ce trio, Lamoriello et Babcock ont finalement décider d'y injecter du sang neuf dès la fin du mois d'octobre, en installant le tout jeune Connor Brown aux côtés du duo de vétérans. Rapidement, l'apport de l'ancien joueur des Otters s'est fait sentir, les trois hommes se mettant à enchaîner des prestations de plus en plus abouties, avec en point d'orgue cette fameuse victoire du 17 novembre dernier aux dépens des Panthers.

Avec deux buts et deux assistances, Brown a littéralement mis sur orbite des Leafs en grande forme ce soir-là, volant la vedette à van Riemsdyk et Marner malgré les grosses performances accomplies par les deux ailiers, eux aussi incandescents face aux floridiens. Marquant d'abord sur une déviation à la limite du bâton élevé, le jeune Connor (#12) réalise ensuite un travail énorme sur son deuxième but, entamant sa course depuis son propre territoire pour remonter le long de la bande, avant de prendre Aaron Ekblad de vitesse, puis de loger le disque entre les jambes d'un James Reimer totalement dépassé. Avec une pointe de chance, l'espoir parvient, sur cette action, à faire étalage de son panel de qualités que Mike Babcock résumait ainsi en octobre dernier via thestar.com: « vitesse, ténacité, intelligence, doué avec la rondelle ». Astucieux, Brown se montre en effet capable de faire un bon usage de son humble gabarit (6'0'', 185 livres) pour tromper ses adversaires les plus physiques par l'entremise d'un excellent jeu de corps, qui va de paire avec son style volontaire et déterminé, mêlant malice et sens du sacrifice. Au moment d'inscrire son troisième point de la nuit, une passe décisive pour son partenaire Leo Komarov, il se projette à nouveau très rapidement vers la zone offensive, générant un deux contre un idéal pour permettre au Finlandais de régler la mire dans la foulée et porter la marque à 4-1. C'est toute la fluidité du coup de patin de Brown, en nette amélioration depuis ses années OHL, qui lui offre alors la possibilité de faire basculer l'action en faveur des Leafs.

Avec son Q.I. Hockey relativement élevé, le joueur recrue peut également se permettre de prendre l'initiative de la création, comme en témoigne son remarquable enchaînement face au défenseur des Devils Andy Greene, littéralement baladé par le jeune homme sur cette action survenue mercredi dernier. Là-encore, Brown combine son sens de la passe et son jeu de corps pour se créer l'espace nécessaire afin de servir Zach Hyman, qui trouve de suite Auston Matthews, lequel en profite finalement pour inscrire son huitième but de la saison.

En compagnie de Leo Komarov, Connor Brown se retrouve associé avec un ailier au profil complémentaire, reconnu pour la puissance de son tir et son style emprunt de rudesse. Deux domaines qui ne sont clairement pas les points forts de Brown, le choix de sixième ronde au Repêchage 2012 étant doté d'un physique assez modeste au niveau LNH, et se montrant plus à l'aise avec son tir du poignet que son lancer frappé. Pivoté par un Nazem Kadri qui monte crescendo en matière de production offensive, le troisième trio des Maple Leafs affiche ainsi un équilibre certain, Brown se retrouvant entouré de deux vétérans disposés à s'engager sur le plan physique, lui offrant une protection bienvenue à l'heure de découvrir le circuit Bettman.

Si, comme pour l'ensemble de l'effectif torontois, l'efficacité du travail accompli par ce trio en zone défensive devra prendre une autre ampleur (même si Brown ne ménage pas sa peine dans son propre territoire), il est en revanche l'incarnation d'une attaque qui tourne relativement bien. Alors qu'un quart de la saison se trouve désormais derrière nous, Mike Babcock semble avoir réussi à trouver ses trios, et ceux-ci le lui rendent bien avec une production très honorable.

Pour Connor Brown comme pour l'ensemble des jeunes joueurs formant cette équipe des Leafs, il faudra, désormais, s'attacher à tenir un rythme convenable au fil de cette campagne parfois frustrante, et placée sous le signe de l'apprentissage.

 Maple Leafs de Toronto - ( TOR )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 6e 82 46 28 8 100 0.561 286 3.49 249 3.04
2017-2018 7e 4e 82 49 26 7 105 0.598 270 3.29 230 2.8
2016-2017 14e 8e 82 40 27 15 95 0.488 250 3.05 234 2.85

Kyle Dubas - Directeur général


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#111244

NashvilleFrance
@Davidbr44

Merci patron.

27.Novembre.2016 - 03:13   
   0  
#111237

Davidbr44
Bon travail :) Super intéressant !

26.Novembre.2016 - 20:16   
   0  

MAPLE LEAFS DE TORONTO - 2019-2020

16 contrats à échéances au 2020-06-21.
13 joueurs autonomes au 2020-06-21.
3 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Kyle Dubas



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Nathan Horton 5,3$ M 2013-2020 JA
 [D] - Cody Ceci 4,5$ M 2019-2020 JA
 [D] - Jake Muzzin 4$ M 2015-2020 JA
 [C] - Frederik Gauthier 1,35$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Travis Dermott 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [G] - Garrett Sparks 0,75$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Garrett Wilson 0,73$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Pontus Aberg 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Kevin Gravel 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Jordan Schmaltz 0,7$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Jason Spezza 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Shore 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Tyler Gaudet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [G] - Michael Hutchinson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Martin Marincin 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Justin Holl 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux