Fermer

Publié par mat.para  -  25.Octobre.2016 - 03:59
1793  
 

Bien que la saison soit jeune, les Oilers semblent transformés à l’image de son propre directeur général

EDM.jpg
Photo par Connor Mah ©
Depuis l’arrivée de Peter Chiarelli, les Oilers sont littéralement transformés. L’ancien directeur général des Bruins avait beaucoup de travail à faire pour se sortir de l’ère MacTavish-Lowe. Depuis 2015, Chiarelli tente de bâtir un club à son image, recette qui lui a rapporté une Coupe Stanley en 2011 au sein de l’organisation de Boston.

La robustesse au menu

Les Oilers ont accumulé les choix de première ronde depuis les dernières années et en dépit des nombreux joueurs de talent acquis, bien peu se sont avérés bénéfiques à l’équipe. Un ramassis de joueurs talentueux peut-il être efficace ? Les Oilers ont prouvé que non. Taylor Hall, Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins et Nail Yakupov, pour ne nommer que ceux-là, sont tous des joueurs ayant connu des carrières juniors hors du commun. Bien que ces joueurs ont le talent pour produire plus de 70 points, la réalité de la LNH a freiné les ardeurs de ces jeunes espoirs. Incapables d’accumuler les victoires, les questionnements s’accumulaient.

Il semblait manquer quelques pièces au puzzle d’Edmonton et Peter Chiarelli croit avoir trouvé le moyen de le compléter. D’abord, l’acquisition de Cam Talbot a permis aux Oilers d’avoir un gardien partant régulier. Bien qu’il n’ait fait ses preuves qu’à titre de second chez les Rangers, Talbot a prouvé qu’il peut être efficace sur un total de 55 rencontres. Ensuite, l’aspect robustesse se devait d’être comblé. Avec la présence de Patrick Maroon, Chiarelli a ajouté Zack Kassian. Un beau pari pour le joueur aux bourdes nombreuses. Kassian est efficace depuis qu’il est jumelé avec Leon Draisaitl sur la deuxième unité.

La signature la plus efficace chez les Oilers demeure celle de Milan Lucic. L’ancien employé de Chiarelli est jumelé avec Connor McDavid et Jordan Eberle. De cette façon, McDavid est protégé dans un certain sens puisqu’en plus d’être productif offensivement, Lucic s’impose très bien physiquement lors d’une rencontre. De cette façon, les risque que McDavid soit considéré comme une cible par les joueurs adverses seront considérablement réduits, le protégeant ainsi de blessures fâcheuses. De plus, l’expérience et le leadership de Lucic guideront certainement les talentueux joueurs des Oilers, qui avaient peu de repères depuis leur arrivée dans le grand club.

Bien que Chiarelli n’ait effectué de transactions majeures, le directeur général construit peu à peu une organisation dominante. Sans toutefois négliger la banque de choix au repêchage, les Oilers possèdent une banque d’espoir intéressante avec Jesse Puljujarvi, Anton Lander et Anton Slepyshev. L’avenir commence à être plus brillant pour les Oilers après quatre années de misère avec des vedettes individuelles au sein de l’équipe. La troupe de Todd McLellan ressemble de plus en plus à une équipe plutôt qu’à une bande d’individualistes. La saison demeure jeune certes, mais les Oilers sont de plus en plus plaisants à suivre.

 Oilers de Edmonton - ( EDM )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 25e 14e 82 35 38 9 79 0.427 229 2.79 271 3.3
2017-2018 23e 12e 82 36 40 6 78 0.439 229 2.79 262 3.2
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 243 2.96 207 2.52

Peter Chiarelli - Directeur général




+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

OILERS D'EDMONTON - 2018-2019

12 contrats à échéances au 2019-07-01.
8 joueurs autonomes au 2019-07-01.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [C] - Tobias Rieder 2$ M 2018-2019 JA
 [D] - Alex Petrovic 1,95$ M 2018-2019 JA
 [G] - Al Montoya 1,06$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Jesse Puljujarvi 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Ty Rattie 0,8$ M 2018-2019 JA
 [G] - Anthony Stolarz 0,76$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Kevin Gravel 0,75$ M 2018-2019 JA
 [D] - Ryan Stanton 0,7$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Patrick Russell 0,7$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Jujhar Khaira 0,68$ M 2017-2019 JAR
 [RW] - Alex Chiasson 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Brad Malone 0,65$ M 2017-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux