Fermer

Publié par spectre73  -  25.Août.2016 - 09:48
5031  
 

Bilan d'une transaction: John Leclair à Philadelphie

MTL.jpg
La dernière coupe Stanley du Canadien de Montréal, vous le savez, elle remonte à 1993. L'équipe de Serge Savard alignait talent, caractère et esprit d'équipe avec un noyau de québécois solide.

Cependant, la saison 1994-95 fut plus difficile pour Savard et son entraîneur chef, Jacques Demers. Patrick Roy n'était pas l'ombre de lui-même et l'équipe ne parvenait pas à cumuler les victoires et c'est pourquoi Savard a dû faire une transaction afin de brasser son équipe, soit en transigeant l'attaquant John Leclair. Ce choix de 2e ronde, 33e au total en 1987 n'avait rien cassé avec le Canadien jusque-là. Ses 2 dernières saisons complètes ont été terminées avec une récolte de 44 et 43 points respectivement.

Savard a donc décidé d'échanger son attaquant dans une transaction qui l'envoyait à Philadelphie avec Éric Desjardins et Gilbert Dionne en retour de Mark Recchi et d'un choix de 3e ronde en 1995 (Martin Hoenberger). Il faut savoir qu'à l'époque, le Canadien avait besoin de marquer des buts et l'ajout de Recchi venait donner du talent considérable à cette équipe, car il venait de terminer ses 2 dernières saisons avec une récolte de 123 et 107 points respectivement et il était âgé de 27 ans, donc il était capable de produire offensivement encore plusieurs saisons dans l'alignement du Canadien. Les 2 joueurs ont terminé la saison 1994-95 de façon fulgurante en cumulant plus d'un point par match chacun.

C'est les saisons suivantes qui auront été déterminantes, car la production de Leclair s'est améliorée de façon fulgurante avec 5 saisons de plus de 75 points, dont 3 de plus de 90 points alors que du côté de Recchi, il n'a jamais pu dépasser la barre des 80 points dans ses 4 saisons et demies passées à Montréal. N'oublions pas également le fait que le Canadien ait perdu l'un de ses meilleurs défenseurs en Desjardins qui aura terminé sa carrière en Pennsylvanie en 2006. Ce dernier a continué de produire de façon constante avec les Flyers alors que le Canadien d'enfonçait de plus en plus vers un gouffre à la fin des années 90.Le dénominateur commun dans cette histoire aura probablement été l'attaquant des Flyers, Eric Lindros, car Recchi et Leclair ont connu leurs meilleures saisons en carrière au côté du gros attaquant de 6 pieds 4, à Philadelphie.

Serge Savard a voulu donner un électrochoc à son équipe avec cette transaction qui, à première vue, semblait être bonne pour les 2 équipes, mais au final, les Flyers auront acquis 2 excellents joueurs en retour d'un autre excellent, ce qui leur donnera un avantage incontesté. Cette transaction est classée dans la catégorie des mauvaises chez le Canadien de Montréal et ce ne sera évidemment pas la dernière lorsqu'on pense à celle de Patrick Roy ou celle de Mike Ribeiro, mais au final, Serge Savard aura tenté sa chance afin de donner une poussée à son équipe qui, 2 ans plus tôt, venait de soulever le prestigieux trophée.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#109820

Benoy78
Ce fut à la base une bonne transaction, le CH amenait un Recchi qui jouissait d'une bonne réputation, homme de fer, à l'apogée et productif. Leclair, semblait plafonner, qui aurait pu prédire après 2 saisons de moins de 20 buts qu'il allait devenir aussi prolifique. Desjardins parti, Brisebois et Shneider devait assurer la relève et Dionne était devenue une distraction dans le vestiaire. Mais il fallait brasser la soupe comme tu dis. Je trouve tout de même que les 2 équipes y ont trouvé leur comble, quoique léger avantage pour les Flyers en bout de ligne.

Savard s'est tout de même rattrapé de bonne facon plus tard en troquant le vieillissant Muller et Shneider contre, le magicien de Hull, Turgeon et Malakhov. L'équipe a malheureusement manqué de temps et l'équipe à raté les séries. Une première en 25ans! La suite de ce chapitre est encore plus sombre...

25.Août.2016 - 10:50   
   +1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

14 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux