Fermer

Publié par mat.para  -  22.Août.2016 - 10:46
1679  
 

La bande à Crosby pourra-t-elle répéter l'exploit ultime de nouveau?

PIT.jpg
Photo par Michael Miller ©
La saison 2015-2016 s'est ponctuée par le couronnement d'un nouveau champion dans le circuit Bettman. Après avoir surpassé les attentes et avoir déjoué tous les pronostiques, les Penguins de Pittsburgh se sont frayé un chemin vers la Coupe Stanley, qu'ils ont pu soulever pour la quatrième fois de l'histoire de la franchise. La troupe de Mike Sullivan a surmonté beaucoup d'épreuves tout au long de ce chemin, ce qui a transformé une équipe n'allant nulle part sous la direction de Mike Johnston, en un club dominant sous les ordres de l'ancien entraîneur de Wilkes-Barre. Toutefois, seront-ils en mesure d'établir une marque vieille de 18 ans ? En effet, les Penguins tenteront, pour la prochaine saison, de remporter la Coupe Stanley pour une deuxième année d'affilée, exploit qui a été réalisé par les Red Wings de Détroit, en 1997-1998.

Peu de pertes, grandes attentes

Pour la prochaine saison, les Penguins compteront sur le même groupe de joueurs que l'an dernier, excepté Ben Lovejoy. Avec cette perte, Justin Schultz devrait voir plus d'action, lui qui s'est, sommes toutes, bien débrouillé en série d'après saison. Avec la récente signature de Matt Cullen, la position de centre sera toujours aussi dominante, avec Crosby, Malkin et Bonino pour compléter. Les attentes seront aussi élevées envers les jeunes Bryan Rust, Connor Sheary, Scott Wilson et Tom Kuhnhackl, qui devraient tous commencer l'année dans la grande ligue. En ce qui concerne la défensive, le top 4 sera constitué de Letang, Maatta, Daley et Cole. Dans les dernières années, la défensive questionnait beaucoup les partisans, mais depuis la signature de Trevor Daley, la brigade arrière ne s'est jamais mieux portée. Derrick Pouliot en est à sa dernière année de son contrat recrue et on s'attend à le voir gagner en maturité et jouer de façon plus constante. D'ailleurs, Jim Rutherford s'attend à une grosse saison de Pouliot, comme le mentionne Bill West via le TribLive. Avec Schultz qui a signé à nouveau, Rutherford explique que "Pouliot devra prouver sa réelle valeur, mais il a travaillé très fort cet été et ce serait à son tour de faire le saut." Enfin, comme le mentionne Mark Shiver, via The Hockey Writers, la clé du succès sera, malgré tout, Phil Kessel, "qui a su faire taire les critiques et qui était définitivement la pièce manquante de l'offensive des Penguins." Le mal-aimé de Toronto a peut-être fait taire les critiques, mais ceux-ci demeurent tout de même. En effet, s'il connait une saison de misère, les critiques négatives reviendront de plus belle. L'Américain devra donc assurer une belle constance tout au long de l'année.

Qui sera numéro un ?

Marc-André Fleury
pourra-t-il regagner son rôle de numéro un ? Comme on le rapportait, le cerbère est prêt à se battre pour son poste, mais les rumeurs persistantes d'échanges montrent que ses efforts pourraient s'avérer efficace sur une courte période de temps. En effet, Sullivan devrait faire jouer Fleury un peu plus en début de saison pour faire monter sa valeur marchande, en donnant des départs réguliers également à Matt Murray, afin de voir s'il n'est pas un feu de paille. Lorsque l'ordre sera établi, les Penguins pourraient se voir améliorer encore plus, dépendant ce qu'ils vont chercher en retour de Fleury.

L'exploit est difficile, puisque dans le hockey moderne, seulement les Red Wings et ces mêmes Penguins (1991-1992) ont réussi un doublé en un même nombre d'années. Les bases de l'équipe sont bonnes, l'alignement est le même. Par contre, un même alignement ne garantit par directement les mêmes résultats. Les blessures peuvent miner une équipe de là à les exclure des séries. Il sera donc important que le noyau du club, soit Crosby, Malkin, Letang, Kessel et Maatta demeurent en santé. Malheureusement, ces mêmes cinq joueurs ont leur lot de blessures à travers les années. Il serait quand même tentant et audacieux de mettre une petite prédiction sur les Penguins comme vainqueurs encore cette année.

 Penguins de Pittsburgh - ( PIT )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 6e 82 44 26 12 100 0.537 271 3.3 238 2.9
2017-2018 11e 5e 82 47 29 6 100 0.573 270 3.29 248 3.02
2016-2017 2e 2e 82 50 21 11 111 0.61 278 3.39 229 2.79

Jim Rutherford - Directeur général



+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

PENGUINS DE PITTSBURGH - 2018-2019

12 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Jim Rutherford



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Chris Wideman 1$ M 2018-2019 JA
 [C] - Zachary Aston-Reese 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Marcus Pettersson 0,79$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Ben Sexton 0,73$ M 2017-2019 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,68$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Theodor Blueger 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Ethan Prow 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Chris Summers 0,65$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Garrett Wilson 0,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Zach Trotman 0,65$ M 2018-2019 JA
 [RW] - Jimmy Hayes 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Teddy Blueger 0,65$ M 2018-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux