Fermer

Publié par mat.para  -  18.Août.2016 - 20:38
6998  
 

Ben Scrivens en a long à dire sur le Canadien et sur les Oilers

NHL.jpg
Photo par John ©
David Staples rapporte une entrevue d'Igor Erenko, du Sports-Express, pour le Edmonton Journal. L'auteur s'entretient avec l'ancien gardien de but du Tricolore, Ben Scrivens. Celui-ci s'aligne maintenant avec le Dinamo Minsk, dans la KHL, après avoir été amené à Montréal l'an dernier, à la suite de la blessure de Carey Price. Scrivens y a été de quelques citations surprenantes dans cette entrevue, notamment lorsque Erenko a questionné le cerbère sur les Oilers et sur les Canadiens.

Klefbom n'a peut-être pas tort...

Il y a quelques semaines, Oscar Klefbom sortait dans les journaux, déclarant que Taylor Hall était un excellent joueur, mais pas contre les bonnes équipes. Questionné sur ce sujet, Scrivens a offert une poignante réponse: " Il (Klefbom) le connait depuis longtemps (Hall). Ils ont joué assez longtemps ensemble et personnellement, je ne peux pas dire que Klefbom a tort." Ensuite, Scrivens ramenait souvent le blâme des déboires des Oilers sur le dos de l'entraîneur. Il mentionne que Nail Yakupov, bien "coaché", pourrait être meilleur. Le problème majeur à Edmonton est le travail en équipe depuis quelques années et Scrivens explique que "les nombreux choix de première ronde donnent du talent à un club, mais c'est à l'entraîneur de les faire jouer ensemble." Les récents changements dans l'organisation et l'ajout de Milan Lucic pourront sûrement changer la donne pour la prochaine saison. Toutefois, il semble que Scrivens a bel et bien confirmé les doutes concernant cette équipe, qui ne cesse de s'enfoncer dans les bas fonds de la NHL.

Montréal dépend de Price

Questionné ensuite sur son parcours à Montréal, Scrivens mentionne qu'il est difficile d'évaluer l'organisation, puisqu'il est arrivé au moment où le club s'enlisait. Toutefois, il peut juger que l'apport de Carey Price est capital pour le Tricolore: "Le plus gros problème, l'an dernier, était que Montréal avait perdu son meilleur joueur pour la majeure partie de l'année. Sans ton leader, il est difficile de gagner." À son avis, les joueurs du Canadien essayaient tellement de combler la perte de Price qu'ils ont creusé leur propre tombe. En effet, Price amène les joueurs en avant de lui à être meilleur et ceux-ci se sont littéralement effondrés en son absence. Erenko a tenté d'en savoir plus sur la relation de Michel Therrien avec ses joueurs, mais Scrivens, en toute honnêteté, ne s'est pas avancé là-dessus, puisqu'il est arrivé en plein milieu d'année.

Ben Scrivens - (G) - KHL - [  ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen

Statistiques générées le 2019-10-17 12:15:10




+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#109725

alain.pomerleau
Il n y a rien de croquant dans l article. On savait deja qu'il y avait des joueur de talent insupportable dans l equipe qui minait les trouples.

pour ce qui est du canadien, on savait deja que sans price il y avait un tres gros trou a boucher et oui c est les joueurs qui on creuse leur propre tombe.

19.Août.2016 - 16:16   
   0  

Réseaux sociaux