Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  21.Juillet.2016 - 05:10
3364  
 

Lawson Crouse, la touche de robustesse qui permettra d'équilibrer la redoutable attaque floridienne ?

FLO.jpg
Photo par Elliot ©
Il y a un an Dale Tallon, ancien DG émérite de la Floride, mettait la main sur l'un des joueurs les plus intriguant du repêchage d'entrée 2015. L'avant de 6'4'', fort d'une charpente de 212 livres, n'était guère projeté en dehors du Top 10, aussi la haute-direction des Panthers ne s'attendait pratiquement pas, à l'aube de l'événement, à quitter son BB&T Center avec Lawson Crouse dans sa banque d'espoirs. Comme nous l'explique Mo Cranker, de l'excellent site thehockeywriters.com, l'équipe misait d'avantage sur Mikko Rantanen, finalement rendu dans les Rocheuses du Colorado avec un statut du 10ème choix au total. Si en définitive Crouse s'est vu reléguer au 11ème rang, il semble que la raison première de cette chute soit son manque supposé de potentiel offensif le réduisant, aux yeux de certaines équipes LNH, comme un simple attaquant robuste, basant exclusivement son jeu sur sa puissance et son apport défensif. Cependant, est-ce réellement le cas ?

Pour Cranker, il ne faut clairement pas sous-estimer le colosse des Frontenacs de Kingston, et ce d'un côté comme de l'autre de la patinoire. Profitant de son avantage de taille et de son indiscutable force physique, Crouse est un vrai poison devant le gardien adverse. Concrètement, il semble exceller dans un registre de pilier d'attaque inamovible aux abords de la cage ennemie. Par ailleurs doté d'un tir très puissant, il n'est ainsi pas seulement précieux de part son imposante présence devant le filet, mais l'est aussi via les opportunités qu'il peut créer en canardant de loin. De plus, nous pouvons également mentionner son impressionnant sens de la mise en échec, une arme utile au sein du jeu relevé et engagé que pratiquent les professionnels, son impact contre la bande s'accordant avec un esprit de sacrifice défensif reconnu de tous les dépisteurs œuvrant pour les équipes LNH. Plus largement, l'ensemble de ses qualités se retrouvent compilées ici, dans une vidéo relatant les faits saillants de son parcours aux Championnats du Monde Junior 2015.

Paradoxalement, si les belles actions de ce tournoi nous offrent une nette illustration des atouts qu'offre sa robustesse à l'ami Lawson, son cheminement aux mondiaux avec les jeunes d'Équipe Canada nous a aussi laissé entrevoir un attaquant plus technique qu'attendu. Ainsi, s'il n'y a inscrit qu'un seul but, celui-ci résulte d'un très joli tour passé par l'ailier au gardien adverse. Comme il l'expliquait à Kristina Rutherford de sportsnet.ca, il y a un an et demi : « j'ai réalisé un enchaînement dipsy-doodle ! ». En clair, Crouse a réussi à se déjouer de ses opposants en jouant habilement de sa crosse avant de décocher un puissant tir du poignet, un vrai mouvement de classe. Tout cela dessine le profil d'un hockeyeur qui ne se contente pas de sa force pour obtenir des chances de marquer. D'ailleurs, il faut une certaine aisance technique pour poser des statistiques semblables à celles de Crouse lors de sa dernière saison au sein de l'OHL. Avec les Frontenacs, il a atteint l'honorable plateau de 62 points (23 buts, 39 assistances) pour un différentiel de +13. Et si cette production ne pèse évidemment pas lourd en comparaison d'autres attaquants ayant, eux, rallié le top 10 du repêchage 2015, elle demeure intéressante pour un joueur misant beaucoup sur son apport défensif et sa présence physique. Crouse ne sera jamais un scoreur polyvalent, c'est certain, mais ce n'est pas pour autant qu'il ne pourra guère exceller dans un registre plus obscur, tout en ayant à sa disposition les capacités techniques nécessaires à sa survie dans la grande ligue.

De plus, comme le note à nouveau Cranker, le profil complet du jeune Lawson pourrait bien contribuer à rendre l'équipe des Panthers encore plus terrifiante. Au sein d'un effectif faisant la part belle aux joyaux offensifs, des attaquants Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov ou Jussi Jokinen aux défenseurs Keith Yandle voir au très complet Aaron Ekblad, un nouveau contrepoint défensif sur les lignes d'avants pourrait très bien s'y rendre utile. Projeté par Amalie Benjamin (lnh.com) comme potentiel renfort sur le quatrième trio, on peut cependant envisager pour lui une association avec Nick Bjugstad, le puissant centre américain, comme une option séduisante dans l'optique d'assembler une troisième escouade performante des deux côtés de la patinoire, très utile à l'équilibre de la formation.

Mais pour rejoindre cet alignement si prometteur, Crouse devra tout d'abord s'employer à convaincre sa haute-direction de lui laisser sa chance dès l'an prochain, ce qui à l'heure actuelle demeure tout sauf une évidence. Passé il y a quelques jours au sein du camp de développement tenu par les Panthers, il s'est ainsi vu complimenté dans les colonnes de sun-sentinel.com par l'assistant DG Eric Joyce : « nous souhaitons voir Lawson se concentrer sur ce qu'il sait faire, à savoir se placer devant le filet ; il possède un bon tir, travaille l'aspect défensif de son jeu, ressort la rondelle et se montre responsable » nous explique le dirigeant, qui tempère par la suite « personne ne rejoint l'équipe en Juillet ». Dans cet article écrit par Harvey Fialkov, on note par ailleurs que l'an prochain, la LAH ne sera pas une option envisageable pour Crouse. En effet, notre homme se trouve être inéligible à une saison complète en ligue mineure du fait de son repêchage en 2015 et de sa redirection par la suite vers les rangs juniors, deux faits qui l'empêchent de se joindre à l'équipe affiliée aux Panthers avant ses 20 ans ou bien après avoir complété quatre saisons chez les Frontenacs. À seulement 19 ans et avec uniquement trois campagnes de LCH à son actif, son avenir se situera donc forcément entre Sunrise et Kingston. Et visiblement, il semble que la première option soit clairement celle qu'il ait en ligne de mire, comme il semble l'exprimer via la plume de Fialkov, expliquant en quoi son caractère peut l'aider à s'amener dans les rangs professionnels l'an prochain : « souvent vous pouvez voir des tas de joueurs avoir des états d'âme dès qu'ils sont rétrogradés, ils sont plutôt chamboulés et contrariés » lance-t-il, « ce n'est pas comme cela que j'ai été élevé, j'ai été préparé pour y aller, encore et encore, peu importe le reste ».

La détermination sera à coup sûr un atout pour cet espoir ambitieux. Mais avec une attaque déjà bien chargée, dur de d'affirmer que les Panthers sauront lui faire une place à l'automne 2016. Bien qu'il ne soit pas le plus flamboyant des espoirs offensifs garnissant les rangs juniors, son apport en défense peut amener un équilibre bienvenu sur le « bottom-6 » de l'attaque floridienne. Auparavant vu comme un potentiel 5ème choix au total, le 11ème homme du repêchage 2015 toque en tous cas à la porte du DG Tom Rowe. Avec son profil typiquement canadien, il aura ainsi beaucoup à offrir aux « cats », contre la bande ou devant la cage, et dans un effectif où l'on ne manque guère de marqueurs productifs, ses qualités seront observées de près à la rentrée.

 Panthers de la Floride - ( FLO )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 19e 10e 82 36 32 14 86 0.439 264 3.22 273 3.33
2017-2018 16e 9e 82 44 30 8 96 0.537 245 2.99 243 2.96
2016-2017 23e 13e 82 35 36 11 81 0.427 205 2.5 231 2.82

Dale Tallon - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#109112

Barbe_rousse
Crouse ne sera en effet pas une machine offensive. Je pense qu'à son mieux il sera un attaquant constant de 40 points avec de 15 a 20 buts. Par contre, il est vrm bon défensivement l, tres efficace dans les coins et il possède un caractère que peu de personnes de son gabarit possede. J'aime beaucoup ce joueur et Floride laimera aussi.

21.Juillet.2016 - 15:00   
   0  
#109107

alexis.mercier
Il me fait penser a Logan Brown. Il a ete repêché par les Sénateurs au 11e rang.

21.Juillet.2016 - 10:58   
   +1  
#109105

Red
Huberdeau - Barkov - Jagr
Jokinen - Bjugstad - R.Smith
Crouse - McCann - Trocheck
3 premières lignes redoutables en effet, c'est le mot!!!

21.Juillet.2016 - 09:29   
   +1  

PANTHERS DE LA FLORIDE - 2018-2019

16 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Dale Tallon



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [L] - Jamie McGinn 3,33$ M 2016-2019 JA
 [C] - Riley Sheahan 2,1$ M 2018-2019 JA
 [C] - Derek MacKenzie 1,38$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Henrik Haapala 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Ian McCoshen 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Jayce Hawryluk 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Mike Haley 0,85$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Troy Brouwer 0,85$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Dryden Hunt 0,81$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Maxim Mamin 0,76$ M 2017-2019 JAR
 [G] - Sam Montembeault 0,73$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Juho Lammikko 0,72$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Anthony Greco 0,67$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Jean-Sebastien Dea 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Dylan McIlrath 0,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - MacKenzie Weegar 0,65$ M 2018-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux