Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  15.Juillet.2016 - 12:20
7080  
 

Samuel Girard : l'espoir québécois pisté par le Canadien et repêché par Nashville impressionne tout le Tennessee

NSH.jpg
Beau parcours que celui réalisé, jusqu'à maintenant, par le natif de Roberval, Samuel Girard. Repêché au 47ème rang du dernier encan amateur, le petit défenseur québécois s'impose sur sa belle lancée comme un excellent espoir pour les Prédateurs de Nashville. Au sein du camp de perfectionnement tenu cette semaine par la franchise du Tennessee, le jeune arrière s'est forgé une belle réputation, impressionnant les observateurs locaux. Du côté du site SB Nation ontheforecheck.com, Austin Pirkle le classe ainsi comme le joueur le plus surprenant parmi les jeunes présentés au camp des Preds. Pour le chroniqueur, Girard possède d'ores-et-déjà le niveau LNH lorsque l'on aborde sa qualité de patinage ainsi que ses habilités dans le maniement de la rondelle. Plus intéressant encore, son intelligence dans le domaine du jeu physique. Avec un gabarit plutôt humble (5'9'' pour 161 livres), Girard sait ruser pour récupérer le disque sans s'astreindre à défier ses adversaires les plus robustes à l'épreuve de force. Une qualité clé dans la nouvelle Ligue Nationale pour tout joueur, et a fortiori tout défenseur, souffrant d'un déficit de taille. Avec 74 points (10 buts, 64 assistances) en 67 rencontres sous la tunique des Cataractes de Shawinigan (LHJMQ), le robervalois possède une belle panoplie offensive qui semble parfaitement s'accorder avec le type de jeu ambitionné par Peter Laviolette et sa brigade défensive ultra-rapide.

Bien évidemment, le jeune arrière n'en est qu'à son coup d'essai avec l'organisation et est attendu au camp d'entraînement des Cataractes dans les semaines qui viennent, après avoir été toquer à la porte d'Équipe Canada junior (entres autres dates qui composent son calendrier). Comme le note Isabelle Tremblay, de lapresse.ca le hockeyeur nourrit cependant de belles ambitions, visant une place dans l'alignement des Prédateurs dès l'année qui vient. La motivation est un élément précieux dans le développement de n'importe quel espoir, et c'est avec cette arme en main que Girard s'amènera face à sa haute-direction à l'automne prochain. Il confie ainsi à Tremblay combien il a dû faire abstraction de sa difficile sortie du cocon familial pour s'offrir sa chance tout en redoublant d'effort à l'entraînement : « Au début, quand je suis parti de la maison, ç'a été difficile, mais je me suis adapté et ça va bien. Je demeure en pension à Shawinigan, même en période estivale pour continuer à m'entraîner » explique-t-il. Avec une bonne approche de la préparation, Samuel Girard possède une nouvelle corde à son arc, lui dont les efforts ont d'ailleurs été reconnus et récompensés à l'issue de sa belle saison 2015/16 en LHJMQ. L'arrière de Shawinigan s'est en effet vu décerner le Trophée Émile Bouchard, récompensant le meilleur défenseur de la ligue québécoise. En fait, il a même réalisé un doublé puisqu'il s'est également vu distingué par l'obtention du trophée Frank J. Selke, remis au joueur de LHJMQ faisant montre du plus bel esprit sportif tout en maintenant de belles performances sur la glace. Pas mal, pour un joueur qui fêtera ses 18 ans cette année.

Une telle reconnaissance auprès de l'opinion de la Belle Province n'était d'ailleurs pas sans laisser insensibles les Canadiens de Montréal. Comme Trevor Timmins, vice-président de l'équipe, l'a révélé au micro de 98,5 FM et au lendemain de la première journée du repêchage, le CH avait bel et bien gardé un œil sur Samuel Girard. Cependant, l'échange ramenant Andrew Shaw au sein de l'effectif de Michel Therrien a finalement conduit l'organisation à se séparer de ses choix de seconde ronde. Au grand dam de Timmins, qui confie sa peine dans des propos repris par Jacques Thériault : « C’est certain qu’en tant que dépisteur, on est toujours déçu de perdre un choix de deuxième tour, note-t-il. On n’a pas vraiment eu la chance d’améliorer notre rang ». Interrogé sur le fait que Girard aurait encore été disponible pour Montréal sans la « transaction Shaw », Timmins rétorque alors, goguenard : « Vous voulez me faire pleurer ? Je vais me contenter de sourire. », cela dit, le recruteur en chef des Habs confesse avoir eu des « sentiments partagés » lorsqu'il a constaté que notre homme était encore sélectionnable aux 39ème et 45ème rangs, dès lors propriétés des Blackhawks.

Au final, c'est Nashville qui s'est offert le droit de réclamer ce talent brut au profil technique moderne. Malgré un tir et une masse physique perfectibles, le jeune québécois semble être sur la bonne voie pour faire d'une LNH de plus en plus rapide son terrain de jeu, en faisant valoir son arsenal offensif et son intelligence de jeu à la ligne bleue. Comme l'expliquait parfaitement son entraîneur en début de saison du côté de Shawinigan, Martin Bernard, dans une vidéo publiée sur la chaîne youtube de sportsandmoore.com : « Je crois que l'équipe LNH qui repêchera Samuel le fera en premier lieu pour ses habilités en attaque, et vous savez il y a en ce moment beaucoup de places pour ce genre de joueurs dans la grande ligue, comme Torey Krug ou Ryan Ellis » explique le technicien. Ce même Martin Bernard de continuer concernant la progression et le style de jeu de son protégé : « Il a beaucoup gagné sur son jeu défensif, il joue plus intelligemment » note-t-il, avant de poursuivre « Il n'est pas un défenseur robuste et lorsqu'il se retrouve face à des gros joueurs dans le coin, il utilise très bien sa crosse ». Pour Bernard, cette évolution vers un jeu arrière encore plus fin explique pourquoi le ratio +/- du jeune homme est si élevé, Girard culminant à +24 à l'issue de sa saison 2015/16. L'usage de la crosse dans les duels en un contre un n'est qu'un exemple parmi d'autres de l'astuce dont peut faire preuve le robervalois sur la glace, lui qui fait aussi montre d'un bel instinct offensif, sa qualité première selon son ancien coach. Finalement, et toujours au micro de John Moore, Girard se montre à la fois confiant quant à sa production en attaque et vigilant sur les aspects défensifs de son jeu, pour lesquels il applique cette règle désormais connue : « Si je tombe face à un joueur de 6'3'', je ne vais pas jouer le physique... je pense qu'il faudra être malin ! »

Les promesses des rangs juniors vont-elles se concrétiser à l'étage professionnel ? En tous cas, de part son approche du jeu sur et hors de la surface glacée, Samuel Girard semble avoir les armes pour faire parler de lui auprès des Prédateurs. Le parcours du québécois au sein de sa nouvelle organisation sera suivi de près par tout les amoureux de la LHJMQ. Attendu comme un renfort de choix pour les Cataractes l'an prochain, le jeune arrière fera néanmoins son maximum pour atteindre la grande ligue le plus rapidement possible. Reste à savoir si la direction de Nashville, peut-être forcée par le repêchage d'expansion, sera tentée d'offrir à court-terme une place dans l'alignement 2017/18 à l'un de ses espoirs défensifs.

 Prédateurs de Nashville - ( NSH )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 3e 82 47 29 6 100 0.573 236 2.88 212 2.59
2017-2018 1e 1e 82 53 18 11 117 0.646 261 3.18 204 2.49
2016-2017 18e 8e 82 41 29 12 94 0.5 238 2.9 220 2.68

David Poile - Directeur général


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

PRÉDATEURS DE NASHVILLE - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
12 joueurs autonomes au 2020-06-21.
3 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur David Poile



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Mikael Granlund 5,75$ M 2017-2020 JA
 [C] - Craig Smith 4,25$ M 2015-2020 JA
 [D] - Dan Hamhuis 1,25$ M 2018-2020 JA
 [C] - Rocco Grimaldi 1$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Eeli Tolvanen 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Rem Pitlick 0,93$ M 2018-2020 JAR
 [RW] - Miikka Salomaki 0,75$ M 2018-2020 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Anthony Richard 0,69$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Matthew Irwin 0,68$ M 2018-2020 JA
 [D] - Matt Donovan 0,68$ M 2018-2020 JA
 [D] - Yannick Weber 0,68$ M 2018-2020 JA
 [C] - Colin Blackwell 0,68$ M 2018-2020 JA
 [D] - Matt Donovan 0,68$ M 2018-2020 JA
 [C] - Frederick Gaudreau 0,67$ M 2017-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux