Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  5.Juillet.2016 - 15:40
2984  
 

Changement de cap défensif à Dallas ou comment Jim Nill bouscule sa brigade à la ligne bleue

DAL.jpg
Photo par Gosh@/flickr ©
Lorsque Jim Nill a officialisé, le 24 juin dernier, la signature de Jordie Benn, frère de l'illustre Jamie, pour une entente de 3 ans lui assignant un salaire de 1,1 M$ par saison, tout laissait paradoxalement préfigurer une refonte de la défensive des Stars. Comme le DG le rapportait alors sur le site officiel de l'équipe, les agents libres sans restriction, Jason Demers et Kris Russell, étaient destinés à rejoindre le marché, avec peu d'espoirs de retour dans le Texas. Puis vint l'un des premiers échanges précédant le repêchage, Nill envoyant les droits de négociations de son arrière Alex Goligoski aux Coyotes, en retour d'un choix de 5ème ronde du dernier encan amateur, qui s'est matérialisé en sélection du gardien Colton Point.

Cet amas de départ, dans un secteur où les Stars n'ont guère été sereins l'an dernier (bien que les gardiens aient aussi retenu l'attention) laisse deviner un changement d'approche de la part de la haute-direction. Tout d'abord, l'équipe peut toujours compter sur John Klingberg, probablement amené à être la pièce maîtresse de la franchise à la ligne bleue pour les années à venir. Et puis, dans la logique d'apporter une certaine expérience, des vétérans comme Johnny Oduya ou le nouvellement acquit Dan Hamhuis pourront remplir un précieux rôle auprès du reste de la brigade arrière. Car justement, c'est en définitive un contingent défensif à la fois inexpérimenté, prometteur et remanié que Jim Nill souhaite mettre entre les mains de Lindy Ruff pour la prochaine saison. Ainsi le chroniqueur de sports.yahoo.com, Josh Cooper, note que le jeune Stephen Johns devrait prendre place sur la deuxième paire, aux côtés d'Oduya, tandis que Klingberg et Hamhuis devraient former le tout premier duo. Ce qui saute évidemment aux yeux, c'est la versatilité offensive qui semble promise par l'association numéro 1 des Stars, les deux joueurs semblant s'accorder sur leurs profils techniques respectifs, tout deux partageant de belles qualités dans la conservation de la rondelle. Sans être un gros pointeur, Hamhuis est assez efficace dans son jeu avec le disque pour offrir à Klingberg l'opportunité de régaler vers l'avant de son saillant jeu offensif. Mais passé cette conclusion, regardons de plus près le reste de l'effectif arrière.

Johns donc, venu tout droit de l'équipe LAH des Stars, fut acquit lors de l'échange ramenant Patrick Sharp dans la métropole texane. Signé peu de temps avant la prolongation de Benn, le jeune américain de 24 ans n'a posé que quelques coups de patins sur la glace du American Airlines Center, ne participant qu'à 14 matchs l'an dernier avec la maison mère (1 but, 2 assistances, 3 points). Mais comme nous le rapportait, le 20 juin dernier, Christopher Almeras de l'excellent site thehockeywriters.com, si Johns n'a rien de flamboyant dans sa production statistique, c'est son impact physique qui est loué par l'équipe technique de Dallas. Beau spécimen de 6'4'' pour 225 livres, il apporte de la présence athlétique et de la dureté dans une défense qui semblait auparavant en demande de ce type de qualités. Patineur fluide, il s'accordera aux exigences de jeu rapide qui attendront la franchise au moment de rentrer en opposition régulière face à des formations comme Nashville ou Chicago, qui compteront chacune l'an prochain sur une poignée de joueurs capables de prendre l'adversaire à revers grâce à leurs belles pointes de vitesse. Alors que Jason Demers s'est orienté vers un contrat à 4,5 M$ annuels chez les Panthers et que les rumeurs autour de Kris Russell le projetait à 4,25 M$ l'an vers Toronto (ce qu'il aurait refusé, ou pas, rien n'est très clair dans ce dossier), Johns aura également comme atout de ne coûter que 725 000 $ à l'année. Un plus non négligeable alors que des joueurs majeurs comme Jamie Benn, Patrick Sharp, Ales Hemsky ou Johnny Oduya termineront tous leurs contrats respectifs à l'issue de la prochaine saison, les laissant potentiellement agents libres sans restriction. Avec l'embauche de Johns, Nill tente donc d'ajouter du muscle à son équipe, mais à bas-coût. Dans le même esprit, l'arrivée d'Hamhuis et son salaire annuel de 3,75 M$ représente une belle économie, au moment où son prédécesseur sur la première paire, Alex Goligoski, vient finalement de parapher une entente qui lui rapportera 5,475 M$ par saison avec les Coyotes. Hamhuis possède également un contrat plus court, deux ans face aux cinq campagnes qui lient désormais Goligoski à l'Arizona.

Par ailleurs, les recrutements d'Andrew Bodnarchuk et Dustin Stevenson, et la poursuite du développement de Patrik Nemeth seront des options intéressantes pour prêter main forte à Jordie Benn sur la troisième paire. Gageons que les profils de ces trois joueurs sont par ailleurs assez divers. Ainsi, Bodnarchuk est un petit arrière de 5'11'' qui s'est frayé un chemin en LNH l'an dernier sous la tunique des Blue Jackets puis de l'Avalanche, totalisant deux assistances à chacun de ses deux passages (16 matchs avec Columbus, 21 au Colorado). Agile et bon patineur, il peut être une option offensive intéressante dans la profondeur de la hiérarchie défensive des Stars. Stevenson et Nemeth, de leur côté, sont deux chiens de garde de 6'3'' avec un attrait commun pour le jeu physique, la rudesse et un style globalement moins porté vers l'avant que leur comparse. Nemeth, plus gros, semble être un sérieux espoir de la franchise, qui l'a sélectionné en 41ème position (2ème ronde) du repêchage 2010. Depuis 2012, l'arrière suédois, d'origine hongroise, fait la navette entre Dallas et la formation LAH affiliée des Stars du Texas. Nul doute qu'à l’orée de la prochaine campagne, Nill et son équipe souhaiterons le voir saisir une bonne fois pour toutes sa place dans la hiérarchie LNH de l'organisation. Si ce n'était pas le cas, ils s'offrent par ailleurs des solutions de rechange solides et bon marché, bien que peu flamboyantes.

Et puis, il y a bien évidemment Jamie Oleksiak, 14ème choix du repêchage 2011, mais globalement dans l'incertitude quant à son avenir à Dallas. En effet, à l'instar de Nemeth, il n'a toujours pas réussi à s'imposer dans la grande ligue pour le moment, subissant lui aussi des passages à répétition en LAH. Joueur vu comme un défenseur complet au moment de sa sélection, combinant la puissance physique de ses 6'7" pour 260 livres à une vraie agilité doublée d'une belle qualité de passe. Malheureusement, celui qui était vu comme un joueur multidimensionnel à son arrivée a déçu, mais aura une opportunité de se racheter l'an prochain. Du moins, s'il n'est pas transigé... Enfin, n'oublions pas l'autre carte jeunesse de l'effectif, le finlandais de 22 ans Esa Lindell, auteur d'une belle saison 2015/16 avec les Stars du Texas (14 buts, 28 assistances pour 42 points en 72 recontres avec un différentiel positif de 6). Il serait cependant un choix audacieux.

Ruff saura-t-il s'arranger de cette nouvelle armada à la ligne bleue ? Une chose est certaine, Nill a clairement choisi de placer sa confiance en Hamhuis et Oduya comme leaders moraux d'un groupe qui sera techniquement dominé par le joyau John Klingberg. Si Johns, Nemeth ou Oleksiak sont des paris, des choix internes, ils pourront éventuellement donner raison à leur directeur général, au moment où celui-ci devrait apprécier l'espace disponible sur sa masse salariale qui coïncidera avec le début des négociations auprès de ses nombreux hommes en fin de contrat.

Nous vous rappelons également que la situation des gardiens est aussi dans la balance du côté de Dallas, avec un potentiel renfort en ligne de mire. Plus de précisions ici.

 Stars de Dallas - ( DAL )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 16e 7e 82 43 32 7 93 0.524 209 2.55 200 2.44
2017-2018 19e 10e 82 42 32 8 92 0.512 231 2.82 222 2.71
2016-2017 25e 11e 82 34 37 11 79 0.415 222 2.71 260 3.17

Jim Nill - Directeur général


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#108786

NashvilleFrance
@hockyaddict

Merci à toi l'ami !

5.Juillet.2016 - 18:08   
   +2  
#108785

hockyaddict
Voilà un article faisant état d'une belle rigueur de la part de son auteur! Un excellent portrait de l'effectif en défensive des Stars!

5.Juillet.2016 - 18:01   
   +2  

STARS DE DALLAS - 2019-2020

12 contrats à échéances au 2020-06-21.
6 joueurs autonomes au 2020-06-21.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Jim Nill



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Martin Hanzal 4,75$ M 2017-2020 JA
 [RW] - Valeri Nichushkin 2,95$ M 2018-2020 JAR
 [G] - Anton Khudobin 2,5$ M 2018-2020 JA
 [C] - Mattias Janmark 2,3$ M 2019-2020 JA
 [C] - Radek Faksa 2,2$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Corey Perry 1,5$ M 2019-2020 JA
 [D] - Andrej Sekera 1,5$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Roope Hintz 0,81$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Joel L'Esperance 0,72$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Dillon Heatherington 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gavin Bayreuther 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [G] - Landon Bow 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux