Fermer

Publié par Makaveli  -  17.Juillet.2015 - 13:24
2672  
 

Une année déterminante pour plusieurs hockeyeurs avec de bons potentiels

NHL.jpg
Photo par Benjamin Reed ©
The Hockey News : Jared Clinton rapporte que plusieurs joueurs avec des avenirs très prometteurs se font toujours attendre dans le circuit Bettman. Plus précisément, le journaliste dresse une liste de dix hockeyeurs qui devront absolument élever leur jeu d'un cran, sans quoi leur futur pourrait prendre des tournures inattendues.

Tomas Hertl, Sharks de San José:
Il a entamé sa carrière sur des chapeaux de roue, alors qu'il a rapidement fait une ascension parmi les meilleurs effectifs du club californien. Fort d'une saison recrue de 25 points, dont 15 buts, en 37 rencontres les attentes envers le jeune athlète de 21 ans étaient très grandes l'an dernier. Une sérieuse blessure au genou en 2014 a considérablement ralenti sa progression, aussi bien qu'il ait connu la fameuse guigne de la deuxième année. Dernièrement son nom a circulé sur le marché des échanges, mais il est encore tôt pour tirer la plogue dans son cas.

Alex Chiasson, Sénateurs d'Ottawa:
Acquis en retour de Jason Spezza, l'avant au grand gabarit était la pièce maitresse de cette transaction d'importance pour la formation canadienne. En cédant leur capitaine, un chapitre de l'histoire de la franchise s'est éteint. Il va sans dire les dirigeants attendaient beaucoup du montréalais considérant qu'il a fait flèche de tout bois avec les Stars de Dallas. Une saison décevante sur plusieurs aspects, Chiasson est en route vers un contrat d'une année avec l'organisation, puisqu'il a le titre d'agent libre avec restriction, à l'heure où ses lignes sont écrites.

Sven Baertschi, Canucks de Vancouver:
L'ancien choix de première ronde en 2011 n'a pas encore réussi à faire sa place dans le circuit Bettman, aussi bien que les Flames l'aient abandonné pour une sélection de deuxième tour pour le dernier repêchage. À la lumière des dernières informations, ses nouveaux patrons semblent avoir de beaux projets pour l'attaquant de 22 ans. Une place parmi les meilleurs hockeyeurs des Canucks semble lui être offerte. Maintenant, à lui de la saisir, puisqu'il pourrait s'agir de sa dernière chance. Depuis ses débuts, il a disputé 69 matchs récoltant 30 points.

Justin Schultz, Oilers d'Edmonton:
Les Oilers lui ont dernièrement consenti un contrat d'une saison dans le but d'évaluer son travail dans une structure mieux établie. Âgé de 25 ans, le défenseur aux excellentes qualités pourrait rapidement prendre la porte de sortie, s'il ne progresse pas de façon significative dans les prochains mois. Depuis son arrivée avec l'organisation, le jeu de Schultz s'est considérablement détérioré. À sa défense, il était au sein d'une brigade défensive très médiocre en plus de n'avoir aucun appui dans les filets. En 203 parties en carrière, il a amassé 91 points.

Jeff Skinner, Hurricanes de la Caroline:
Après avoir raflé le trophée Calder, remis à la meilleure recrue, la haute direction était persuadée de tenir entre ses mains un véritable joyau. Or, sa progression a été ralentie en grande partie à cause de graves blessures y compris des commotions cérébrales à répétition. Consécutivement, il a enchainé des saisons de 63, 44, 24, 54 et 31 points. Cette dernière année, son nom a circulé sur le marché des transactions, bien que plusieurs ont cru qu'il puisse plier bagage avant le début de la nouvelle campagne.

Nazem Kadri, Leafs de Toronto:
Le jeune attaquant contrôle sa destinée en ce moment, puisqu'il a tout récemment paraphé une entente d'une année avec l'organisation canadienne. Autrement dit, il s'agit d'une opportunité à saisir pour le centre de 24 ans. L'arrivée de Mike Babcock devrait lui permettre d'être utilisé à outrance dans plusieurs facettes de jeu. S'il faillit à ses responsabilités, les patrons des Leafs pourraient rapidement presser la gâchette en raison de son historique et de sa tendance à créer des vagues. Choix de première ronde en 2009, il devra rapidement faire sa marque avec la nouvelle direction, sans quoi il quittera la franchise.

Chris Stewart, Ducks d'Anaheim:
L'ailier de puissance a sans contredit tous les atouts pour être un patineur dominant dans le circuit Bettman. Malgré tout, son éthique de travail a été remise en question à de nombreuses occasions dans le passé. En résulte, un dernier essai avec les Ducks d'Anaheim, étant donné qu'il a conclu un pacte d'une saison, la semaine dernière. L'auteur de deux campagnes de 28 buts a arboré l'uniforme de trois équipes, lors des deux dernières années. Il sera sans aucun doute jumelé à l'une des deux premières unités offensives en compagnie de soit Ryan Getzlaf ou Ryan Kesler comme joueur de centre. Il devrait donc avoir toutes les opportunités du monde pour prouver qu'il peut jouer dans la LNH à un haut niveau.

Nail Yakupov, Oilers d'Edmonton:
Le talentueux hockeyeur russe a entamé sa carrière de brillante façon, alors qu'il a terminé sa saison recrue avec une récolte de 31 points en 48 affrontements. Depuis la dernière année, il a été sujet à de nombreuses spéculations d'échange. S'il ne s’établit pas rapidement comme un joueur de premier plan, les Oilers pourraient couper court avec l'athlète de 21 ans. En fin d'année, il semblait avoir retrouvé ses repères en compagnie du vétéran centre, Derek Roy. Son contrat favorable pourrait faire de lui une monnaie d'échange très intéressante pour Peter Chiarelli, s'il n'arrive pas à connaitre du succès tôt dans la saison.

Mikhail Grigorenko, l'Avalanche du Colorado:
L'énigmatique patineur russe retrouvera cette année son ancien entraineur junior, soit Patrick Roy. Alors que sa confiance fut en quelque sorte détruite avec les Sabres de Buffalo, l'avant de 21 ans pourra repartir sur de nouvelles bases avec une organisation prête à jouer dans la cour des grands. La sélection de première ronde dispose d'un arsenal complet, néanmoins son ardeur au travail a toujours été un sujet de conversation. Sous les ordres de Roy, cette mauvaise manie devrait être corrigée et par le fait même il pourrait être une excellente acquisition.

Cody Hodgson, Prédateurs de Nashville:
Il semble être dur à imaginer, mais Hodgson est âgé de seulement 25 ans et déjà il a vu son contrat être résilié par les Sabres de Buffalo. Le choix de première ronde (10e au total) par les Canucks n'a pas comblé les attentes placées en lui. Les Prédateurs devront lui donner toutes les chances du monde pour démontrer qu'il a l'étoffe d'un joueur de premier plan. À ce stade-ci, il n'a jamais franchi la barre des 44 points, à sa décharge il jouait pour une équipe pauvre en talent. Il va sans dire s'il ne trouve pas rapidement ses repères avec le club américain il pourrait devoir regarder vers d'autres avenues l'été prochain.




+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#97422

gcndoyon18
Nous pourrions rajouter Zach Kassian dans cette liste de joueurs, comme Hodgson, s'il ne montre pas une progression, surtout à Montréal, ça ne prendra pas de temps dans un club rempli de profondeur sur le 3e et 4e trio...

18.Juillet.2015 - 00:06   
   0  

Réseaux sociaux