Fermer

Publié par nhlhockey23  -  6.Mars.2013 - 09:59
2247  
 

Opinion : Gagner avec de la profondeur et des vétérans

MTL.jpg
Photo par Gosh@/flickr ©
J'ai remarqué, et je ne suis surement pas le seul, que les équipes avec du succès sont des équipes où il y a beaucoup de profondeur et de vétéran. Est-ce que cela veut dire que c'est la clé du succès et pas juste avoir des gars talentueux sans profondeur? Je crois bien que oui car les équipes qui gagnent la coupe Stanley ont plein de vétéran mais aussi toute une profondeur a l'attaque et une bonne défense mais ceci n'inclut pas les gardiens car chicago a bien gagner la coupe sans gardien, cependant ils avaient beaucoup de profondeur, une bonne défense et quelques vétérans. Biensur, il est important d'avoir un bon gardien de but mais les blackhawks ont prouvé qu'il étaient capable de gagner sans bon gardien. Ceci dit si on regarde le canadien qui ont toute une profondeur à l'attaque une moyenne défense, beaucoup de vétéran et un bon gardien sont ainsi capable de gagner des matchs. Je crois qu'il est important d'avoir beaucoup de profondeur car différent marqueur marque à chaque soir, il y a moins de pression sur les joueurs, tout le monde travaille en équipe et ça facilite les choses au niveau du salaire. Finalement aimer vous mieux gagner avec des crosby et malkin à gros salaire sans grosse pronfondeur ou comme les oilers avec des jeunes et ils perdent par manque d'expérience et de pronfondeur ou comme le canadien où tout le monde contribuent à la victoire?

0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#60717

CharleyCoss
Et on ne pourra jamais gagner comme les Pens avec des Crosby Malkin, pcq yen a seulement 2 dans le monde aussi dominant que eux..même si Stamkos donne pas sa place

6.Mars.2013 - 12:01   
   0  
#60716

CharleyCoss
La profondeur c'est important oui, mais il faut des joueurs de talent c clair ! tu gagne pas avec des plombiers même s'il donne leur 150 %. Et en passant, Carey Price est une vedette bien payé, Pacio c'est une bête, Subban bien correct ! Le fait que Pacio est Subban n'ont pas le status de vedette (même si il l'ont) est pcq le DG Bergevin leur a fait signer un beau contrat. Et Chicago qui gagne la coupe..il ont des vedettes en Kane Toews Hossa Keith...

6.Mars.2013 - 11:58   
   0  
#60710

M.a.x
C'est normal que les équipes qui ont plusieurs vétérans connaissent du succès cette année: C'est une saison écourtée. Une saison de 48 rencontres, ça veut dire qu'il faut que les gars soient 100% prêts dès le premier match. C'est comme une énorme course aux séries, du début à la fin. Le moindre point que tu échappes, que ce soit en prolongation ou en tirs de barrages, peut te coûter une place en séries à la fin du calendrier écourté. Un jeune qui arrive dans la ligue connait rarement du succès dès sa première saison, alors encore moins dès ses premiers matchs! Sur une saison complète, le jeune commencera par «s'apprivoiser» à son entourage, à apprendre les systèmes de l'équipe, à s'adapter à la rapidité de la LNH (du jamais vu pour des jeunes de 18-19 ans), à la fraction de seconde, à bien jouer défensivement. Aussi, durant certains matchs, particulièrement à sa première année, le jeune commettra des erreurs (qui parfois même, coûteront un but ou une victoire; souvenez-vous des fameux revirements de Subban l'année dernière) qui le feront apprendre, avec le temps. Évidemment, un vétéran n'a pas besoin de cette période d'adaptation. Si le vétéran suit bien son programme nutritionnel et s'entraîne adéquatement durant la saison estivale, il arrive 100% préparé au camp d'entraînement, avec des joueurs, des méthodes et un système qu'il connait déjà (à moins qu'il ait été échangé ou qu'il n'arrive via le marché UFA).

Dans une saison écourtée, les jeunes doivent apprendre, tout en connaissant du succès. Il est donc évident qu'une équipe qui compte sur beaucoup de vétérans a plus de chances d'être mieux préparée et de faire moins d'erreurs, mais remarquez que ce n'est pas vrai dans tous les cas. Prenez les Red Wings par exemple, qui font partie des formations les plus âgées de la ligue. Il frôlent le neuvième rang de l'Ouest actuellement, malgré la présence de plusieurs vétérans dans leur alignement.

À mon avis, «l'exemple à suivre» dans le circuit, en terme d'équipe parfaitement balancée, de A à Z, d'équipe qui est composée de jeunes, de jeunes vétérans et de vétérans, d'équipe où tout le monde contribue à la victoire à chaque soir, de joueurs capables de s'adapter à absolument tous les systèmes, c'est à mon avis les Blues de Saint-Louis.

- Un espoir de premier plan (Tarasenko)
- Plusieurs excellents espoirs secondaires (Schwartz, Grachev, Allen, Rattie, etc)
- Des jeunes vétérans (Backes, Oshie, Perron, C.Stewart, Berglund, D'Agostini, Sobotka, Pietrangelo, Shattenkirk, etc)
- Des vétérans (McDonald, Steen, Langengrunner, Nichol, Jackman, Polak, Redden, possiblement Arnott, etc)
- Un gardien de premier plan (Halak)
- Un solide gardien substitut (B.Elliot)
- Un homme fort (Reaves)
- Des attaquants talentueux ET complets (Backes, Oshie, C.Stewart, Tarasenko, etc).
- Un DG visionnaire (D.Armstrong)
- Un excellent entraîneur (Hitchcock)

Y'a pas de «vedette» comme telle à Saint-Louis (pas offensivement du moins, parce que défensivement, Pietrangelo est toute une «vedette»), mais tout le monde contribue à la victoire. Le système de Hitchcock s'est toujours joué avec les 5 joueurs sur la patinoire en mouvement. C'est pourquoi il connaissait si peu de succès vers la fin à Philadelphie et/ou à Colombus; parce que les joueurs ne se donnaient pas à 100% sur la patinoire. Hitchcock est de la vieille école, exactement comme Martin. Le hockey de la LNH selon lui, ça se base sur l'échec-avant et la contre-attaque. Les Blues attaquent rarement les premiers, mais se font rarement attaquer aussi; ils attendent une ouverture de l'adversaire et ils leur font payer. À part peut-être l'alignement des Bruins, vous verrez rarement un alignement aussi complet et balancé que celui des Blues de Saint-Louis:

Vladimir Tarasenko - David Backes - T.J. Oshie
Chris Stewart - Andy McDonald - David Perron
Alexander Steen - Jason Arnott - Patrick Berglund
Vladimir Sobotka - Scott Nichol - Jamie Langenbrunner (Jaden Schwartz, Ryan Reaves, Matt D'Agostini)

Barret Jackman - Alex Pietrangelo
Kris Russell - Kevin Shattenkirk
Roman Polak - Ian Cole (Wade Redden)

Jaroslav Halak
Brian Elliot

6.Mars.2013 - 11:35   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux