Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  16.Septembre.2017 - 12:04
2882 
 

Cinq nouveaux duos de cette année qui pourraient remplir le filet en cours de saison

NHL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Au cours de la saison estivale, de nombreux changements sont survenus au sein de plusieurs alignements affectant ainsi les deux premiers trios. Chez certains clubs, on affichera de tout nouveaux duos d'attaquants qui pourraient se révéler être assez impressionnants. Sonny Sachdeva, du réseau Sportsnet, illustre cinq nouveaux duos qui pourraient dominer cette saison. Nous porterons donc un regard sur ces nouvelles paires, qui risquent de faire le bonheur de leur organisation, mais aussi des nombreux poolers de salon.

Artemi Panarin et Alexander Wennberg (Columbus)

L'arrivée d'Artemi Panarin soulève de nombreuses questions quant à sa capacité de performer au même titre que lorsqu'il était jumelé à Patrick Kane. Le jeune russe possède un lot d'habiletés incroyable en terme de compteur naturel et le jumeler à un passeur de la trempe de Wennberg risque de fonctionner assez bien. L'an dernier, Wennberg a cumulé 59 points, dont 46 passes, alors que ses compagnons de trio étaient habituellement Cam Atkinson et Brandon Saad. Substituons Panarin à Saad et déjà, on peut considérer que Wennberg verra sa production augmenter et même si le Suédois n'est pas de la trempe de Patrick Kane, le duo Panarin/Wennberg risque tout de même d'être dans les plus dominants, s'ils demeurent ensemble.

Jonathan Drouin et Max Pacioretty (Montréal)

La vision de jeu incroyable de Jonathan Drouin servira grandement au marqueur naturel qu'est Max Pacioretty. Flanqué au centre du premier trio, Drouin sera la bougie d'allumage des Canadiens tant à forces égales qu'en avantage numérique. Le premier à en bénéficier risque d'être le capitaine du CH, qui tentera encore une fois d'outre-passer la marque des 30 buts pour la cinquième saison de suite. L'impact de Radulov l'an dernier a certes aidé à la production de «Patch», mais Drouin est tout autrement utile de par sa capacité d'être efficace dans les deux sens de la patinoire. Un aspect qui risque de libérer Pacioretty afin qu'il se concentre sur sa qualité première: marquer des buts.

Alexander Radulov et Tyler Seguin/Jamie Benn (Dallas)

Le trio au complet risque d'être intéressant à regarder. Un attaquant avec l'intensité de Radulov que l'on insère au sein d'un duo déjà équilibré en Benn et Seguin, cela risque de chauffer autour de la cage des gardiens. L'an dernier, le duo des Stars n'a pas connu la saison espérée, un peu à l'image de l'équipe. Ce regain d'énergie qu'apportera Radulov devrait revigorer ce premier trio des Stars, qui comprend maintenant un attaquant de puissance (Benn), un tireur d'élite (Seguin) et un attaquant d'énergie polyvalent (Radulov). Suffit maintenant pour Seguin et pour Benn de demeurer en santé, contrairement à l'an dernier.

Jordan Eberle et John Tavares (New York I.)

Le capitaine des Islanders exigeait des changements radicaux afin de rendre l'équipe plus dominante. On lui a donc fourni un attaquant de qualité en Jordan Eberle, qui s’essoufflait de plus en plus à Edmonton. Il sera maintenant intéressant de voir comment Eberle tirera son épingle du jeu en compagnie d'un joueur comme Tavares, puisqu'il n'avait pas été en mesure de s'imposer aux côtés de Connor McDavid. Le changement d'air risque de faire du bien à Eberle et Tavares espère grandement que cette nouvelle combinaison fonctionne. Le capitaine ne lui reste qu'une saison à son contrat et sa production devrait incidemment augmenter en raison de cela.

Ryan Strome et Connor McDavid (Edmonton)

Parlant de McDavid, nous l'ajoutons à ces duos qui risquent d'impressionner alors que Sachdeva ne l'avait pas inséré, préférant le duo de défenseurs composé de T.J Brodie et de Travis Hamonic. Le nouveau duo des Oilers risque d'avoir un plus grand impact qu'un duo de défenseurs à Calgary et c'est pour cela que l'on conclut ce billet avec le nouvel ami de McDavid.

Un peu à l'image d'Eberle, Ryan Strome nageait en eau trouble au sein des Islanders, qui ne semblaient pas vouloir lui donner sa chance. Maintenant, il aura le loisir de se joindre au meilleur joueur de la dernière saison chez les Oilers. Un changement radical, lui qui était employé sur les deux derniers trios d'une formation qui ne créait pas énormément d'offensive. La rapidité de Strome, combinée à celle de McDavid, risque d'être fort intéressante à regarder. Strome saura-t-il s'imposer dans son nouvel uniforme ?


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!