Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  5.Août.2017 - 13:39
4086 
 

À la loupe | Découvrez 22 joueurs qui devraient débarquer en LNH dès la prochaine saison

Les camps d'entraînement commenceront sous peu et ce sera l'occasion rêvée pour plusieurs joueurs d'épater leur dirigeant respectif. Certains joueurs au statut d'espoirs prometteurs tenteront de forcer la main afin d'effectuer leur entrée en scène dans le circuit, tandis que d'autres voudront prouver qu'ils méritent plus que cinq ou six matchs dans l'équipe cette saison. Dans ce billet, nous porterons un regard sur 22 joueurs qui risquent fort bien de s'installer à titre de recrues dans la LNH dès la saison prochaine.

Viktor Antipin (BUF)

Le défenseur russe de 24 ans s'amène en sol américain pour la première fois après avoir disputé l'étendue de sa jeune carrière en KHL. Au sein du Metallurg Magnitogorsk depuis 2008, Antipin traine avec lui la réputation d'être l'un des meilleurs arrières de la KHL. Cet été, il a signé un contrat d'une seule saison avec les Sabres de Buffalo. Il devrait apporter l'aide nécessaire dans la brigade défensive poreuse des Sabres.

L'an dernier: 6-18-24 en 59 matchs (KHL)

Alexander Nylander (BUF)

Le petit frère de William Nylander pourrait faire également ses débuts sur la grande scène dès cette saison. L'an dernier, il a connu une bonne première saison chez les professionnels alors qu'il avait toujours l'âge de s'aligner dans les rangs juniors. Alexander Nylander s'est également mérité un quatre matchs dans la LNH, lors desquels il n'a récolté qu'une passe. S'il ne s'établit pas de façon permanente au sein de l'équipe dès le début de la campagne, gageons qu'il sera le premier rappelé en cas de blessure.

L'an dernier: 10-18-28 en 64 matchs (LAH)

Charles Hudon (MTL)

Depuis au moins deux ans, les partisans du CH réclament la venue de Charles Hudon au sein de l'alignement principal. En effet, depuis son arrivée chez les professionnels, Hudon s'affiche comme la pièce angulaire du club-école des Canadiens en offensive et lors de ses deux rappels en haut, il a su se démarquer. Actuellement, Hudon peut largement s'insérer au sein du deuxième trio des Canadiens. La compétition risque toutefois d'être élevée puisqu'il luttera avec Michael McCarron et Nikita Scherbak. Hudon part cependant avec une longueur d'avance en raison de ses performances constantes depuis trois ans.

L'an dernier: 27-22-49 en 56 matchs (LAH)

Colin White (OTT)

Le choix de première ronde des Sénateurs en 2015 se fait attendre à Ottawa. Le produit issu du Boston College a effectué de courtes présences à Binghamton et à Ottawa l'an dernier immédiatement après sa saison universitaire. Cette année, Colin White pourrait décrocher une place au sein de l'alignement principal, mais ce ne sera pas sans difficulté. Actuellement, on retrouve Kyle Turris, Derrick Brassard, Jean-Gabriel Pageau et Zack Smith sur la ligne de centre des quatre trios. Une mutation à l'aile ou un début de saison dans la LAH pour White ? Ce sera à Guy Boucher d'en décider...

L'an dernier: 16-17-35 en 35 matchs (NCAA)

Thomas Chabot (OTT)

Un autre espoir des Sens qui est attendu au camp d'entrainement et ses performances tout au long de la saison dernière, particulièrement au championnat mondial junior, laisse croire qu'il devrait entamer la saison dans le grand club. Thomas Chabot a connu une saison phénoménale l'an dernier et il risque de faire la barbe à Fredrik Claesson et à Chris Wideman dans la hiérarchie des défenseurs à Ottawa. Qui plus est, la présence d'Erik Karlsson, Dion Phaneuf et nouvellement celle de Johnny Oduya permettra d'encadrer la venue du Beauceron de 20 ans.

L'an dernier: 10-35-45 en 34 matchs (LHJMQ)

Julien Gauthier (CAR)

On le décrit comme le meilleur prototype d'attaquant de puissance en terme de grosseur et de rapidité. Julien Gauthier pourrait grandement se servir de ces atouts avec les Hurricanes pour espérer se tailler une place. L'offensive des Canes ne regorge pas du tout de ce type de joueurs et c'est là que l'opportunité de voir l'attaquant de 19 ans faire ses débuts immédiatement. Une place de troisième trio pourrait largement convenir à Gauthier, qui devra toutefois impressionner au camp puisque les places demeurent tout de même limitées.

L'an dernier: 10-14-24 en 20 matchs (LHJMQ)

Valentin Zykov (CAR)

Si Gauthier ne réussit pas à saisir sa chance, Zykov devra redoubler d'efforts afin de graduer enfin vers le haut. L'attaquant de 22 ans semble bien progresser en LAH et il devra maintenant prouver qu'il est du calibre de la LNH. Repêché en deuxième ronde par les Kings en 2013, ce franc-tireur pourrait se jumeler très bien avec des fabricants de jeu comme Elias Lindholm ou Teuvo Terravainen.

L'an dernier: 16-18-34 en 66 matchs (LAH)

Nico Hischier (NJD)

Le tout premier choix au repêchage de cet été risque fort bien de se tailler une place dans l'alignement principale. Hischier, 18 ans, a connu toute qu'une saison junior l'an dernier et le virement jeunesse des Devils devrait lui faciliter la tâche. Cependant, rien n'est acquis dans son cas et advenant que les Devils décident qu'il doit poursuivre son développement ailleurs que dans la LNH pour cette saison, on ne devrait pas le revoir dans la LHJMQ, préférant retourner dans sa Suisse natale. Si l'organisation décide de l'accueillir, c'est une place sur les deux premiers trios qui l'attend assurément.

L'an dernier: 38-48-86 en 57 matchs (LHJMQ)

Michael Dal Colle (NYI)

À sa première saison professionnelle l'an dernier, Dal Colle a joué à la hauteur de son talent au sein du club-école des Islanders. Malgré tout, il ne fut pas rappelé, honneur qui fut donné à son coéquipier, Josh Ho-Sang. Cette saison, celui-ci risque de demeurer dans le grand club, ce qui indique que Dal Colle est le prochain sur la liste. Si le jeune attaquant de 21 ans ne décroche pas une place au sein de l'équipe en début de saison, il sera assurément le premier rappelé des mineurs. L'ajout de Jordan Eberle au sein de l'équipe risque malheureusement de ralentir son processus de graduation.

L'an dernier: 15-26-41 en 75 matchs (LAH)

Nolan Patrick (PHI)

Celui que l'on prédisait comme le tout premier choix cette saison s'est retrouvé sous la bannière des Flyers finalement, étant repêché deuxième. Une bénédiction ou un cadeau empoisonné en raison des blessures sérieuses qu'a subies l'attaquant de 18 ans ? Toutefois, il a le gabarit et les talents offensifs nécessaires pour entamer sa carrière LNH dès la saison prochaine. La compétition sera très féroce au sein des centres des Flyers avec Claude Giroux, Sean Couturier, Jori Lehtera, Valtteri Filppula et le jeune Michael Vecchione.

L'an dernier: 20-26-46 en 33 matchs (WHL)

Samuel Morin ou Rober Hagg (PHI)

La lutte à deux s'entamera dès l'ouverture du camp entre ces défenseurs qui aspirent enfin à un poste dans le grand club. Or, avec l'alignement actuel, il n'y a qu'une seule place à temps plein au sein de la brigade arrière. Deux défenseurs gauchers, l'un d'eux possède un gabarit impressionnant tandis que l'autre est considéré comme un défenseur qui bouge bien la rondelle. Ron Hextall pourrait décider de garder les deux, moyennant un système d'alternance. Toutefois, afin d'assurer la progression, ces défenseurs de 22 ans doivent voir de la glace, que ce soit dans la LNH ou dans la LAH. Nous devrons patienter au début de saison pour voir qui de Hagg ou de Morin endossera le gilet des Flyers pour la saison.

L'an dernier (Morin): 3-13-16 en 74 matchs (LAH)
L'an dernier (Hagg): 7-8-15 en 58 matchs (LAH)


Zach Aston-Reese (PIT)

La perte de Nick Bonino est un coup dur chez les champions de la Coupe Stanley, mais il fallait s'y attendre. Maintenant, que fera Jim Rutherford ? Se tourner vers le marché des joueurs autonomes ou procéder à une transaction ? Il se pourrait bien que ce ne soit aucune de ces réponses puisque la venue du finaliste au trophée Hobey-Baker pourrait bien régler le problème. Lors du camp des recrues, Aston-Reese a suffisamment impressionné pour que l'on commence à parler de lui comme le troisième centre de l'équipe l'an prochain. Qui plus est, si Matt Cullen se retire de la compétition, il devient clair comme de l'eau de roche que l'Américain a sa place.

L'an dernier: 31-32-63 en 38 matchs (NCAA)
L'an dernier: 3-5-8 en 10 matchs (LAH)


Jan Rutta (CHI)

Le défenseur de 27 ans en sera à ses premiers pas en sol américain et il se pourrait bien qu'il ne passe pas par la LAH dès ses débuts. En effet, la brigade défensive des Blackhawks a subi de lourdes pertes avec les départs de Niklas Hjalmarsson et de Trevor van Riemsdyk. Johnny Oduya n'étant également pas de retour, il se pourrait fort bien que Jan Rutta hérite d'une place dans le top 6. Le défenseur a passé sa carrière dans son pays, en République tchèque. Il était un joueur autonome hautement convoité sur le marché cet été.

L'an dernier: 8-24-32 en 46 matchs (Czech)

Nicolas Meloche (COL)

Le défenseur québécois pourra jouir du manque de profondeur en défensive chez l'Avalanche pour espérer se tailler une place dès la prochaine saison. Meloche a conclu sa carrière junior d'une belle façon et il sera intéressant de voir si Joe Sakic et ses acolytes lui donneront la chance de se faire valoir dans la LNH immédiatement. La lutte devrait se faire avec un autre défenseur de la hiérarchie...

L'an dernier: 16-31-47 en 61 matchs (LHJMQ)

Duncan Siemens (COL)

En voilà un qui devra mettre les bouchées doubles s'il ne veut pas se faire tasser par Meloche au prochain camp de l'Avalanche. Siemens, choix de première ronde du Colorado en 2011, n'impressionne pas du tout depuis son arrivée chez les professionnels. Il obtiendra probablement sa dernière chance de faire le club cette saison étant donné que son contrat vient à échéance à la fin de la campagne 2018. C'est donc pour cela qu'il risque de commencer la saison en haut, afin de voir ce qu'il peut offrir pour une toute dernière fois avant de jeter l'éponge dans son cas.

L'an dernier: 2-5-7 en 73 matchs (LAH)

Jack Roslovic (WIN)

Choisi en première ronde par les Jets en 2015, Roslovic montre de belles choses dans les mineurs et il ne serait pas étonnant de le voir commencer la saison sous l'uniforme de Winnipeg. Toutefois, l'alignement est jeune et on pourrait opter pour la patience dans le dossier du joueur de 20 ans. Il possède néanmoins les qualités offensives pour se débrouiller sur un troisième ou même un deuxième trio dans l'immédiat, mais voir plus de temps de jeu dans la LAH peut également être une option pour l'organisation des Jets envers son jeune joueur.

L'an dernier: 13-35-48 en 65 matchs (LAH)

Clayton Keller (ARZ)

Impressionnant au championnat mondial junior, Clayton Keller a fait tourner des têtes tout au long de sa saison l'an dernier. Rappelé pour trois rencontres après sa saison au Boston University, Keller a su se démarquer parmi les grands avec deux passes en trois matchs. Malgré la jeunesse qui règne au sein des Coyotes, il se pourrait que Keller dépasse quelques éléments actuels dans la hiérarchie des attaquants en Arizona. Celui-ci ne devrait pas retourner au Boston University malgré ses 19 ans. Logiquement, il ne quitterait pas une si grande organisation universitaire si c'est pour s'aligner dans la LAH...

L'an dernier: 21-24-45 en 31 matchs (H-East)

Spencer Foo (CAL)

L'un des agents libres les plus convoités du marché à décider de signer chez les Flames de Calgary. L'organisation est jeune, tout en comprenant un bon lot de vétérans au sein de l'alignement. L'attaquant de 23 ans sort tout droit de l’Union College après une excellente saison. Il devrait s'installer confortablement au sein du troisième trio pour entamer la saison et déjà, il semble surpasser Curtis Lazar chez les ailiers de l'organisation.

L'an dernier: 26-36-62 en 38 matchs (ECAC)

Brock Boeser (VAN)

Boeser risque d'être l'une des pierres angulaires du virement jeunesse à Vancouver en compagnie de Bo Horvat. Produit issu de l'Université du Dakota du Nord, il s'est joint aux Canucks en fin de saison et a cumulé cinq points, dont quatre buts, en neuf rencontres. Le choix de première ronde en 2015 pourrait s'installer sur un trio avec Horvat, question de préparer l'avenir du club. Une fois les frères Sedin partis, ce sera Boeser et Horvat qui guideront l'offensive et on se doit de les réunir dès la prochaine saison.

L'an dernier: 16-18-34 en 32 matchs (NCHC)

Thatcher Demko (VAN)

Demko est sans contredit le gardien d'avenir à Vancouver. Pour la prochaine saison, ce sera Jacob Markstrom et Anders Nilsson qui occuperont la cage chez les Canucks. Markstrom a prouvé dans le passé qu'il n'est pas en mesure de traîner un club. Du côté de Demko, on ne croit pas qu'il entamera la saison dans le grand club. Après une première saison complète dans la LAH l'an dernier, il tentera de prendre encore un peu d'expérience. À 21 ans, il est encore loin de l'âge moyen de la LNH pour endosser un rôle de gardien partant. Or, il a le talent pour entrer en scène plus tôt que prévu et advenant le cas que Markstrom et Nilsson ne font pas le travail, on pourrait fort bien voir Thatcher Demko dans le filet des Canucks cette saison.

L'an dernier: 2,68 (Moy) et 0,907 (Eff) en 45 matchs (LAH)

Vadim Shipachev (VEG)

L'attaquant tant convoité depuis quelques années fera officiellement son entrée dans la LNH et il sera du coup la tête d'affiche des Golden Knights de Las Vegas. Après une carrière entière dédiée à la KHL, Shipachev pourra démontrer l'étendue de son talent au sein de la meilleure ligue au monde, et ce, à 30 ans. Il patrouillera assurément le premier trio en compagnie de James Neal, un duo qui sera fort intéressant à regarder. Shipachev, un fabricant avec des mains du tonnerre, jumelé à Neal, un franc-tireur qui doit être bien entouré pour produire, les dirigeants de Vegas peuvent se frotter les mains de compter sur un duo comme cela à l'aube de leur existence.

L'an dernier: 26-50-76 en 50 matchs (KHL)

Note : À titre post-scriptum, nous ajoutons Charles McAvoy, jeune défenseur combien prometteur des Bruins de Boston. L'an dernier, il a laissé sa marque lors des séries d'après-saison en démontrant maturité et confiance pour un jeune de 19 ans. Il est considéré comme un sérieux candidat au Calder déjà.

L'an dernier: 5-21-26 en 38 matchs (H-East)


+1
  
Tags : Recrues LNH 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 6
#117171

mat.para
@Ketchup Sans rancune haha mais en effet il aurait du avoir son nom en gras ! Futur candidat au calder en plus ! Et merci :)

5.Août.2017 - 19:28   
   +1  
#117170

Ketchup
Alright !

désolé alors :)
j'avoue que peut-être, j'ai été influencé par les caractères gras ; n'ayant pas vu un :
Charlie McAvoy (BOS) en gras.

Mais cela est de ma faute sans aucun doute, sorry!

très bon article ceci dit en passant :)

5.Août.2017 - 19:14   
   0  
#117169

mat.para
@Ketchup L'article a été modifié dix minutes après sa publication, soit bien avant votre commentaire. C'est pourquoi je mentionne de bien lire les articles avant de critiquer. Le post scriptum a été rédigé après qu'un lecteur ait soulevé le point sur Facebook. Effectivement il a été oublié, je l'avoue. Vous pouvez consulter notre page Facebook pour vous en assurer.

5.Août.2017 - 18:44   
   0  
#117168

Ketchup
@mat.para

haha

Note : À titre post-scriptum,

tu l'as rajouté après que j'ai fait mon commentaire !
"post-scriptum" ^^


MERCI BEAUCOUP !!!

5.Août.2017 - 18:21   
   0  
#117164

mat.para
@Ketchup C'est important de bien lire...

5.Août.2017 - 16:20   
   +1  
#117163

Ketchup
lol no McAvoy ?

5.Août.2017 - 16:15   
   -2