Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  24.Avril.2017 - 11:59
2200 
 

Top 5 des gardiens libres lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes

TOP5.jpg
Photo par Harold Cecchetti ©
Les séries de la coupe Stanley sont maintenant rendues en 2e ronde après avoir vu les 2 dernières séries de l'Est se terminer hier à l'avantage des Sénateurs et des Capitals. C'est donc dire que 8 nouvelles équipes sont en vacances et doivent maintenant plancher sur la préparation de la saison morte afin d'améliorer leurs formations.

Bien que les gros mouvements surviennent normalement lors du repêchage amateur, il sera intéressant de voir quels joueurs seront disponibles chez les attaquants et chez les défenseurs. Plusieurs formations auront également besoin d'un bon gardien pour protéger leur filet et il y a quelques bons gardiens qui seront disponibles dès le 1er juillet.

5. Scott Darling (Chicago)

Le gardien substitut des Blackhawks de Chicago se retrouve dans ce top 5, car il y a lieu de penser qu'il pourrait se dénicher un poste de gardien #1 dès la saison prochaine. Darling seconde Corey Crawford depuis maintenant 3 saisons et il le fait très bien. Il a d'ailleurs prouvé qu'il pouvait jouer sous pression en 2015 quand les Hawks ont gagné la coupe, car en 1re ronde, Corey Crawford n'était pas l'ombre de lui-même face aux Prédateurs de Nashville.

Darling a pris le relais et a conduit la troupe de Joël Quenneville en 2e ronde avant que Crawford se ressaisisse. Depuis 3 ans, il maintient des chiffres dignes d'un gardien #1 et s'il revient comme second à Crawford, Stan Bowman devra le payer à sa juste valeur, car à 587 500$, il est clairement sous-payé pour les performances qu'il offre aux Hawks.

Comparables salariaux: Cam Talbot, Martin Jones, Petr Mrazek
Salaire projeté: 3 à 4.5 millions par saison

Scott Darling - (G) - CAR - [ 28 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 4,15$ M
2016-2017 0 0 0 0 0 0 0,588$ M
2016-2017 33 18 5 5 2 0.924 0,588$ M
2015-2016 30 12 8 4 1 0.915 0,588$ M


4. Steve Mason (Philadelphie)

On l'oubliait peut-être, mais Mason a déjà gagné le trophée Calder remis au meilleur joueur recru de la saison en 2009 lorsqu'il s'alignait pour les Blue Jackets de Columbus. C'est après que les problèmes ont commencé à survenir dans son cas forçant même les Jackets à abandonner sur son cas en l'envoyant à Philadelphie en 2013. Depuis, Mason connaît une carrière en dents de scie et cette année, il n'a pas connu une bonne saison.

C'est pourquoi Ron Hextall semble vouloir pencher vers la jeunesse devant son filet, car il a prolongé le contrat de Michal Neuvirth le 1er mars dernier tout en testant le jeune Anthony Stolarz à la fin de la saison. Il sera donc intéressant de voir si Hextall prolongera d'un an le duo Mason-Neuvirth ou s'il optera pour un duo Neuvirth-Stolarz pour donner de l'expérience à son jeune poulain de 23 ans. Mason n'est pas un mauvais gardien, mais lorsqu'il connaît des ratés, l'équipe pour lequel il joue doit s'assurer d'avoir un bon gardien substitut afin de combler ce manque.

Comparables salariaux: Eddie Lack, Robin Lehner, James Reimer
Salaire projeté: 2 à 3.5 millions par saison

Steve Mason - (G) - WPJ - [ 29 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 4,1$ M
2016-2017 58 26 21 8 3 0.908 4,1$ M
2015-2016 54 23 19 10 4 0.918 4,1$ M


3. Jonathan Bernier (Anaheim)

En voilà un qui se devait de connaître une bonne saison cette année, car son passage avec les Leafs ne s'est pas passé comme prévu. Le gardien originaire de Laval était promis à un bel avenir lorsque les Kings l'ont appelé sur le podium en 2006 au 11e rang au total du repêchage. Ayant joué dans l'ombre de Jonathan Quick pendant 4 saisons complètes, les Leafs lui ont donné l'occasion de démontrer les raisons pour lesquelles il fut repêché si haut, mais son parcours de 3 saisons avec les Maple Leafs fut parsemé d’embûche. Il n'a jamais pu avoir une moyenne en bas de 2.70, malgré un bon pourcentage d'efficacité, mais à sa défense, l'équipe devant lui n'était pas très reluisante.

Avec les Ducks, il a vu l'opportunité de démontrer qu'il peut bien jouer sur une base régulière et ses 21 victoires en 38 matchs le démontrent. Il est actuellement payé comme un gardien #1 avec un salaire de 4.15 millions par saison et il devra renégocier lorsque les Ducks auront terminé leur saison. Est-ce que Bob Murray décidera de garder Bernier? Si ce dernier demande autant en salaire, ce serait surprenant, ce qui laisse croire que le québécois devra accepter une diminution salariale à court terme ou aller voir ailleurs s'il aspire toujours à devenir #1 un jour.

À 28 ans, il n'est pas trop tard pour devenir ce qu'on attendait de lui et une équipe comme les Flames pourraient voir une opportunité de prendre un pari moyennement risqué avec l'acquisition du gardien québécois.

Comparables salariaux: Jake Allen, John Gibson, Cam Ward
Salaire projeté: 2.5 à 3.5 millions par saison

Jonathan Bernier - (G) - COL - [ 29 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 2,75$ M
2016-2017 42 21 7 4 2 0.915 4,15$ M
2015-2016 38 12 21 3 3 0.908 4,15$ M


2. Ryan Miller (Vancouver)

Il fut jadis l'un des meilleurs gardiens du circuit Bettman quand il s'alignait pour les Sabres de Buffalo et depuis, la carrière de Miller connaît un déclin considérable. C'est tout à fait normal, car à l'âge de 36 ans, ses meilleures années sont derrière lui.

Que feront les Canucks sans Miller? Ils doivent se trouver un gardien de but, car Miller et Markstrom seront libres comme l'air en juillet prochain, mais Miller pourrait décider de quitter l'organisation s'il désire toucher à la coupe Stanley avant la fin de sa carrière. Il termine un contrat de 3 ans qui lui rapportait 6 millions par saison et s'il ne prend pas sa retraite, il pourrait se tourner vers une équipe ayant besoin de stabilité devant le filet lorsque le #1 connaît des difficultés durant la saison. Il est 2e parce qu'il a été un bon gardien avec des équipes pas toujours bonnes devant lui et il pourrait rendre d'excellents services comme gardien substitut à une équipe possédant une bonne défensive.

Comparables salariaux: Eddie Lack, Thomas Greiss, Michal Neuvirth
Salaire projeté: 1.5 à 2.5 millions par saison

Ryan Miller - (G) - ANA - [ 37 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 2$ M
2016-2017 55 18 29 6 3 0.914 6$ M
2015-2016 51 17 24 9 1 0.916 6$ M


1. Ben Bishop (Tampa Bay/Los Angeles)

Personne ne sera surpris de voir le géant gardien figurer au 1er rang de ce palmarès. La surprise est plutôt survenue le 26 février dernier lorsqu'il fut acquis par les Kings de Los Angeles alors que Jonathan Quick était revenu en santé, peu de temps avant.

Son physique de 6 pieds 7 et 216 livres l'avantage grandement, ce qui lui a permis de maintenir d'excellentes statistiques lors de son passage à Tampa Bay. Il est passé bien près de soulever la coupe en 2015 s'il ne s'était pas blessé en cours de série, mais il est là son point faible. Bishop a rarement passé une saison sans blessures et c'est notamment ce qui pourrait faire hésiter un directeur général à lui offrir un gros contrat de longue durée. La dernière saison fut difficile mentalement pour lui, car il savait déjà que le Lightning ne voudrait plus de lui à la fin de la saison et ça ne l'a pas aidé statistiquement parlant.

Il aura l'occasion de repartir du bon pied dès la saison prochaine, car plusieurs équipes cogneront à sa porte pour lui offrir un contrat. Les Jets, les Flames, les Stars et même les Sabres pourraient se manifester afin d'améliorer la position de gardien de but. Il s'agira de surveiller vers quelle équipe Bishop veut se diriger et c'est pourquoi ce dossier sera surveillé de près cet été.

Comparables salariaux: Semyon Varlamov, Mike Smith, Antti Niemi
Salaire projeté: 5 à 6 millions par saison

Ben Bishop - (G) - DAL - [ 30 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 4,917$ M
2016-2017 7 2 3 2 0 0 5,95$ M
2016-2017 32 16 12 3 1 0.912 5,95$ M
2015-2016 61 35 21 4 6 0.926 5,95$ M


Mentions honorables

Plusieurs gardiens seront libres cette saison, mais la majorité d'entre eux sont des gardiens #2. On n'a qu'à penser à des joueurs comme:

Peter Budaj
(Los Angles/Tampa Bay)
Mike Condon
(Montréal/Pittsburgh/Ottawa)
Chad Johnson
(Calgary)
Brian Elliott
(Calgary)
Ondrej Pavelec
(Winnipeg)

Il y a également plusieurs gardiens sous contrat qui risque de changer d'adresse durant l'été comme Jaroslav Halak ou Marc-André Fleury, donc le marché des gardiens de but devrait être intéressant à suivre cet été.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#114521

jimmy.ferron
La valeur de Fleury et Halak remonte vue le niveau chez les gardiens qui son UFA, Bishop a pas connu une bonne saison mais sera la meilleur option quand même pour les Flyers, Buffalo et Flames.

Pour Halak j?espère qu'il sera échangé, il mérite pas la façon donc il a été traité et pourrait jouer plus ailleurs.

24.Avril.2017 - 19:44   
   -1