Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  14.Mars.2017 - 04:24
1282 
 

À la loupe | Brad Marchand, un candidat bien en selle pour le titre de joueur le plus utile

BOS.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, on ne peut ignorer les talents offensifs que démontre Brad Marchand depuis les dernières campagnes. Véritable pilier de l'attaque des Bruins, la petite peste en est à sa deuxième saison de suite à franchir le cap des 35 buts. Appuyé par son fidèle compagnon de trio, Patrice Bergeron, Marchand peut désormais être considéré comme un attaquant élite à travers le circuit Bettman. Sa moyenne de points par partie ne fait qu'augmenter depuis les dernières saisons, si bien qu'il rivalise maintenant avec Sidney Crosby et Connor McDavid pour l'obtention du premier rang des compteurs.

Une explosion bien placée

La récolte offensive de Brad Marchand a entamé la saison tout en douceur, mais de façon constante, obtenant une dizaine de point par mois en moyenne. Ce n'est qu'après les Fêtes, pendant le moment où les Bruins en avaient grandement besoin pour stabiliser sa place dans les séries, que Marchand a soudainement explosé. Jetons notre regard sur une courte analyse statistique de la production de l'attaquant de Boston depuis les Fêtes:

Janvier: 11-9-20 en 14 rencontres (1,43 points par partie)
Février: 7-8-15 en 10 rencontres (1,5 points par partie)
Mars: 7-1-8 en 6 rencontres (1,33 points par partie)

Au total depuis le début de la présente campagne, Marchand cumule 16 rencontres avec plus d'un point et de ce nombre, 14 ont eu lieu après les Fêtes. Son éclosion fulgurante s'est tenue au même moment que le réveil de Bergeron, qui joue beaucoup mieux en 2017 que lors de la portion 2016 de la campagne. Avec de telles statistiques, il ne fait nul doute que le nom de Marchand sera à considérer pour le trophée Hart, remis au joueur le plus utile. Or, s'il maintient le rythme et en observant le rendement récent de ses principaux rivaux, on peut observer que Marchand devient tranquillement l'un des favoris pour ce titre.

Une ascension simultanée au déclin de certains

Sans parler de léthargie, il semble que les principaux rivaux de Marchand au titre de meilleur compteur et de joueur le plus utile affichent une baisse de régime récemment. Une raison de plus d'affirmer que l'explosion de la production de Marchand arrive à bon point. Portons un regard sur le rendement statistique pour la portion 2017 de Sidney Crosby, Connor McDavid, Brent Burns et de Patrick Kane:

Sidney Crosby

Janvier: 2-12-14 en 11 rencontres (1,27 points par partie)
Février: 6-5-11 en 12 rencontres (0,92 point par partie)
Mars: 1-6-7 en 7 rencontres (1 point par partie)

Connor McDavid (Meneur actuel aux points)

Janvier: 3-13-16 en 14 rencontres (1,14 points par partie)
Février: 4-9-13 en 12 rencontres (1,08 points par partie)
Mars: 2-1-3 en 4 parties (0,75 point par partie)

Brent Burns

Janvier: 6-12-18 en 14 rencontres (1,28 points par partie)
Février: 6-7-13 en 11 rencontres (1,18 points par partie)
Mars:0-4-4 en 6 rencontres (0,66 point par partie)

Patrick Kane

Janvier: 4-8-12 en 13 rencontres (0,92 point par partie)
Février: 9-7-16 en 10 rencontres (1,6 points par partie)
Mars: 6-2-8 en 6 rencontres (1,33 points par partie)

Les candidats dans la course au Hart affichent tous une production en deçà de celle de Marchand, à l'exception de Patrick Kane. Toutefois, il reste encore un nombre considérable de parties et la course est très loin d'être terminée. Malgré la signature de son nouveau contrat en début de saison, Marchand ne semble pas dérougir du rythme qu'il s'est lui-même imposé depuis l'an dernier. Après tout, si l'on exclut la saison du lock-out, Marchand a toujours inscrit plus de 20 buts depuis son arrivée dans la LNH. Il en compte d'ailleurs 25 uniquement à ses 28 dernières joutes. Le surnom de «petite peste» collera-t-il encore bien longtemps à sa peau ? Peut-être, mais malgré que l'on critique son style de jeu frustrant en tant qu'adversaire, Marchand pourrait bien se retrouver avec plusieurs trophées individuels dans le bras cet été s'il maintient son rythme actuel de croisière.





Brad Marchand - (LW) - BOS - [ 29 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2017-2018 BOS 0 0 0 0 0 0 6,125$ M
2016-2017 BOS 80 39 46 85 1.06 19 4,5$ M
2015-2016 BOS 77 37 24 61 0.79 21 4,5$ M




+1
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#113860

Bruins17
Comme le dit Brian Wilde ...ces évident qu'on va le donner à Crosby voyons....comme à la dernière coupe du monde qui méritais le MVP Crosby ou Marchand ? Selon plusieurs Marchand aurais dû l'emporter mais ......

14.Mars.2017 - 08:06   
   0  

BRUINS DE BOSTON - 2017-2018

10 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Don Sweeney



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Zdeno Chara 4$ M 2014-2018 JA
 [G] - Anton Khudobin 1,2$ M 2016-2018 JA
 [C] - Riley Nash 0,9$ M 2016-2018 JA
 [LW] - Kenny Agostino 0,88$ M 2017-2018 JA
 [C] - Frank Vatrano 0,79$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Tim Schaller 0,78$ M 2017-2018 JA
 [D] - Paul Postma 0,73$ M 2017-2018 JA
 [C] - Austin Czarnik 0,68$ M 2017-2018 JAR
 [RW] - Jordan Szwarz 0,65$ M 2017-2018 JA
 [D] - Tommy Cross 0,65$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux