Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  12.Janvier.2017 - 13:45
990 
 

À la loupe l L'apport intéressant du tandem formé par Taylor Hall et P.A. Parenteau chez les Devils

NJD.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Le retour de Taylor Hall à Edmonton aura lieu ce soir, dans ce qui sera un match sous haute pression pour le nouveau visage de la concession du New Jersey. Au cours de la transaction polémique qui l'a envoyé du côté de Newark, les Oilers ont mis la main sur le défenseur Adam Larsson, aujourd'hui devenu une pièce importante dans la bonne séquence qui a porté les Albertains parmi l'élite de la Division Pacifique. Chez les Devils, la saison a pris à l'inverse une tournure désastreuse en décembre avec une terrible série de défaites, suivie par une blessure de Hall venue assombrir un peu plus le destin de la franchise. Désormais, l'équipe compte également sur une défensive amoindrie par la perte du capitaine Andy Greene, tandis que le gardien Cory Schneider se trouve toujours en plein doute, avec des statistiques en berne. Pourtant, les effets positifs de la transaction se sont déjà bien faits sentir depuis l'entame de la campagne 2016/17, notamment au niveau des performances réalisées par le partenaire de Hall sur le second trio, un certain Pierre-Alexandre Parenteau.

Mis de côté par John Hynes lors de la mauvaise passe des siens, le Québécois n'en reste pas moins un membre important du top-6 au New Jersey. Finisseur émérite, bon tireur, il est un ailier très efficace aux abords de la cage, le genre de joueur dont l'entraîneur américain ne peut guère se passer sur une longue durée. Avec une récolte de 12 buts et 6 passes jusqu'ici, Parenteau peut encore ambitionner d'atteindre les 40 points en fin de régulière, ce qui devrait de facto légitimer sa présence sur les deux premières lignes. Dans l'optique de tenir le meilleur rythme possible, l'ailier devra cependant parfaire son association avec ses deux partenaires de jeu, Travis Zajac et Taylor Hall. Ce dernier, devenu ces derniers mois le nouveau métronome des Devils, semble ainsi afficher une belle chimie avec le natif de Hull, ce qui paraît plutôt logique au vu de leurs profils respectifs. En ailier créateur et mobile, capable d'ouvrir des espaces pour ses équipiers, Hall parvient autant à distribuer le jeu qu'à générer des opportunités de marquer via ses nombreux tirs. À ses côtés, il est donc tout à fait logique que Parenteau se régale.

Aux abords du filet, sa connexion avec Taylor Hall s'avère ainsi particulièrement dangereuse, les deux joueurs se montrant tout à fait capables de coexister dans des petites zones, sans se gêner outre-mesure. Exemple avec cette action survenue lors du duel face aux Maple Leafs de Toronto, où les deux hommes, situés de chaque côté de la cage, vont parvenir à récupérer et à s'échanger le disque au nez et à la barbe des défenseurs adverses. Si, malheureusement pour eux, Hall n'est pas en mesure de rentrer son tir, la séquence est manifeste du danger que les deux hommes apportent dans l'enclave, surtout lorsque les Devils parviennent à mettre en place de longues phases de possession. Nouvel exemple ici avec ce but inscrit contre les Bruins de Boston, où Parenteau vient capter le rebond d'un tir de Taylor Hall, pour ensuite pousser le disque dans une cage déserte. Un filet qui exploite parfaitement le bon travail réalisé en amont par leurs partenaires en matière de circulation du disque.

Avec ce duo aux affaires, le New Jersey ne se contente donc pas d'amener du trafic devant la cage pour générer de simples déviations. L'apport des deux ailiers dans cette zone repose avant tout sur leur habileté technique, leur capacité à jouer dans un espace restreint, tout en utilisant au mieux leur vitesse d'exécution. Dans le camp adverse, la débauche d'activité créée par Hall et Parenteau est également matière à bénéficier à l'ensemble de leurs partenaires Sur ce but signé Adam Henrique par exemple, c'est toute la maestria de l'ancien Oiler, couplée à l'instinct de tireur du Québécois, qui va poser les bases de l'action permettant aux Devils de tromper Carey Price et la défense du CH.

Si leur ligne n'est pas dotée d'un solide échec avant, elle n'en garde pas moins une présence tout aussi asphyxiante sur les défenseurs ennemis, en partie grâce à la variation des moyens utilisés par le duo pour créer du danger en zone offensive. Prenons exemple sur cette réalisation de Hall face aux Canucks, cette fois-ci rendue possible par le gros travail de Parenteau qui va coup sur coup envoyer un bon lancer, puis récupérer une passe du numéro #9 derrière la cage avant d'y distribuer le jeu, pour finalement aller batailler dans l'enclave et permettre à son compère de canarder Markstrom à bout portant. Et c'est donc sans surprise que ces phases, lors desquelles le tandem se distingue par son énergie à la création, profitent également à leurs équipiers. Pour Travis Zajac, qui pivote actuellement ce trio, cela se traduit d'ailleurs par de très bonnes stats sur le plan des passes, avec 17 assistances accumulées depuis l'entame de la saison, soit le meilleur total chez les Devils (à égalité avec Damon Severson). Conscient des opportunités que lui procurent le style de Parenteau, Hall est cependant le premier à se féliciter de cette association :

« Il nous amène beaucoup de talent » a-t-il expliqué en novembre dernier à northjersey.com, « C'est un gars qui cherche toujours à faire jouer, mais on essaye aussi de le faire tirer, d'en produire plus. On dirait que notre ligne joue plutôt bien. On a eu droit à beaucoup de changements en début d'année, donc le fait d'avoir trouver une certaine constance ensemble est assez agréable. »

Pourtant, malgré ces nombreux points positifs, certains doutes subsistent encore sur la viabilité de l'association Hall-Parenteau. Logique, me direz-vous, lorsqu'on aborde le cas d'une équipe aussi mal classée que le New Jersey, postée au 15ème rang de l'Association de l'Est (40 pts). Il est vrai que les deux hommes, tout talentueux qu'ils soient, ne sont pas parvenus à maintenir l'équipe à flot dans les moments les plus difficiles. Défensivement, ils sont également très friables, leur impact dans leur propre territoire étant des plus réduits. Idem pour ce qui est de l'impact physique, très limité pour ce tandem, Parenteau et Hall se classant respectivement au 12ème et 16ème rang des mises en échec administrées chez les Devils (selon hockey-reference.com). En Ligue Nationale, ce genre de manques se paye très cher, d'autant plus que la brigade arrière des Devils est très très loin d'appartenir à l'élite du circuit Bettman. Qu'on le veuille ou non, nombreuses sont les offensives maîtrisées qui se construisent depuis la zone défensive, et quelques uns des meilleurs joueurs sur le plan des métriques de possession sont d'ailleurs réputés pour leur excellence des deux côtés de la patinoire (Patrice Bergeron, par exemple). Sur ce plan, on relèvera donc que Taylor Hall, l'un des avants les plus appréciés par la communauté des analytiques, enregistre une petite régression cette année, son Corsi de 50,5% le faisant retomber dans la moyenne, alors qu'il enregistrait encore un bon 52,5% l'an passé.

Auparavant célébré pour sa capacité à créer de nombreuses chances de marquer tout en évoluant dans une équipe relativement faible, Hall semble toujours en passe de le faire cette année, mais sur une base moins constante. Il faut également souligner le fait que, afin de voir son association avec Parenteau impacter durablement l'attaque des Devils, les deux joueurs doivent impérativement mettre une certaine intensité dans leur jeu, ce qui ne fut pas toujours le cas cette année si l'on s'arrête au cas du Québécois. Alors que ce soir, c'est l'armada de Connor McDavid qui se dresse de nouveau face à Hall et ses équipiers, nul doute que cette implication se devra d'être tangible si le New Jersey souhaite quitter le Rogers Place avec une victoire en poche.

Taylor Hall - (LW) - NJD - [ 25 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 NJD 49 14 26 40 0.82 -4 6$ M
2015-2016 EDM 82 26 39 65 0.79 -4 6$ M
2014-2015 EDM 53 14 24 38 0.72 3 6$ M


Pierre-Alexandre Parenteau - (RW) - NJD

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 NJD 57 13 13 26 0.46 -16 1,25$ M
2015-2016 TOR 77 20 21 41 0.53 0 1,3$ M
2014-2015 MTL 56 8 14 22 0.39 3 4$ M


Pierre-Alexandre Parenteau - (RW) - NJD

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 NJD 57 13 13 26 0.46 -16 1,25$ M
2015-2016 TOR 77 20 21 41 0.53 0 1,3$ M
2014-2015 MTL 56 8 14 22 0.39 3 4$ M

+1
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

DEVILS DU NEW JERSEY - 2016-2017

18 contrats à échéances au 2017-07-01.
6 joueurs autonomes au 2017-07-01.
12 joueurs autonomes avec restriction au 2017-07-01.
Dirigé par monsieur Ray Shero



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2016-2017

 [C] - Marc Savard 4,01$ M 2010-2017 JA
 [L] - Blake Pietila 1,33$ M 2015-2017 JAR
 [D] - Kyle Quincey 1,25$ M 2016-2017 JA
 [R] - Pierre-Alexandre Parenteau 1,25$ M 2016-2017 JA
 [C] - Jacob Josefson 1,1$ M 2016-2017 JAR
 [LW] - Miles Wood 0,93$ M 2016-2017 JAR
 [C] - Pavel Zacha 0,93$ M 2015-2017 JAR
 [RW] - Nick Lappin 0,84$ M 2016-2017 JAR
 [G] - Keith Kinkaid 0,73$ M 2015-2017 JA
 [R] - Beau Bennett 0,73$ M 2016-2017 JA
 [C] - Reid Boucher 0,72$ M 2016-2017 JAR
 [L] - Luke Gazdic 0,7$ M 2016-2017 JA
 [C] - Blake Coleman 0,68$ M 2015-2017 JAR
 [R] - Petr Straka 0,65$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Brandon Gormley 0,65$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Damon Severson 0,61$ M 2014-2017 JAR
 [RW] - Stefan Noesen 0,6$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Seth Helgeson 0,59$ M 2015-2017 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2016-2017

Début de la saison : 2016-10-12
Fin de la saison : 2017-04-09
Date limite des transactions : 0000-00-00
Début du marché des agents libres : 2017-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2016-2017

Plancher salarial : 54 $ M
Plafond salarial : 73 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux