Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  30.Décembre.2016 - 12:25
1221 
 

Chronique vintage | Plusieurs moments importants de l'histoire de la LNH en ce 30 décembre, dont une joute record pour le ''Magnifique''

NHL.jpg
Photo par 117Avenue ©
À pareille date, plusieurs événements marquants ont touché la LNH à travers les années, mais le moment le plus historique de tous est sans contredit la performance de Wayne Gretzky en 1981. Lors de cette joute entre les Oilers d'Edmonton et les Flyers de Philadelphie, le ''Magnifique'' inscrivait son nom dans le livre des records à tout jamais avec une performance monstre de cinq buts. Ce nombre total de buts était considéré comme normal pour le meilleur joueur de tous les temps, mais cette performance a permis à Gretzky d'éclipser les marques de Maurice Richard et de Mike Bossy en totalisant 50 buts en un faible cumulatif de 39 parties, l'ancienne marque étant de 50 en 50. Son dernier filet aura été inscrit dans une cage béante et les Oilers l'emportaient 7-5, devant une foule hystérique grâce aux prouesses de Gretzky. Cette saison-là, l'athlète canadien terminait la campagne avec 92 buts, un autre record qui ne devrait pas être battu de sitôt.

Un résumé des autres éphémérides du 30 décembre

John Kreiser, dans son billet sur le site officiel de la LNH, fait un tour d'horizon sur les moments marquants du 30 décembre sur différentes années. D'abord, les Kings de Los Angeles, en 1967, ouvraient leur nouvel amphithéâtre en Californie et devant une foule considérable de plus de 14 000 personnes, l'équipe hôte perdait la rencontre 2-0 aux mains des Flyers. Cette saison-là marquait le passage d'un gardien extraordinaire qui fit sa marque dans la LNH en Terry Sawchuck, qui ne passa qu'une seule saison avec les Kings à l'âge de 38 ans. Los Angeles avait terminé deuxième dans l'Ouest, alors que le circuit passait de six à douze clubs à partir de cette campagne-ci. Les Kings furent éliminés en quart de final lors des séries.

Ensuite, en 1967, c'était au tour de Frank Udvari de marquer l'histoire de la ligue nationale. Ce nom demeure plutôt inconnu puisque Udvari était un arbitre et cette année-là, il devenait le plus vieil homme zébré à officier un match de la LNH à l'âge de 55 ans. 12 ans après avoir revêtit le gilet ligné pour la dernière fois, Udvari était devenu superviseur, mais une blessure impromptue d'un officiel lors de la rencontre opposant les Islanders aux Flames d'Atlanta le force à venir en remplacement de l'arbitre blessé. Fait cocasse de cette histoire: Udvari emprunte une paire de patins à Bryan Trottier, des Islanders, et celui-ci, pendant la rencontre, s'est fait refuser un but par ce même officiel. On ne peut remettre en doute l'impartialité d'Udvari dans ce cas.

En 1989, une remontée spectaculaire met le feu au Maple Leafs Garden alors que l'équipe chérie de Toronto tirait de l'arrière 6-1 contre les Bruins avant la fin de la deuxième période. Les Leafs l'ont finalement emporté 7-6 grâce au but gagnant de Wendel Clark, éclipsant ainsi une lourde séquence de défaites de sept rencontres. Les Leafs alignaient plusieurs joueurs connus dans ses rangs dont Vincent Damphousse, Gary Leeman et Ed Olczyk, mieux connus pour ses commentaires à NBC et pour ses apparitions dans les jeux NHL par EAsports. Avec une fiche de 0,500, les Leafs accèdent tout de même aux séries d'après-saison et se font éliminer en demi-finale par les Blues de St-Louis.

En 1999, le légendaire joueur à la chevelure bouclée atteignait son sommet en carrière en terme de points dans la même rencontre. En effet, Jaromir Jagr inscrivait sept points chez les Penguins dans une victoire de 9-2 contre les Islanders. Il en était à son sixième tour du chapeau à l'époque. Qui aurait pensé, à cette époque, que l'attaquant sillonnerait les patinoires du circuit Bettman encore en 2016-2017 ? Au côté d'Alex Kovalev, Robert Lang et Martin Straka, Jagr était vraiment à son meilleur pendant ces quelques saisons, cumulant 96 points en 63 rencontres. Il sortait également d'une saison de 127 points l'année précédente et il s'imposait comme l'un des meilleurs attaquants de la franchise, puisque Mario Lemieux s'était déjà retiré pour la première fois de l'action.

Enfin, c'est le 30 décembre 2006 que Martin Brodeur bat le record du plus grand nombre de blanchissages avec la même équipe avec un impressionnant total de 86. Un record parmi une panoplie d'autres dans la carrière du gardien québécois. Il surpassait donc la marque de 85 établie par Terry Sawchuk, lui qui avait accumulé ses blanchissages chez les Red Wings de Détroit. Cette année-là, les Devils s'inclinaient en demi-finale contre les Sénateurs d'Ottawa et Zach Parise, de même que Travis Zajac, en étaient à leurs premiers milles avec la franchise du New Jersey. D'ailleurs, les Sénateurs s'étaient rendus jusqu'à la Coupe Stanley en 2006, pour s'avouer vaincus par les Ducks d'Anaheim.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!