Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  25.Décembre.2016 - 03:11
3314 
 

Déceptions? Surprises? Quel est notre bilan de la saison 2016-2017 jusqu'ici?

NHL.jpg
Photo par Connor Mah ©
L'année 2016 tire à sa fin et le premier tiers de la saison est déjà complété. Avec un horaire plus chargé en raison de la présentation de la Coupe du monde, les partisans sont choyés au niveau de la qualité de hockey qu'on nous offre jusqu'à maintenant. La ligue prend un virage jeunesse, avec Auston Matthews et Patrik Laine en tête d'affiche chez les recrues. Sans oublier Zach Werenski, la cuvée 2016-2017 des recrues est très prometteuse et la course au prestigieux trophée Calder sera intéressante jusqu'à la toute fin. Malgré ce virage jeunesse impressionnant, on constate toutefois que les joueurs trônant en tête de liste dans la LNH répondent largement aux attentes année après année.

Volet individuel: beaucoup de visages connus, mais certains s'invitent

Si Connor McDavid se présente au sommet des pointeurs du circuit Bettman, il est suivi de bien près par plusieurs joueurs établis. Outre Malkin et Crosby, qui connaissent tous deux une saison du tonnerre, on retrouve Vladimir Tarasenko, Artemi Panarin, Jakub Voracek, Tyler Seguin, Patrick Kane et Phil Kessel suivent de près dans le top 10 du circuit. Toutefois, il semble qu'un petit nouveau se soit invité dans la course cette saison. En effet, Cam Atkinson connait un début de saison au-delà des attentes chez les Blue Jackets, tout comme son équipe d'ailleurs. L'attaquant cumule 35 points jusqu'ici et bien malins ceux qui l'ont sélectionné dans leur ''pool'' annuel. Un autre qui surprend cette année et il s'agit de l'attaquant des Bruins, David Pastrnak. Après avoir été renvoyé dans la LAH l'an dernier dû aux mauvaises performances, l'attaquant a répondu par la bouche de son bâton cette saison alors qu'il se situe au quatrième rang de la ligue au niveau des buts. Toutefois, les nombreuses blessures qui l'ont tenu à l'écart pour quelques rencontres cette saison soulèvent des questionnements quant à sa capacité à demeurer en santé.

Du côté des gardiens, on ne peut dire qui gagnerait le Vézina jusqu'ici. Devan Dubnyk et Sergei Bobrovsky sont clairement en tête de liste pour l'obtention du trophée, suivi de près par Carey Price et par Tuukka Rask. Les longues séries de victoires du Wild et des Jackets ne sont pas dues au hasard, puisque ces deux équipes sont clairement guidées par les performances incroyables de leur cerbère. Néanmoins, la saison est jeune et les gardiens peuvent accumuler une certaine fatigue avec le surplus de travail. Dubnyk et Bobrovsky ont vu énormément d'action jusqu'ici et tout porte à croire qu'ils verront un peu plus de congés en janvier pour ensuite revenir à la charge pour la course aux séries.

Surprise-déceptions

Comme mentionné plus haut, les performances des Blue Jackets ont de quoi étonner tous partisans de hockey. D'un club incapable de compter des buts l'an dernier à une offensive terrorisante cette saison, le travail de John Tortorella est indéniable à Columbus. Jusqu'ici, trois clubs ont vécu de longues séquences de victoires: les Jackets, les Flyers et le Wild. Les deux premières équipes mentionnées sont dans la même division, avec les Capitals, les Penguins et les Rangers. Cette division la plus puissante de la ligue, connaîtra une très belle course aux séries avec toutes ces équipes ultra-performantes.

Au niveau des surprises, on peut également mettre les Hurricanes dans cette catégorie. Souvent méprisé, l'équipe de la Caroline affiche un beau dossier de 16-11-7 et se situe en plein dans la course pour les places de meilleurs deuxièmes. Jeff Skinner semble en pleine possession de ses moyens de même que Victor Rask de que Cam Ward. On peut en dire autant des Flames, dans l'Association de l'Ouest, qui après un début de saison lamentable, ils ont su remonter la pente et affiche présentement un dossier de 18-16-2. Actuellement, la troupe de Glen Gulutzan accède aux séries, mais seront-ils en mesure de maintenir la cadence ? Sean Monahan et Johnny Gaudreau semblent s'être ajustés au style de jeu du nouvel entraîneur et leur production offensive est en croissance depuis quelques semaines. Et que dire des performances de Chad Johnson ? Présentement, il commet un vol en plein jour pour le poste de gardien partant au profit de Brian Elliott.

Enfin, on peut considérer que les Kings sont très surprenants même sans les services de Jonathan Quick. Un dossier de 17-13-4 les place au premier rang des meilleurs deuxième, une position qui a rapporté gros pour la franchise de Los Angeles. La défensive est la clé de cette équipe, ce qui rend un sérieux coup de pouce à Peter Budaj, efficace en l'absence de Quick. Outre Jeff Carter, l'offensive éprouve cependant quelques ratés, mais il ne faut pas s'inquiéter avec Anze Kopitar ou avec Tyler Toffoli. En effet, ces deux joueurs ont l'habitude de débloquer après les Fêtes, connaissant des productions démesurées entre la première demi-saison et la dernière portion de l'année.

Au niveau des déceptions, on peut clairement mettre les Islanders de New York dans cette catégorie. Après une saison de 100 points l'an dernier, la troupe de Jack Capuano peine à accumuler les victoires cette saison. Un système à trois gardiens qui ne fait clairement pas l'unanimité et une offensive anémique rend la situation des Islanders assez précaire. Sans même avoir de joueurs blessés en importance, les Islanders creusent actuellement leur propre tombe. Il faut croire que de se débarrasser de Kyle Okposon et de Frans Nielsen n'aura pas servi à l'offensive, d'autant plus qu'Andrew Ladd déçoit énormément. Un changement est demandé à New York et il sera intéressant de voir comment Garth Snow réagira devant les échecs de son club.

Ensuite, on observe deux équipes décevantes bien malgré eux en raison des nombreuses blessures qui frappent ces clubs. Les Stars de Dallas et le Lightning de Tampa Bay sont deux équipes qui, logiquement, devraient avoir leur place en série. Or, si les séries commençaient demain, aucune de ces deux franchises n'y serait. Le Lightning a perdu les services de Stamkos, Kucherov, Bishop et Drouin entre autre. De quoi affecter une offensive au grand complet. Du côté des Stars, Sharp et Hudler sont encore aux prises avec des blessures et le manque de profondeur dans les buts vient faire mal à l'équipe. Jamie Benn devra contribuer encore plus s'il veut voir son équipe en séries.

L'Avalanche du Colorado est une déception en soi depuis deux ans, mais l'organisation touchera-t-elle le fond du barri cette saison ? Bon dernier de la ligue, le changement d'entraîneur n'aura pas eu l'effet escompté et le pauvre Jared Bednar semble complètement dépassé par les événements. Offensive anémique et défensive médiocre, voilà comment on pourrait évaluer le rendement de cette équipe jusqu'ici. Joe Sakic devra certainement bouger si le club ne se replace pas en janvier. Une vente de feu à prévoir ? Possible, car Sakic ne peut en rester là, les bras croisés, à regarder son club périr. Malheureusement, l'Avalanche sera à surveiller pour le restant de la saison, mais certainement pas pour ses performances sur la patinoire.

Toujours dans la course

Les Maple Leafs connaissent de bons moments avec Frederik Andersen qui est redevenu le gardien que l'on a connu à Anaheim, avec une défensive beaucoup moins bonne cette fois. Toutefois, le club se situe en milieu de peloton et les décisions seront difficiles à prendre d'ici la fin de l'année. Tenteront-ils d'améliorer le club immédiatement pour assurer une présence en séries cette saison ? Démonteront-ils plus de patience en tentant d'échanger James van Riemsdyk dans le but d'obtenir un défenseur de premier plan ? Lou Lamoriello se grattera la tête d'ici la date limite des transactions et il sera intéressant de surveiller les décisions qui seront prises.

Du côté de Winnipeg, le club possède certainement les éléments pour se tailler une place en séries, à l'exception d'un seul: le gardien. Connor Hellebuyck est jeune, inexpérimenté, mais combien bourré de talent. Toutefois, pour une course aux séries, il représente le maillon faible de l'organisation. Tenteront-ils leur chance avec Marc-André Fleury ? Un scénario possible, mais combien coûteux. La chance en vaut-elle la chandelle ? Les Jets sont présentement dans une situation semblable à celle des Leafs, mais il serait plaisant de voir un joueur comme Patrik Laine dans une situation de séries éliminatoires.

Présentement, le dessin final du tableau est très, mais très loin d'être dessiné, car encore quatre à cinq équipes peuvent se classer autant dans l'Est que dans l'Ouest. Avec une telle parité, le marché des transactions risque de créer une surenchère pour les joueurs de type location et les équipes devront certainement payer le prix fort pour acquérir les services d'un joueur de premier plan. Toutefois, les partisans de nationalité canadienne peuvent se consoler: quatre équipes sont dans la course et le scénario des équipes canadiennes sera différent de l'an dernier. Logiquement, Edmonton et Montréal devraient se classer s'ils maintiennent le cap. Ottawa et Calgary devront se battre pour leur place, mais on espère qu'ils seront présents. Par contre, gageons que les surprises pourraient être de taille pour la deuxième portion de la saison.

+3
  
Tags : Bilan LNH 2016 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#111785

mat.para
D'accord avec toi pour la Floride, car l'équipe vit un peu le même genre de saison que les Stars en terme de blessures et avec leur saison de l'an dernier, les attentes étaient élevées. Ceux-ci n'ont pas été atteintes pour le moment.

Pour Détroit, une saison plus difficile était à prévoir en raison de la pauvre défensive. Ce qui fait que leur rendement n'est pas décevant, mais attendu. Howard a sauvé les meubles plus d'une fois, une chance. À suivre après les Fêtes ...

26.Décembre.2016 - 03:17   
   0  
#111784

Djbigkane
Dans les déception on peu ajouté facilement la Floride, ainsi que Détroit.

Et Tampa Bay est a 3 point d'une place en série malgré leur nombre élevé de blessé a des joueurs clé avec 1 match en main sur les Bruins.

La Caroline sont a eux aussi a 3 points mais avec 3 matchs en main.

Toronto eux sont a 5 points tant qu'a eux et avec 3 matchs en main.

Les Bruins et les Flyers ont le plus de matchs de jouer dans l'Est et les Bruins se retrouve dans une situation qui a 3 clubs qui leur poussent dans le dos. Rien n'est garentie pour eux.

Et jusqu'à maintenant 7 des 10 première équipes au classement général sont dans l'Est.

Et les 3 pires formations sont dans l'Ouest.

26.Décembre.2016 - 03:05   
   +1