Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  3.Décembre.2016 - 20:01
1108 
 

En bonne compagnie, Michael Frolik s'impose comme le meilleur pointeur des Flames

CGY.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Avec deux victoires de suite, les Flames semblent reprendre des couleurs depuis peu, et ce malgré la blessure de Johnny Gaudreau, sur le flanc pour encore quelques jours. En son absence, les hommes de Glen Gulutzan ont cependant pu compter sur un premier trio en grande forme, emmené par l'ailier tchèque Michael Frolik, meilleur pointeur de Calgary cette saison (15 unités, dont 6 buts et 9 assistances). Aligné aux côtés de la recrue Matthew Tkachuk et du centre Mikael Backlund (11 points chacun), l'ancien joueur des Jets s'avère, au fil de cette entame de campagne, être le membre le plus régulier de l'escouade albertaine devenant, de fait, un véritable métronome pour les siens...

Michael Frolik, c'est avant tout un style bien particulier qui lui a permis, année après année, de s'imposer comme un pur avant de top-6 à travers la LNH. Passeur hors pair, le Tchèque n'a pas son pareil pour orienter le jeu de façon subtile, et ainsi faire les affaires de ses partenaires de jeu, qu'il contribue à faire briller. Doté d'un très bon sens du placement, il sait également dans quelle zone se poster afin d'exploiter les rebonds, tout en étant toujours capable de se démarquer des défenseurs adverses. Une intelligence de jeu qui compense ainsi son manque de robustesse, Frolik ne faisant pas partie de ces ailiers qui s'éclatent le long des bandes. De même, s'il se rend dans l'enclave, c'est moins pour batailler les arrières ennemis et y être un point d'ancrage que pour tenter d'y décocher une bonne passe à destination d'un équipier. C'est l'ensemble de ces éléments, ainsi que sa qualité de patinage, qui lui permettent d'exceller en toute logique sur le plan des indicateurs de possession, le Corsi de notre homme culminant pour l'heure à 54,5% depuis la reprise des hostilités.

Michael Frolik - (C) - CGY - [ 29 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 CGY 61 13 20 33 0.54 7 4,3$ M
2015-2016 CGY 64 15 17 32 0.5 1 4,3$ M
2014-2015 WPJ 82 19 23 42 0.51 1 3,3$ M


Un leader bien entouré

Qu'on se le dise, après une campagne 2015/16 légèrement décevante avec une récolte de 32 points (alors qu'il en avait accumulé 42 lors de ses deux saisons précédentes à Winnipeg), Michael Frolik est cette fois-ci lancé pour dominer la hiérarchie des Flames sur le plan comptable. À ses côtés, Tkachuk et Backlund surfent sur la vague en apportant tous deux leurs qualités respectives, qui offrent au premier trio de Calgary une machinerie bien huilée à forces égales. Exemple avec ce but du jeune américain inscrit lors d'un match datant du 3 novembre dernier face aux Sharks (3-2), où les trois compères sont impliqués. Tout d'abord, Tkachuk et Backlund travaillent à la remontée du disque, faisant parler leur vitesse et leur solidité pour serpenter entre les joueurs de San José. La rondelle arrive ensuite sur Frolik qui, plein de lucidité, parvient à délivrer une superbe passe au fils de Keith, posté de l'autre côté de la patinoire. Dans la foulée, le joueur recrue, en bon travailleur aux abords de la cage (et profitant au passage du laxisme de Brent Burns...), élimine brillamment Martin Jones pour faire vibrer les cordages.

Matthew Tkachuk - (LW) - CGY - [ 19 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 CGY 57 11 28 39 0.68 11 0,925$ M


Symptomatique de la chimie qui caractérise cette ligne, cet enchaînement est un concentré du style que les Flames tentent de développer sous Gulutzan : un mélange de vitesse, d'audace et de Q.I hockey. Trop souvent ces efforts louables sont ternis par le déséquilibre entre l'attaque et la défense, un mal qui ronge Calgary depuis plusieurs années maintenant. Pour l'endiguer, l'entraîneur albertain a récemment décidé de fermer davantage le jeu des siens, comme lors de la victoire survenue cette semaine face aux Leafs (3-0), où les Flames se sont appuyés sur leur avance rapide en demeurant assez repliés sur leur propre territoire. Dans ce contexte, l'efficacité sur les transitions revêt une réelle d'importance, et la vitesse d'exécution du premier trio s'en trouve encore plus mise en valeur.

Mikael Backlund - (C) - CGY - [ 27 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 CGY 61 18 25 43 0.7 8 3,575$ M
2015-2016 CGY 82 21 26 47 0.57 10 3,575$ M
2014-2015 CGY 52 10 17 27 0.52 3 1,5$ M


De fait, Michael Frolik se sait bien entouré et n'hésite pas à le faire savoir. Dans un papier de Wes Gilbertson pour le Calgary Herald, le Tchèque revient ainsi sur la bonne entente qui règne sur son trio :

« Sur notre ligne, la chimie a simplement opéré. Je pense qu'avec ''Chucky'' et ''Backs'', ça c'est bien passé récemment. […] Évidemment, le hockey c'est parfois comme ça, il y a des hauts et des bas. Je crois que pour l'instant tout va au mieux pour nous trois, mais il ne faut jamais simplement s'en satisfaire. »

Si le peuple de Calgary a pris un sérieux coup sur la tête alors que l'espoir de participer aux séries a été sérieusement mis à mal à l'aune d'un début de saison décevant, Frolik et ses deux partenaires sont de ceux qui permettent aux partisans des Flames d'y croire encore. Pour Glen Gulutzan, les malheurs qui ont pu affligé son groupe sont ainsi contrastés par l'émergence de ces éléments qui font de la formation albertaine une équipe intéressante à défaut d'être irréprochable. Qualifié de « couteau suisse » par Brad Treliving lors de son arrivée dans l'Alberta, Michael Frolik donne ainsi la pleine mesure de son talent cette saison, exploitant sans peine ses remarquables qualités offensives. À lui, maintenant, d'emmener l'ensemble du groupe dans son sillage, en attendant le retour du tout-puissant Johnny Gaudreau.

 Flames de Calgary - ( CGY )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2016-2017 18e 8e 61 31 26 4 66 0.508 159 2.61 172 2.82
2015-2016 26e 12e 82 35 40 7 77 0.427 229 2.79 257 3.13
2014-2015 16e 8e 82 45 30 7 97 0.549 237 2.89 213 2.6

Brad Treliving - Directeur général


+2
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

FLAMES DE CALGARY - 2016-2017

17 contrats à échéances au 2017-07-01.
8 joueurs autonomes au 2017-07-01.
9 joueurs autonomes avec restriction au 2017-07-01.
Dirigé par monsieur Brad Treliving



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2016-2017

 [D] - Dennis Wideman 5,25$ M 2012-2017 JA
 [D] - Michael Stone 4$ M 2016-2017 JA
 [D] - Ladislav Smid 3,5$ M 2013-2017 JA
 [D] - Deryk Engelland 2,9$ M 2014-2017 JA
 [G] - Brian Elliott 2,5$ M 2014-2017 JA
 [G] - Chad Johnson 1,7$ M 2016-2017 JA
 [L] - Brandon Bollig 1,25$ M 2014-2017 JA
 [LW] - Kris Versteeg 0,95$ M 2016-2017 JA
 [D] - Oliver Kylington 0,93$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Emile Poirier 0,93$ M 2014-2017 JAR
 [C] - Mark Jankowski 0,93$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Jyrki Jokipakka 0,9$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Michael Ferland 0,83$ M 2015-2017 JAR
 [R] - Alex Chiasson 0,8$ M 2016-2017 JAR
 [R] - Linden Vey 0,7$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Brett Kulak 0,66$ M 2014-2017 JAR
 [D] - Tyler Wotherspoon 0,63$ M 2016-2017 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2016-2017

Début de la saison : 2016-10-12
Fin de la saison : 2017-04-09
Date limite des transactions : 0000-00-00
Début du marché des agents libres : 2017-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2016-2017

Plancher salarial : 54 $ M
Plafond salarial : 73 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux