Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  3.Décembre.2016 - 11:06
4985 
 

Chronique vintage | Avec Alexander Radulov chez le Canadien, que sont devenus ses coéquipiers des Remparts lors de l'année ponctuée par la Coupe Memorial?

LHJMQ.jpg
Photo par davidgsteadman ©
De cette glorieuse année des Remparts de Québec, seul Alexander Radulov et Marc-Édouard Vlasic agissent encore dans la LNH. Malgré une longue absence au profit de la KHL, ''Radu'' a été signé à l'été par le Canadien, mais c'est à Québec que le Russe a remporté l'un des plus prestigieux trophées junior en Amérique, soit la Coupe Memorial. Sous les ordres de Patrick Roy, venu en relève à Éric Lavigne après cinq rencontres, l'édition 2005-2006 des Remparts s'étaient inclinés en finale de la Coupe du Président, mais comme les champions étaient également les hôtes (Wildcats de Moncton) de ce tournoi, les Remparts accédaient quand même au tournoi regroupant les quatre meilleurs clubs junior de la CHL. Près de dix ans après cette ultime conquête, que sont devenus les anciens coéquipiers d'Alexander Radulov ?

Angelo Esposito (39-59-98pts)

L'attaquant montréalais en était à sa première saison dans la LHJMQ et quoi de mieux que d'être jumelé à Radulov pour gonfler sa production offensive. Ayant refusé de se joindre à un club de la LHJMQ, ce sont les Remparts qui ont su convaincre ce jeune joueur prometteur. Recrue de l'année cette saison-là, les partisans souhaitaient ardemment que le CH sélectionne Esposito en première ronde à l'encan annuel de 2007. Ce sont toutefois les Penguins de Pittsburgh qui en ont fait leur tout premier choix, une sélection qui ne passa pas à l'histoire, car il est échangé très rapidement aux défunts Thrashers d'Atlanta, dans une transaction impliquant Pascal Dupuis. Il fit ensuite parti de nombreuses transactions mineurs, sans jamais fouler une surface glacée de la LNH. Il passe sa carrière jonglant entre la LAH et la ECHL sans connaître de succès. Esposito s'exile donc en Europe, allant même jusqu'à prendre une année sabbatique en 2014. L'an dernier, il s'affiliait avec le Cortina-SG, une équipe de la ligue A d'Italie. Comme il l'expliquait lors d'un passage à l'Antichambre, cette pause s'est avérée bénéfique, mais pour la saison actuelle, Esposito a reçu une offre du Cortina-SG, mais il mentionne ''qu'il regarde ses options pour l'instant.'' Aucune statistique en lien avec lui cette saison cependant.


Mathieu Melanson (42-44-86pts)

L'attaquant a disputé toute sa carrière dans la LHJMQ, entre Chicoutimi et Québec. Connaissant sa meilleure saison en carrière en 2005-2006, ses 25 buts en séries éliminatoires ont clairement guidé les Remparts vers les grands honneurs. Repêché en huitième ronde par le Wild en 2003, Melanson n'a jamais passé proche de la LNH, ne demeurant qu'en ECHL ou en Europe. En 2006, il délaisse le hockey pour se tourner vers une autre passion: le golf. Décidant de poursuivre ses études tout en s'investissant au golf, il fait des retours partiels dans le milieu du hockey. De 2007 à 2009, dans la ECHL, il connait d'excellentes saisons, mais ce n'est pas assez pour attirer les regards d'un club de la LNH. À 27 ans, il se tourne vers la LNAH, question de jouer dans sa province. On ose croire qu'il est à la retraite depuis, car on ne retrouve aucune donnée depuis son passage chez le 3L de Rivière-du-loup dans la LNAH.


Michal Sersen (22-57-79pts)

Le défenseur réputé pour son boulet de canon avait connu également sa meilleure saison en carrière dans la LHJMQ. Après avoir été repêché en 2004 par les Penguins (cinquième ronde), Sersen a délaissé le hockey nord-américain pour retrouver ses proches en Slovaquie. Il joue quatre saison avec le Bratislava Slovan, dans une ligue en Slovaquie. Depuis sa transition pour la KHL en 2010, Sersen n'a joué qu'une seule saison dans une ligue tchèque, pour ensuite demeurer en KHL avec le Bratislava Slovan. Ce club était considéré comme une sorte d'équipe d'expansion de la KHL. Cette année, Sersen est retourné jouer en Slovaquie. Sur la scène internationale, Sersen a participé à quelques championnats du monde après son départ de l'Amérique. D'ailleurs, Sersen a fait les manchettes lors du dernier championnat mondial alors qu'il s'est littéralement fracturé la jambe pendant le jeu.


Simon Courcelles (12-52-64pts)

Le tout petit attaquant en était à ses derniers milles avec les Remparts lorsqu'ils ont remporté la Coupe Memorial. En effet, la saison suivante, il est échangé aux MAINEacs de Lewiston. L'ancien capitaine des Remparts était réputé pour avoir du coeur au ventre et il démontrait un leadership hors-pair. Jamais repêché par la LNH, il se tourne vers les ligues locales pour continuer à jouer au hockey. Après un passage à l'Université de McGill, il s'aligne depuis dans la LNAH, où il joue une saison avec Sherbrooke, pour ensuite trouver terre chez l'Isothermic de Thetford-Mines. L'attaquant à caractère défensif a eu un petit accro à son cheminement, soit en 2009, où il fut accusé de conduite avec les capacités. Courcelles s'en est tiré en étant acquitté de ce délit, à l'âge de 22 ans. Pour la saison en cours, il semble que Simon se soit affilié avec Trois-Rivières dans la LNAH alors que son frère, Sébastien, s'aligne encore pour Thetford dans la LNAH.


Brent Aubin (57-60-117pts)

L'attaquant avait été acquis par les Remparts à la date limite des transactions en provenance de Rouyn-Noranda. Aubin connaissait déjà un franc succès offensivement et les partisans se sont grandement réjouis à son arrivée dans la capitale. Jamais repêché par la LNH, il se joint aux Marlies de Toronto, dans la LAH, après son stage junior. Il connait un certain succès, mais ce n'est guère suffisant pour attirer les regards des recruteurs pros. Ne voulant pas déroger de son rêve, il s'exile en Europe où il joue en Autriche pour trois saisons. Par la suite, il fait ses bagages pour se diriger dans une ligue d'Allemagne, soit la DEL. D'ailleurs, il s'aligne encore aujourd'hui avec le Wolfsburg Grizzly Adams et cette saison, il cumule 10 points en 15 parties. À 30 ans et père de trois enfants, Aubin n'a plus aucune chance de percer le marché nord-américain, mais il est tout de même inspirant de voir comment la passion pour le hockey l'anime encore après ces années.


Maxime Lacroix (25-22-47pts)

L'attaquant québécois en était à sa deuxième campagne chez les Remparts lors de cette conquête. Repêché en cinquième ronde par les Capitals de Washington en 2006, Lacroix ne joue que quelques parties avec les Bears de Hershey. La majorité de son parcours professionnel s'est passé dans la ECHL. Après plusieurs tentatives infructueuses de percer en sol nord-américain, le Québécois maintenant âgé de 29 ans s'est tourné également vers l'Europe. D'abord au Danemark et ensuite en Angleterre, il s'aligne depuis 2014 en France avec le Rouen et ensuite l'équipe Angers jusqu'à aujourd'hui. En 2015, il termine premier compteur en ligue Magnus, où s'aligne l'équipe Angers.


Andrew Andricopoulos (10-33-43pts)

L'attaquant du Massachusetts était connu pour sa hargne et sa robustesse, mais cela ne l'a pas mené bien loin dans son cheminement au hockey. En effet, après son stage junior, Andricopoulos s'est aligné en ECHL sans connaître le moindre succès. Une transition vers l'Université de St-Thomas dans le bas du fleuve est de mise, tout en continuant à jouer pour le programme hockey la-bas. À la retraite depuis 2012, ses études lui auront servis puisqu'il est maintenant banquier pour l'une des plus grandes banques au monde, soit la BNY Mellon, tout en agissant à titre de recruteur pour le circuit Courteau afin d'attirer les jeunes joueurs américains dans la LHJMQ.


Jordan Lavallée-Smotherman (18-19-37pts)

Le vétéran jouait sa dernière saison à l'époque avec les Remparts après qu'il ait enfiler le maillot des Diables rouges pendant toute sa carrière junior. Repêché en quatrième ronde par les Thrashers d'Atlanta en 2005, Lavallée est bien passé proche de son rêve. En effet, après deux excellentes saisons en LAH, il est rappelé par les Thrashers et inscrit deux points en autant de match. Relégué ensuite aux Wolves pour le restant de la saison, le scénario se reproduit la campagne suivante, mais en deux rencontres, son nom n?apparaît point sur les feuilles de pointage. Ne figurant plus dans les plans de l'organisation, il s'aligne avec le Crunch de Syracuse puis ensuite pour les Bruins de Providence. Deux bonnes saisons en soi, mais aucun appel du grand club. Il se tourne donc vers l'Europe où il connait du succès dans l'ensemble de ses saisons entre 2011 et 2016. Passant du Danemark, en Suède, en Finlande pour ensuite retourner en Suède, Lavallée s'aligne aujourd'hui avec les Monarchs de Manchester, concrétisant ainsi son retour en sol nord-américain. Il est maintenant âgé de 30 ans et l'attaquant au gabarit imposant démontre qu'il peut encore rouler sa bosse dans le hockey professionnel à petite envergure.


Félix Petit (7-24-31pts)

Cet attaquant porte bien son nom, car à 5''8, plusieurs croyaient qu'il ne ferait pas long feu dans la LHJMQ. Toutefois, à sa saison recrue en 2005-2006, il s'établie tranquillement pour devenir, la saison suivante, l'un des plus dangereux attaquants de l'équipe. Petit a finalement connu une excellente carrière junior, cumulant de très bonnes statistiques offensives, mais ce ne fut pas suffisant pour être repeché par la LNH. Après trois rencontres dans la ECHL, il revient au Québec pour s'aligner avec l'Université de Trois-Rivières, où il y continue de jouer au hockey. Après avoir complété ses études, Petit se rend en France pour jouer deux saisons à Grenoble et depuis l'an dernier, il s'aligne avec l'équipe de Bordeaux. En 2009, il était invité à se joindre au camp des Bulldogs, mais ce ne fut que pour remplir un gilet de plus. L'essai s'est conclu sans le moindre contrat. Le Jonquiérois semble bien en selle en France, avec quatre ans d'université en poche qui plus est.


Guillaume Veilleux (4-18-22pts)

L'homme fort a vécu les répercussions de la Coupe Memorial après la conquête de 2006, car l'année suivante, bien qu'il débute l'Année avec les Remparts, il est renvoyé dans le junior AAA avec l'Inouk de Granby, ce qui met une fin abrupte à sa carrière junior. Jamais repêché, ce joueur de troisième trio s'est dirigé vers la LNAH et sa dernière campagne remonte à l'an dernier. Pour la saison encours, aucune donnée prouve qu'il est encore actif dans le milieu du hockey.


Cedrick Desjardins (28v-10d)

Le gardien partant des Remparts cette saison-là avait été acquis de l'Océanic et il a su guider la troupe de Patrick Roy vers les grands honneurs. Concluant son stage junior en levant le prestigieux trophée, Desjardins débute ensuite sa carrière professionnelle que les Cyclones de Cincinnati, dans la ECHL. Entre 2006 et 2008, il voyage entre la LAH et la ECHL, toujours dans les filiales du Canadien. Une fois implanté chez les Bulldogs, le Canadien l'échange contre les services de Dustin Tokarski, à Tampa Bay. La-bas, il obtient sa première chance en LNH. Pendant la saison 2010-2011, il participe à deux rencontres avec le Lightning et il affiche un très bon dossier. De 2011 à 2013, il s'aligne avec trois clubs différents de la LAH pour ensuite être rappelé à nouveau par le Lightning, et ce, pour trois rencontres. C'est en 2013 que l'on assiste au dernier match de Desjardins dans la LNH avec le Lightning et depuis, le gardien québécois roule sa bosse dans la ECHL jusqu'à tout récemment. En effet, Desjardins s'aligne avec les Marquis de Jonquière cette saison, mettant ainsi de côté sa carrière professionnelle dans les rangs affiliés.


Kevin Desfossés (18v-6d)

Le petit gardien de but était l'auxiliaire de Desjardins, mais son bon travail a été récompensé les deux saisons suivantes, puisque c'est lui qui était le gardien d'office. Issu de l'équipe des Lions du College Ste.Lawrence, Desfossés a connu une très belle carrière junior. Après son stage, il s'est promené beaucoup entre l'équipe de hockey de l'Universit de McGill, la IHL et la CHL. Une saison dans la LNAH s'est conclu par un court voyage en Italie pour jouer avec le Val Pusteria HC. Depuis 2012, il s'aligne avec l'Isothermic de Thetford-Mines pour ensuite effectuer quelques présences avec le Cool FM de St-Georges entre 2014 et 2015. Cette saison, il semble que Desfossés ait accroché ses jambières alors qu'il occupe présentement un poste de directeur de division chez le Groupe Investors. Pour ce petit gardien de Beauport, tout ne fut qu'une question d'opportunité et à chaque fois, Desfossés a démontré qu'il savait saisir sa chance.


Pour conclure, plus d'une dizaine d'ex-joueurs des Remparts de l'édition 2005-2006 sont maintenant hors piste. Voici une courte liste des joueurs ayant contribués au succès de l'équipe malgré un rôle effacé et qui sont maintenant retirés de la compétition:

Kenzie Sheppard
Joey Ryan
Nicolas Robillard
Yan Ouimet
Christophe Longpré-Poirier
Pierre Bergeron


+4
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#111375

mat.para
Lui et Vlasic

3.Décembre.2016 - 16:20   
   0  
#111374

patnat40
sa veux dire que seul radoulov est en corre dans la lnh ???

3.Décembre.2016 - 16:18   
   0