Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  1.Décembre.2016 - 11:58
775 
 

La défensive des Stars, plus exposée cette saison que l'an dernier

DAL.jpg
Photo par Cordey ©
Jim Nill a fait un travail colossal depuis son arrivée à Dallas en 2013. Il a fait de cette équipe, une force offensive redoutable et cette formation n'est jamais battu lors d'un match. De l'offensive, il en faut, car le but du jeu est de marquer plus que l'autre équipe, mais la défensive est d'autant plus importante.

Les façons de bâtir une équipe diffèrent entre les 30 formations et du côté des Stars, ils ont décidé d'axer leur jeu sur la possession de rondelle et la créativité offensive. Malgré cela, ils ont tout de même une défensive potable, mais si l'attaque ne fonctionne pas, les carences défensives sont davantage visibles dans un match. C'est ce qui se produit à Dallas actuellement. L'an dernier, ils ont participé aux séries éliminatoires pour la 1re fois en 2 ans et c'est notamment grâce au brio du jeune défenseur suédois, John Klingberg qui s'est implanté comme étant le défenseur #1 de la formation, et ce, à sa 2e saison en carrière seulement. Ce dernier fut même sélectionné comme finaliste au trophée Norris par la LNH avec une impressionnante récolte de 58 points en 76 matchs.

John Klingberg - (D) - DAL - [ 24 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2017-2018 DAL 0 0 0 0 0 0 4,25$ M
2016-2017 DAL 80 13 36 49 0.61 2 4,25$ M
2015-2016 DAL 76 10 48 58 0.76 22 4,25$ M


Avec Alex Goligoski et Jason Demers, le top 3 défensif de la formation Texanne était entre bonnes mains, mais à l'été 2016, Nill devait revoir les contrats de ces derniers, car ils devenaient tous 2, joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet. Malheureusement, il n'aura pas pu les garder à Dallas, car Goligoski s'est entendu à long terme en Arizona et Demers s'est dirigé en Floride et ça a donné un sérieux coup à la brigade défensive des Stars. Malgré la signature de Dan Hamhuis, sur la pente descendante de sa carrière, les Stars doivent faire confiance à un corps défensif jeune et dont la profondeur n'est pas leur qualité première. Lindy Ruff doit donc composer avec une défensive poreuse et inexpérimentée afin de guider son équipe vers les séries éliminatoires, tout en espérant faire mieux que l'an dernier.

Comme c'est le cas dans certaines équipes, les gardiens de but vont venir colmater les erreurs défensives de l'équipe normalement, mais malheureusement pour les Stars, les 2 gardiens finlandais, Antti Niemi et Kari Lehtonen sont loin de faire le travail, eux qui sont incapables de maintenir une moyenne inférieure à 2.50 buts accordés par match. De plus, si on dit que les Stars sont reconnues pour leur offensive, on ne peut pas en dire autant cette saison jusqu'à maintenant comme l'indique le comparatif suivant:

Saison 2015-16

24 premiers matchs
19 victoires
5 défaites
Buts pour: 85 (Moyenne: 3.54 buts par match)
Buts contre: 55 (Moyenne: 2.29 buts par match)

Saison 2016-17

24 matchs
9 victoires
9 défaites
6 défaites en surtemps
Buts pour: 61 (Moyenne: 2.54 buts par match)
Buts contre: 79 (Moyenne: 3.29 buts par match)

Non seulement les gardiens et la défensive ne font pas le travail, mais l'attaque des Stars produit 1 but de moins par match par rapport à l'an dernier jusqu'à maintenant, ce qui est énorme. En considérant que la défensive ne soit plus aussi profonde que par le passé, Lindy Ruff doit s'en remettre beaucoup plus à son défenseur étoile, John Klingberg, mais comble de malheur pour l'entraîneur, Klingberg n'offre pas du tout le rendement espéré par l'organisation depuis le début de la saison. Ruff a même dû l'envoyer sur la galerie de presse 2 fois en 2 semaines afin de lui faire comprendre le message, mais ça n'a pas semblé être suffisant, car Ruff s'est permis d'écorcher publiquement son défenseur mardi dernier.




Jim Nill devra voir à trouver du renfort en défensive pour son équipe, car actuellement, elle se classe à 1 seul point des 8 équipes pouvant participer en série, mais elle ne joue que pour 0.500%, ce qui est nettement insuffisant afin d'accéder au tournoi printanier, malgré que cette année, le seuil d'accessibilité aux séries semble être à la baisse dans l'Ouest par rapport à l'an dernier.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

STARS DE DALLAS - 2017-2018

16 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Jim Nill



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [G] - Kari Lehtonen 5,9$ M 2013-2018 JA
 [D] - Dan Hamhuis 3,75$ M 2016-2018 JA
 [L] - Antoine Roussel 2$ M 2014-2018 JA
 [D] - Patrik Nemeth 0,95$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Devin Shore 0,87$ M 2015-2018 JAR
 [D] - Julius Honka 0,86$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Greg Pateryn 0,8$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Dillon Heatherington 0,77$ M 2016-2018 JAR
 [D] - Stephen Johns 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Curtis McKenzie 0,7$ M 2017-2018 JA
 [C] - Brian Flynn 0,7$ M 2017-2018 JA
 [C] - Mattias Janmark 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [RW] - Adam Cracknell 0,68$ M 2017-2018 JA
 [G] - Mike McKenna 0,65$ M 2017-2018 JA
 [C] - Gemel Smith 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Brent Regner 0,65$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux