Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  15.Novembre.2016 - 14:36
10 
2150 
 

Dossier: de quelle manière les Bruins parviennent-ils à créer et exploiter leurs nombreuses chances de marquer?

BOS.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Avec une fiche de 10-6-0 et une place au deuxième rang de la Division Atlantique, les Bruins enchaînent, malgré les critiques qui ont émaillé la préparation de l'équipe en amont de cette nouvelle campagne. Du haut de leurs 41 buts marqués, les hommes de Claude Julien se positionnent dans la bonne moyenne de la Ligue Nationale, avec une place de douzième formation la plus prolifique à travers le circuit. Certes de plus en plus versés dans la Marchand-dépendance, les B's se distinguent cependant par un réel équilibre de la ligne bleue à l'alignement offensif, présentant des statistiques exemplaires en termes de différentiel de tirs (+74, le quatrième meilleur de la ligue, selon sportingcharts.com) et de lancers tentés par match (32,6 en moyenne, troisième équipe à ce chapitre en LNH). Au fil des rencontres, le jeu pratiqué par Boston génère ainsi de nombreuses chances de marquer, les attaquants manquant parfois de verve pour faire fructifier leurs nombreuses munitions...

La balance parfaite du premier trio

Constituée de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak, la plus redoutable ligne des Bruins produit pour l'heure au rythme espéré, emmenée par les 16 points (5 buts, 11 assistances) du natif de la Nouvelle-Écosse. De fait, l'ailier et son compère tchèque (qui tourne à 14 points, dont 10 buts) compilent en cumulé une bonne trentaine d'unités, leur duo formant la principale arme offensive des locataires du TD Garden. Au cœur des séquences de possession les plus assurées de son équipe, ce trident d'élite se distingue par sa complémentarité, avec un Bergeron davantage destiné à œuvrer dans l'ombre. Multiple vainqueur du Trophée Frank J. Selke récompensant son activité des deux côtés de la patinoire, le québécois équilibre la première ligne des B's de sa présence stabilisatrice et via son contrôle limpide de la rondelle, aussi bien sur le front de l'attaque que dans le cercle de mise au jeu. Malgré son apport numérique relativement faible (2 buts, 2 assistances, 4 points), sa maîtrise technique permet au premier centre de s'insérer parfaitement dans le mouvement collectif des siens, tout en étant bien épaulé par les deux snipers qui évoluent à ses côtés.

Patrice Bergeron - (C) - BOS - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 74 18 32 50 0.68 10 6,5$ M
2015-2016 BOS 80 32 36 68 0.85 12 6,5$ M
2014-2015 BOS 81 23 32 55 0.68 -1 6,5$ M


Une alchimie que l'on peut retrouver au niveau des statistiques de possession, notamment via l'indice Corsi. Les chiffres postés par les trois camarades à ce chapitre sont ainsi totalement ébouriffants : Bergeron y trône à 61,69%, Marchand à 61,46% et Pastrnak complète l'ensemble à 60,97%. Avec cette récolte, le trio d'avants occupe tout simplement, selon puckalytics.com, les trois premières places de la ligue concernant le pourcentage Corsi des attaquants ! En compilant créativité, implication et mouvement, cette ligne se place ainsi comme l'une des plus à même de faire un usage intelligent de la rondelle, rassemblant les qualités nécessaires pour développer des phases de possession bien exécutées. Également capables de s'impliquer physiquement dans la bagarre pour le disque, les trois compagnons d'armes s'engagent de telle sorte que le jeu le long des bandes et dans l'enclave n'est jamais délaissé lorsqu'ils évoluent ensemble à forces égales.

Brad Marchand - (LW) - BOS - [ 28 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 77 38 45 83 1.08 17 4,5$ M
2015-2016 BOS 77 37 24 61 0.79 21 4,5$ M
2014-2015 BOS 77 24 18 42 0.55 2 4,5$ M


Équilibrée autant dans l'engagement physique que la justesse technique, cette ligne d'attaque s'impose au fil des matchs comme le pilier de l'offensive à Boston. Avec deux ailiers franc-tireurs et un centre à tout faire, le premier trio des Bruins symbolise parfaitement la balance qui porte actuellement cette équipe : dominée par ses attaquants les plus prolifiques, soutenue par l'accomplissement régulier des tâches plus sombres.

David Pastrnak - (RW) - BOS - [ 20 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 70 32 34 66 0.94 9 0,925$ M
2015-2016 BOS 51 15 11 26 0.51 3 0,925$ M
2014-2015 BOS 46 11 16 27 0.59 13 0,925$ M


Une domination très prononcée dans le cercle de mise au jeu

Avec 181 « faceoffs » remportés cette saison, pour un taux d'efficacité de 58,8%, Patrice Bergeron se place là encore sous la lumière des projecteurs comme un membre important de l'escouade du Massachusetts. À ses côtés, et selon hockey-reference.com, les troisième et quatrième centres Dominic Moore et Riley Nash remportent respectivement 54,9% et 54,7% de leurs mises au jeu, tandis que David Krejci limite la casse à 50,4%. Mises bout à bout, ces performances placent les Bruins au troisième rang de la ligue en termes d'efficacité dans ce secteur, avec un taux de réussite collectif de 53%, d'après puckbase.com. Une constante qui permet de souligner l'apport important des joueurs de centre au sein de l'alignement des Bruins. En effet, ceux-ci remplissent bien leur rôle des deux côtés de la patinoire, assumant leur part de travail dans la fabrication du jeu et offrant, pour certains d'entre eux, une belle contribution sur le plan numérique (Krejci à 10 points dont 8 assistances, Moore à 6 points dont 4 buts).

David Krejci - (C) - BOS - [ 30 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 77 22 29 51 0.66 -14 7,25$ M
2015-2016 BOS 72 17 46 63 0.88 4 7,25$ M
2014-2015 BOS 47 7 24 31 0.66 8 5,25$ M


Maîtres du disque dans le cercle des remises en jeu, les B's s'offrent ainsi plus de possibilités de conserver la possession en zone offensive, tout en s'assurant de mettre plus facilement la main sur la rondelle dans leur propre territoire. Également capables d'alimenter leurs ailiers de façon satisfaisante, les centres de Boston jouent actuellement d'une manière propice à générer des chances de marquer pour leur propre formation.

Dominic Moore - (C) - BOS - [ 36 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 77 11 14 25 0.32 4 0,9$ M
2015-2016 NYR 80 6 9 15 0.19 -2 1,5$ M
2014-2015 NYR 82 10 17 27 0.33 3 1,5$ M


Quelques joueurs mobiles au sein de la défensive

C'est également le cas de la brigade arrière locale, boostée par l'arrivée sur la première paire de la recrue Brandon Carlo. Tête d'affiche de l'imposant contingent d'espoirs détenus par les Bruins à la ligne bleue, le jeune américain s’épanouit dans un rôle de bloqueur de tirs épatant, formant un tandem imperméable avec Zdeno Chara (33 lancers stoppés pour lui cette saison et 35 pour Chara). Cependant, et à la différence de son vénérable partenaire, Carlo possède encore ses jambes de 20 ans, son apport dans le jeu ne se limitant guère à ses belles qualités d'anticipation en défense. Patineur fluide, le natif du Colorado s'impose par son style épuré comme un élément précieux sur les phases de transition, capable d'accompagner et sécuriser la projection du disque vers l'avant. Une contribution finalement illustrée par sa fiche de pointage, cumulant 4 unités (2 buts, 2 assistances, et un superbe ratio de +11) depuis le début de saison.

Brandon Carlo - (D) - BOS - [ 20 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 77 6 9 15 0.19 7 0,789$ M


Sur la seconde paire, c'est Torey Krug qui se charge d'apporter sa mobilité aux sorties de zone des siens. Le petit défenseur contribue lui aussi à hauteur de 4 points (1 buts, 3 assists), faisant par ailleurs valoir ses attributs de passeur et son lancer frappé surpuissant sur la première vague d'avantage numérique. À forces égales comme en supériorité, Krug sait se mettre en position de fluidifier la circulation du disque, créant aussi le danger par l'entremise de ses multiples coups de canon. De fait, l'américain est actuellement le joueur des Bruins qui produit le plus de lancers, avec 97 tentatives cette saison. Une statistique évidemment influencée par le temps de glace accordé à notre homme sur les phases à 5 contre 4, où son tir est souvent mis à contribution, mais également significative du rôle important qui peut lui être confié le reste du temps. Krug génère ainsi de nombreuses chances de marquer via son hyperactivité au lancer.

Torey Krug - (D) - BOS - [ 25 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 BOS 77 8 42 50 0.65 -15 5,25$ M
2015-2016 BOS 81 4 40 44 0.54 9 3,4$ M
2014-2015 BOS 77 12 27 39 0.51 14 1,4$ M


Avec ces deux arrières relativement mobiles qui avalent de longues minutes chaque soir, les Bruins recouvrent une certaine vitesse dans le jeu de transition. Sans pour autant faire partie des équipes les plus rapides de la ligue, Boston se place malgré tout comme une formation capable de se créer des opportunités en faisant habilement voyager le disque d'un camp à l'autre, se basant sur la réussite de ses tireurs pour finir le travail.

Des tares dommageables à la finition

Seul problème, l'efficacité des B's aux abords de la cage n'est guère, jusqu'à maintenant, proportionnelle à l'excellent travail réalisé en amont pour se créer des chances de marquer. Si l'on a vu que Boston faisait partie des formations en mesure de se procurer un grand nombre d'occasions par match, reste qu'une certaine incapacité à convertir ces efforts reste latente sur la glace du TD Garden. En termes de pourcentage au tir (statistique rapportant le total de lancers au nombre de buts marqués), les Noir et Or pointent ainsi au 25ème rang de la Ligue Nationale, convertissant 7,66% de leurs tentatives. Il s'agit, par exemple, d'un taux de réussite inférieur à celui des Flames de Calgary (21ème avec 8,21%), une formation engluée dans le bas du classement et également gangrenée par de gros problèmes à la finition.

Afin de remonter dans la colonne des buts marqués, les Bruins devront donc se montrer plus tueurs aux abords de la cage. De fait, le groupe assemblé par Don Sweeney est actuellement en pleine de capacité de se créer ses propres chances de faire vibrer les cordages. Ces opportunités, ils les génèrent par l'entremise d'une domination silencieuse dans le travail de l'ombre ou via une circulation du disque fluide et intelligente, à défaut d'une foudroyante rapidité. Obtenir une possession de la rondelle plus fructueuse devrait donc être le but poursuivi dans les prochains jours par la troupe de Claude Julien, alors que ses hommes retrouveront leurs prochains adversaires d'ici jeudi, avec un déplacement dans le Minnesota pour y défier le Wild.

 Bruins de Boston - ( BOS )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2016-2017 16e 8e 77 41 30 6 88 0.532 218 2.83 201 2.61
2015-2016 16e 9e 82 42 31 9 93 0.512 236 2.88 228 2.78
2014-2015 17e 9e 82 41 27 14 96 0.5 209 2.55 201 2.45

Don Sweeney - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 10
#111073

girardd
@NashvilleFrance
Good, j'ai pour ma part trouver ton texte très bien.

17.Novembre.2016 - 16:54   
   -1  
#111072

NashvilleFrance
@girardd

Il ne vous a pas agressé, c'était plutôt courtois :) J'aurais dû clarifier plus tôt à vrai dire, car il est vrai que mon style d'écriture peu parfois laisser perplexe avec son côté "français de France" : j'ai uniquement mis en lien des sites de statistiques, donc pas besoin de google trad pour l'écriture de ce papier.

17.Novembre.2016 - 16:32   
   0  
#111070

girardd
@NashvilleFrance Merci d'apporter des précisions sur le travail que tu as fait. Vue la traduction avec une prononciation très française, cela ressemblait de beaucoup à une traduction Google, bravo pour le travail. Tu vois @inyoureye tu n'es pas obligé d'agresser personne, @NashvilleFrance est capable de se défendre tout seul........

17.Novembre.2016 - 16:07   
   -1  
#111055

Bruins17
@NashvilleFrance
Se n'est pas négatif , juste que la longueur du texte ont se perd un peu mais sa reste un très bonne article.
Toute mes salutations à toi ;)

17.Novembre.2016 - 09:25   
   -1  
#111054

NashvilleFrance
@Bruins17

C'est pour ça que j'ai mis la formulation "Dossier" dans le titre, pour vous avertir que ce serait relativement long, car j'ai tenté de compiler beaucoup d'informations dans le texte :)

17.Novembre.2016 - 03:12   
   +2  
#111049

Bruins17
@inyoureye
Vrai , l'article est bon mais par contre ces tellement long qu'on en perd des bouts !

16.Novembre.2016 - 19:39   
   -2  
#111047

inyoureye
@Bruins17 @girardd Personnellement, je trouve la réflexion très bonne de la part de notre ami français. Il y a beaucoup de recherche et de positif dans ce texte. Je crois qu'on devrait plutôt mettre l'emphase là-dessus dans vos commentaires.

16.Novembre.2016 - 19:08   
   +1  
#111044

girardd
@Bruins17 Google translate...

16.Novembre.2016 - 17:21   
   -1  
#111029

bouch_bazz
Les Bruins doivent absolument posséder la rondelle le plus possible... Il ne faut pas rester dans la zone défensive trop longtemps et Rask doit continuer ce qu'il fait.


15.Novembre.2016 - 20:22   
   -1  
#111027

Bruins17
Ouffffffff ouin me semble que le traducteur est dure à suivre ?

15.Novembre.2016 - 15:23   
   -2  

BRUINS DE BOSTON - 2016-2017

16 contrats à échéances au 2017-07-01.
0 joueur autonome au 2017-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2017-07-01.
Dirigé par monsieur Don Sweeney



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2016-2017

 [R] - Drew Stafford 4,35$ M 2015-2017 JA
 [D] - John-Michael Liles 2$ M 2016-2017 JA
 [G] - Malcolm Subban 1,46$ M 2014-2017 JAR
 [C] - Ryan Spooner 0,95$ M 2015-2017 JAR
 [D] - Rob O'Gara 0,93$ M 2016-2017 JAR
 [R] - David Pastrnak 0,93$ M 2014-2017 JAR
 [C] - Dominic Moore 0,9$ M 2016-2017 JA
 [D] - Matt Grzelcyk 0,86$ M 2016-2017 JAR
 [C] - Zac Rinaldo 0,85$ M 2015-2017 JA
 [C] - Sean Kuraly 0,81$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Joe Morrow 0,8$ M 2016-2017 JAR
 [C] - Frank Vatrano 0,79$ M 2015-2017 JAR
 [LW] - Anton Blidh 0,78$ M 2015-2017 JAR
 [RW] - Brian Ferlin 0,73$ M 2016-2017 JAR
 [C] - Tim Schaller 0,6$ M 2016-2017 JAR
 [R] - Tyler Randall 0,6$ M 2016-2017 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2016-2017

Début de la saison : 2016-10-12
Fin de la saison : 2017-04-09
Date limite des transactions : 2017-03-01
Début du marché des agents libres : 2017-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2016-2017

Plancher salarial : 54 $ M
Plafond salarial : 73 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux