Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  7.Novembre.2016 - 04:31
3836 
 

Top 5 des équipes dont la fenêtre d'opportunité pour la Coupe Stanley se referme de plus en plus

HCK.jpg
Photo par Mark Mauno ©
En début d'année, le site The Hockey News publiait un décompte des équipes dont la fenêtre d'opportunité se refermait peu à peu devant elles. Voici donc un top 5 de ces équipes qui devront peser sur l'accélérateur afin d'obtenir le prestigieux trophée de la Coupe Stanley.

Sharks de San Jose

Avec une banque d'espoir peu reluisante pour les saisons à venir, les Sharks ne possèdent encore que quelques années avant de penser à reconstruire. En effet, le noyau des joueurs se veut vieillissant, avec Joe Thornton et Patrick Marleau qui approche la retraite. D'ailleurs, les contrats de ces deux joueurs seront à terme à la fin de la saison et il sera intéressant de voir s'ils obtiendront une prolongation de contrat avec l'organisation de la Californie. Ensuite, on retrouve Brent Burns, Joe Pavelski et Logan Couture qui sont à la fleur de l'âge. Burns verra également son contrat expiré à la fin de la présente campagne, mais il ne serait pas surprenant de le voir signer une nouvelle entente d'ici là.

Les années se suivent et se ressemblent pour les Sharks, qui n'ont qu'un objectif en tête: la Coupe. Toutefois, ce n'est pas sans conséquence que seront toutes ses présences infructueuses en série. En effet, jamais les Sharks n'ont repêché dans le haut de la liste et le directeur-général des Sharks est catégorique, comme il l'explique à David Pollak, du Mercury News: «Nous sommes l'équipe du lendemain et ce sera comme tel encore pour quelques années encore.» Dix ans de suite à faire les séries sans toucher une seule fois à la Coupe Stanley affectent grandement la banque d'espoir. Toutefois, Tomas Hertl, Joonas Donskoi, Melker Karlsson, Tommy Wingels et Chris Tierney sont des joueurs qui apportent actuellement une belle profondeur chez les Sharks, mais rien pour remplacer les prochains départs. Les Sharks sont à la dernière cenne ce qui rend la tâche à Doug Wilson encore plus difficile.

Si la version 2016-2017 des Sharks ne gagne pas la Coupe Stanley cette saison, il semblerait qu'un vent de renouveau puisse affecter l'équipe de la Californie. Avec Timo Meier et Nikolay Goldobin en tête de liste chez les jeunes espoirs, les Sharks n'auront que d'autres choix que de passer par le repêchage d'ici deux à trois ans pour combler les pertes.

Lightning de Tampa Bay

L'édition du Lightning cette saison pourrait bien être la meilleure que l'on puisse assister. C'est avec Ben Bishop et Andrei Vasilevskyi que les Bolts ont le plus de chances de se rendre au prestigieux trophée. Ayant les deux gardiens de qualité dans leur alignement, la troupe de Jon Cooper présente une profondeur effrayante cette saison. Chapeau à Steve Yzerman qui a su signé tous les joueurs autonomes avec compensation cet été, dont les trois étoiles de l'organisation: Victor Hedman, Steven Stamkos et Nikita Kucherov. Dans le cas du capitaine des Bolts et du défenseur suédois, ils ont assuré leur avenir avec l'organisation de la Floride pour encore de longues années, ce qui n'est pas le cas de Kucherov. Son contrat de transition s'achevant en 2019, il semble peu probable qu'il s'entende à nouveau puisqu’entre-temps, Jonathan Drouin, Tyler Johnson et Ondrej Palat doivent tous renouveler leur contrat respectif, à moins que l’un d’eux soit sacrifié au profit de l’attaquant russe.

C'est donc dire que l'alignement des Bolts risque de grandement changer avec tous les contrats à renouveler l'été prochain. Pour cette raison, la saison 2016-2017 doit être la bonne pour Tampa Bay. Ben Bishop devrait être sous d'autres cieux l'an prochain et rien n'est acquis pour la signature des trois contrats mentionnés ci-haut. Bien que le noyau sera solide avec Hedman, Stamkos et probablement Drouin, il sera impossible pour Steve Yzerman de garder le même alignement que présente son équipe cette année pour les prochaines à venir. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le directeur général a tout fait pour arriver à la dernière piastre, car l'objectif pour atteindre la Coupe Stanley est la saison actuelle.

Capitals de Washington

Avec notamment T.J Oshie, Andre Burakowsky, Justin Williams, Dmitry Orlov et Evgeny Kuznetsov qui seront tous sans contrat l'été prochain, les Capitals devront enfin être une vraie équipe de série et se rendre plus loin que la deuxième ronde. L'an dernier, avec sensiblement le même alignement, les Caps ont obtenu un impressionnant total de 120 points. Toutefois, il semble qu'Alex Ovchkin ne soit en mesure de guider son équipe vers les grands honneurs, ce qui explique pourquoi la fenêtre se referme de plus en plus. Avec peu d'espace sous le cap salarial, il sera difficile pour Brian MacLellan de garder le même noyau de joueur pour les prochaines années. Washington souffre également de la même tournure des événements que les Sharks: plusieurs années en série et à terminer premier dans la saison, mais une banque pauvre en espoir.

Ovechkin ne ralentit pas année après année, mais il semble toujours dans l'impossibilité d'amener son club aux grands honneurs. Malgré des saisons de 50 buts, jamais les Capitals se sont rendus en finale de la Coupe Stanley. Pourtant, avec Barry Trotz aux commandes et avec l'alignement qu'il a sous la main, le succès devrait être garanti. Braden Holtby semble être dans ses meilleures années, de même qu'Ovechkin, Oshie et Backstrom. Tous les ingrédients sont là, mais le temps presse, car ses ingrédients ne pourront pas tous rester dans l'alignement des Capitals éternellement en raison de l'énorme masse salariale que l'organisation de Washington possède.

Blues de St-Louis

Maintenant que l'on sait que Ken Hitchcock ne reviendra pas l'an prochain, il s'agit de la dernière saison où les Blues peuvent lui offrir enfin une Coupe Stanley. Toutefois, à l'image des équipes mentionnées précédemment, l'alignement ne devrait pas être le même sous les ordres de Mike Yeo l'an prochain. En effet, les rumeurs envoient Kevin Shattenkirk sous d'autres cieux et avec Alexander Steen, Paul Statsny et Jay Bouwmeester qui voit leur âge augmenter plus haut dans la trentaine, les espoirs s'évincent peu à peu.

De toutes les équipes mentionnées, les Blues peuvent toutefois compter sur quelques années encore avec une fenêtre ouverte. En effet, le noyau devrait demeurer intact alors que Tarasenko, Schwartz, Lehtera, Allen et Pietrangelo sont encore signés pour plusieurs années. Cependant, les Blues devront s'assurer de bien entourer leur noyau et il semble que Fabbri, Rattie et Jaskin soient en mesure d'effectuer cette tâche. Les Blues se pointent souvent à la danse printanière, sans toutefois en ressortir gagnants. L'organisation compte encore quelques années pour en arriver à la Coupe, mais ils devront se mettre à être bon quand c'est le temps, soit en séries d'après-saisons.

Ducks d'Anaheim

Le noyau des Ducks prend de l'âge, mais est encore efficace. Le fameux duo Perry-Getzlaf, de même que Ryan Kessler, offre encore du bon hockey, mais il semble que l'organisation peine à trouver un troisième partenaire sur le premier trio. Tantôt Rakell, tantôt Ritchie, les ailiers gauches passent et repartent partie après partie. Cette réalité dure depuis quelques années déjà et ce trou dans le top six devrait être bientôt comblé avec les rumeurs d'échange concernant Cam Fowler. La défensive est a clé du succès des Ducks, mais ils peinent quand même à se tailler une place jusqu'en finale. Après plusieurs années à afficher présente en série, il serait grand temps que l'organisation californienne remporte les grands honneurs à nouveau.

À regarder l'alignement des Ducks dans les dernières années, la question semble demeurer la même: pourquoi pas cette année ? Le retour de Randy Carlyle pourrait aider, déjà que les Ducks connaissent un bien meilleur début de saison que l'an dernier. Avec le noyau Perry-Getzlaf-Kessler vieillissant, il est temps que les Ducks se mettent à performer en séries.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 4
#110928

mat.para
Parfaitement en accord avec toi sur Tyler Johnson. C'est leur meilleure monnaie d'échange d'ici deux ans (sans compter Bishop)

8.Novembre.2016 - 01:44   
   0  
#110927

Djbigkane
@mat.para

D'ici 2 ans enlève le salaire de Filppula (5M$/AN) Boyle (2M$/an) Bishop (5,95M$/an)

Il va encore en avoir du salaire et sa serait pas surprenant de voir Callahan être sacrifié en rachetant son contrat.

Tyler Johnson moi je le resigne pas, et peu être un gars comme Killorn va être sacrifié aussi.

8.Novembre.2016 - 01:38   
   +1  
#110909

mat.para
Oui l'équipe est jeune. Le problème est financier uniquement. D'ici deux ans le visage des Bolts risque de changer compte tenu du plafond. Espérons qu'Yzerman puisse réussir à nouveau des petits miracles

7.Novembre.2016 - 06:45   
   +2  
#110908

Ced244
Le lightning ne devrait pas etre dans cette liste... L'équipe est super jeune encore!

7.Novembre.2016 - 06:43   
   +2