Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  25.Octobre.2016 - 10:15
2653 
 

Alexander Radulov: tant que la magie sera là...

C'était une rencontre test pour le Canadien et à l'arrivée les hommes de Michel Therrien ont répondu présent avec une victoire 3-1 aux dépens des Flyers de Philadelphie. Meilleur joueur du match et célébré par tout le Centre Bell à l'issue du temps réglementaire, Alex Radulov a été de tous les buts hier soir, amassant trois points au long d'une soirée illuminée par sa grande intensité et ses jeux électrisants. Avec un temps de glace de 17:28, le russe a été l'avant le plus utilisé par l'entraîneur-chef du CH, un choix logique au vu des trésors de technique déployés par l'ancien Rempart durant l'ensemble de la confrontation.

Alexander Radulov - (RW) - MTL - [ 30 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 MTL 73 17 35 52 0.71 9 5,75$ M


De fait, Radulov s'est imposé hier soir comme le facteur X de Montréal, un statut qu'il assumera peut-être sur l'ensemble de la saison pour peu qu'il se montre capable de tenir le niveau affiché la nuit dernière, dans un mélange de résilience et de création le rendant presque omniscient sur l'attaque du Tricolore. Au travail derrière le filet sur le premier but, solide dans ses duels face aux attaquants adverses lorsqu'il lutte en zone neutre, il se révèle autant comme un magicien que comme un bon soldat. Cette rigueur est ainsi en parfaite adéquation avec le style Michel Therrien, pour lequel la passivité n'a pas sa place en matière de tâches défensives et d'échec avant. Le technicien québécois a d'ailleurs félicité notre homme en conférence de presse, louant l'aura bénéfique du nouvel arrivant dans le vestiaire montréalais :

« Il a définitivement un impact positif sur le reste de l’équipe. C’est un gars qui joue avec beaucoup de passion, il est très fort pour protéger la rondelle et dans les espaces restreints pour effectuer des jeux » explique-t-il dans des propos repris sur rds.ca, « Il a connu tout un match, il a été exceptionnel. »

Autre point encourageant, son intégration réussie au jeu de puissance des Habs qui, après quelques tâtonnements, l'a conduit à décocher un tir légèrement dévié par Gallagher pour offrir aux siens le leadership du match. Sa présence en supériorité numérique apportant dès lors expérience, technique et mouvement aux Canadiens. Une bonne prestation à confirmer, mais qui témoigne déjà de l'ampleur que Radulov commence à prendre dans l'équipe, lui qui s'est finalement distingué en inscrivant le troisième et dernier but des locaux, dans une cage déserte.

De nature passionné, le caractère de l'ailier renforce cependant le côté imprédictible de sa future campagne. Ainsi, il semble parfois que les plus grandes limites qui affligent l'ami Alex soient en réalité celles qu'il se fixe lui-même par ses écarts comportementaux. Pour l'heure, il n'y a cependant rien à signaler à Montréal, où son niveau de jeu sur la glace reste le seul et unique facteur de sa présence dans les journaux. Comme expliqué par Arpon Basu et NHL.com à l'annonce de son arrivée dans la Belle Province, son évolution en joueur et en homme plus mature auparavant tant espérée du côté de Nashville pourrait définitivement se concrétiser dans les mois à venir. La paternité l'a changé, de même que sa volonté de se reprendre suite à son échec initial à s'imposer sur le long terme en LNH. À voir l'émotion de Radulov hier soir lorsqu'il fut élu première étoile du match, ou sa joie débordante dans la foulée du premier but de Weber, on comprend que son retour sur les patinoires du circuit Bettman est bien mué par le désir de se racheter aux yeux d'un public nord-américain qu'il a déçu par le passé.




Plekanec tiendra-t-il la cadence?

Jumelé à Tomas Plekanec et Artturi Lehkonen, espoir au succès intermittent mais avec lequel il a développé une certaine chimie, le russe complète ainsi une ligne 100% européenne, mixant habileté technique et volonté sur l'échec avant. Pour le centre tchèque, présent au chapitre de l'engagement physique et actif aux abords du filet, il est cependant compliqué de se mettre au diapason offensif de ses deux flamboyants compagnons d'armes. Parfois dans l'incapacité d'assurer à la conclusion de certaines actions pourtant bien construites, "Pleky" tarde également à s'imposer comme le fabricant de jeu idéal pour les deux ailiers. Si la finition laisse avant tout à désirer avec toujours aucun but au compteur depuis la reprise de la saison, sa capacité à se muer en passeur productif (il compte pour l'heure 3 assistances) et lieutenant solide de Radulov devra se manifester plus rapidement car elle serait également bénéfique pour le développement de Lehkonen.

Tomas Plekanec - (C) - MTL - [ 34 ans ]

Saison EQ PJ B A PTS PTS/PJ +/- $ moy.
2016-2017 MTL 75 9 18 27 0.36 10 6$ M
2015-2016 MTL 82 14 40 54 0.66 4 5$ M
2014-2015 MTL 82 26 34 60 0.73 5 5$ M


Afin d'amplifier les succès connus jusqu'à maintenant par un Alex Radulov trônant à 5 points (2 buts, 3 assistances) en 6 matchs, il sera donc important de le conserver au sein d'un trio capable d'épouser son rythme. Si face aux Flyers, il fut hyperactif à la création, à la conservation du disque et au pointage, le russe n'est cependant pas le roi de la régularité, et doit pouvoir compter sur des partenaires en mesure de le soutenir dans ses réussites comme dans ses mauvaises passes. Hier soir, les spectateurs massés au Centre Bell ont été témoins de la magie que recèle le jeu de Radulov, animé par la passion et l'intensité, qui font de lui un joueur d'impact au sens littéral. Afin de poursuivre sur cette voie, Therrien ne devra pas mésestimé l'apport de ses camarades de ligne, quitte à modifier l'équilibre déjà existant au sein de l'équipe et, peut-être, faire bouger Tomas Plekanec.

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2016-2017 8e 5e 78 45 24 9 99 0.577 213 2.73 189 2.42
2015-2016 22e 13e 82 38 38 6 82 0.463 216 2.63 233 2.84
2014-2015 2e 2e 82 50 22 10 110 0.61 214 2.61 184 2.24

Marc Bergevin - Directeur général


+4
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

- 2016-2017

17 contrats à échéances au 2017-07-01.
0 joueur autonome au 2017-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2017-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2016-2017

 [D] - Andrei Markov 5,75$ M 2014-2017 JA
 [R] - Alexander Radulov 5,75$ M 2016-2017 JA
 [C] - Alex Galchenyuk 2,8$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Dwight King 1,95$ M 2014-2017 JA
 [D] - Nathan Beaulieu 1$ M 2015-2017 JAR
 [C] - Brian Flynn 0,95$ M 2015-2017 JA
 [G] - Charlie Lindgren 0,93$ M 2015-2017 JAR
 [D] - Ryan Johnston 0,93$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Jacob De La Rose 0,93$ M 2014-2017 JAR
 [C] - Steve Ott 0,8$ M 2016-2017 JA
 [D] - Nikita Nesterov 0,73$ M 2016-2017 JAR
 [D] - Joel Hanley 0,7$ M 2016-2017 JAR
 [L] - Andreas Martinsen 0,64$ M 2016-2017 JAR
 [L] - Charles Hudon 0,63$ M 2014-2017 JAR
 [L] - Stephane Matteau 0,61$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Max Friberg 0,59$ M 2015-2017 JAR
 [L] - Bobby Farnham 0,58$ M 2016-2017 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2016-2017

Début de la saison : 2016-10-12
Fin de la saison : 2017-04-09
Date limite des transactions : 2017-03-01
Début du marché des agents libres : 2017-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2016-2017

Plancher salarial : 54 $ M
Plafond salarial : 73 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux