Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  16.Octobre.2016 - 06:45
1843 
 

Entre amélioration des finances et partenariat polémique, la situation économique du Lightning de Tampa Bay fait parler

TBL.jpg
C'était en 2010, au moment où la situation financière du Lightning paraissait très inquiétante, que Jeff Vinik a durablement transformé le marché du hockey à Tampa Bay. En se portant acquéreur de la franchise championne de la Coupe Stanley 2004, l'homme d'affaires s'employait alors à relancer une organisation marquée par la fin difficile de l'ère Tortorella et engluée dans de sérieux troubles économiques. Au bord de l'insolvabilité, les Bolts n'enregistrèrent qu'un total légèrement inférieur à 4000 ventes de tickets de saison lors de l'arrivée du nouveau propriétaire. Six ans plus tard, les abonnements sont passés à 14 600, pour une augmentation de 106% au niveau des revenus billetterie, comme le relève Ashley Gurbal Kritzer, du Tampa Bay Business Journal.

Si, selon le magazine Forbes, les pertes de l'équipe sur l'année 2015 se sont montées à 1,4 M$, il semble cependant que les finances de la franchise ne soient plus dans le rouge, tutoyant même le seuil de la rentabilité. Un travail de longue haleine pour une équipe qui a grandement renouvelé son image avec l'arrivée de Vinik en 2010 : un nouveau logo, de nouveaux chandails et surtout, une nouvelle direction sportive. En plus d'une communication modernisée, le Lightning a donc pu compter sur l'embauche de Steve Yzerman pour reconstruire durablement une formation vue aujourd'hui comme l'une des plus performantes à travers la LNH. La participation aux finales de la Coupe Stanley 2015 face à Chicago aidant, Tampa Bay pointe régulièrement, depuis la saison 2012/13, parmi les dix meilleures assistances moyennes du circuit Bettman.

Propriétaire ambitieux, ayant fait de l'excellence sportive de sa franchise une priorité, Vinik a su miser sur le bon cheval en confiant les clés du Lightning à un Steve Yzerman inspiré, qui accumule les bons coups depuis sa nomination au titre de directeur général en 2010. Son dernier tour de force ? La signature de Nikita Kucherov sur trois ans pour un salaire 4,7666M$. Un contrat transitoire qui fait à nouveau figurer les Bolts parmi les favoris dans la course aux honneurs. Impliquée dans la communauté, solide sur le plan sportif et en progression concernant l'aspect financier, la franchise connaît des heures prestigieuses, pour la plus grande satisfaction de son propriétaire, bien que Jeff Vinik demeure mesuré :

« Nous devons continuer de travailler pour nous améliorer, mais nous sommes viables sur tous les fronts » a-t-il déclaré à Ashley Gurbal Kritzer.

Un partenariat économique qui fait débat aux abords de l'Amalie Arena

Parallèlement à ces annonces positives concernant l'état économique du Lightning, la polémique a enflé au sujet du récent partenariat reliant l'organisation floridienne à l'entreprise Uber, comme expliqué par Christopher O'Donnell dans les colonnes de tbo.com. L'objectif de la franchise étant de désengorger les rues adjacentes à l'enceinte de l'équipe durant les jours de match, cette collaboration avec la multinationale basée à San Francisco aurait pu être bien accueillie si son activité n'était pas encore considérée comme illégale dans le comté de Hillsborough (où se trouve la ville de Tampa) par la Commission Publique des Transports. En effet, le service offert par Uber est toujours sérieusement critiqué pour des raisons liées aux assurances, à la sécurité des passagers ou encore aux profils des conducteurs. Reste que pour la direction du Lightning, ce partenariat demeure similaire à ceux qui associent la franchise à d'autres groupes locaux tels que le Tampa Bay Times ou Amalie Oil Co. Une entente également perçue comme éthique par le Vice-Président exécutif du Lightning, Bill Wickett :

« Uber nous a assuré qu'ils ne font rien de mal; notre but est simplement de servir nos partisans et de répondre à leurs besoins » a-t-il détaillé à O'Donnell.

Les dirigeants de la Commission Publique des Transports ont expliqué ne pas avoir été consultés concernant ce partenariat. Le programme a démarré jeudi dernier pour l'ouverture de la saison face aux Red Wings. Pour l'heure, les actions envisagées par les officiels de la Commission afin d'endiguer la mise en place de ce dispositif restent inconnues.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

LIGHTNING DE TAMPA BAY - 2017-2018

6 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Steve Yzerman



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [D] - Andrej Sustr 1,95$ M 2017-2018 JA
 [C] - Vladislav Namestnikov 1,94$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Erik Condra 1,25$ M 2015-2018 JA
 [R] - J.T. Brown 1,25$ M 2016-2018 JAR
 [LW] - Adam Erne 0,87$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Cedric Paquette 0,81$ M 2016-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux